Créer un post

Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

NANAR.

À propos de Le Chant du loup

Illustration NANAR.

Alors, on s'assoie dans la salle. La petite citation d'Aristote apparaît. On se dit «pétard ça va être un combat naval à la façon viking, des bims, des badadoums, de la tension !». Et puis ça commence... Ambiance cloisonné, huit-clot tendu, dans un sous-marin et son équipage, tête d'affiche en gros plan, gros plans sur tête d'affiche... Ils vont se battre. Tous assis devant leur poste de commandes. ASSIS C'EST RAREMENT UNE POSITION POUR DES COMBATS DE FOLIE. Ils sont aux aguets. Les personnages parlent.. Alors au moment où les personnages parlent c'est certain : y aura pas beaucoup de bim, de bam, de badaboom... Par contre, Ils parlent mais je comprends rien. Alors je panique : est-ce que c'est la VF au moins ? c'est fou que dans un film français j'ai besoin de sous-titre pour capter ce qui se dit. Puis ça continue, ils continuent à balancer leur jargon de sous-marinier que seuls les sous-marinier peuvent comprendre ou à la limite les pilotes de chasse. Et pas de bol, j'suis ni sous-marinier, ni pilote de chasse, et si je ne m'abuse, je pense que des sous-marinier devait pas en avoir masse dans la salle. Du coup : incompréhension. Et chez moi l'incompréhension s'accompagne souvent d'un p'tit rire nerveux, envoyé en soufflement par les narines. Sérieusement, cette ouverture est la plus drôle que je n'ai jamais vu. A quel moment le réalisateur s'est dit que c'était une bonne idée de JUSTE faire parler ses personnages de degré de tir, d'axe de lancement, de diamètre de rotation binaire ?! Alors qu'au final c'est assez simple : ils doivent tirer dans le tas. Je me mets à rire de plus en plus, tellement la situation est risible. Même les acteurs ont un regard interne en mode «non mais moi-même je bite un belain à ce que je suis entrain de raconter mais j'ai besoin de mon cachet intermittent».

J'avais l'impression d'entendre la fille du pirate dans Asterix Mission Cléopâtre d'Alain Chabat, entrain de donner des ordres à l'équipage. pour ceux qui veulent une piqure de rappel voici le lien https://www.youtube.com/watch?v=fusHjuIUZLw

Bref, le film en soit est un nanar. technique réussit, se veut sérieux. mais risible. Oui oui oui. En fait les gens, le public, se fait avoir par une technique et du réalisme de fou. Mais à quel moment un film se doit d'être incompréhensible ?!

  • 192 vues
  • 1 réponse
· signaler
Avatar Nina Dotti
Voir tous ses posts

1 réponse

Vanguard ·

En gros, c'est mauvais parce que tu n'as pas compris. Édifiant.

    signaler
Le dernier Goncourt était-il vraiment mérité ? Débattez-en ici
Créer un post