Créer un post
12

Par le réalisateur visionnaire de...

À propos de A Cure for Life La Grande Muraille Watchmen : Les Gardiens 300 Mad Max : Fury Road Suicide Squad

Illustration Par le réalisateur visionnaire de...

Par le réalisateur visionnaire de… Surprise, wouah^^… Cette phrase peut revenir souvent dans certaines bandes annonces de grands blockbusters et justement l’une d’entre elle m’a amené à ce poste ainsi que quelques souvenirs… La bande annonce de « A cure for life » par le réalisateur visionnaire, (c’est dit tel quel dans la B.A) Gore Verbinski - https://www.youtube.com/watch?v=RiGniI7sZwY

Sérieusement le mot visionnaire est utilisé un peu à tort et à travers dans certaines bandes annonces. On en vient à un argument de commerce pour faire le buzz au lieu de le prendre comme tel à la définition même du mot : « qui est capable d’anticipation, qui a l’intuition de l’avenir ». Alors parfois le buzz et la vision d’un réalisateur dit tel quel dans la bande annonce s’allie. J’en veut pour preuve « Mad Max Fury Road » chef d’œuvre de Georges Miller qui propose un film à grand spectacle au futur apocalyptique, au message humaniste universel et j’en passe et des meilleurs… Le réalisateur propose une vision du futur et là oui le terme visionnaire est respecté. - https://www.youtube.com/watch?v=3rk7lkEUiuY

Revenons-en à Gore Verbinski. Les images de la bande-annonce de « A cure for life » sont magnifiques et promettent un thriller suffoquant, esthétisé et bien ficelé. Mouais cela reste à voir quand le film sortiras… Jusqu’ici Gore Verbinski a réalisé des divertissements avec une envie de cinéma et de l’idée. Oui je considère que « Pirates des Caraibes 1 et 3 » et « Lone Ranger » fourmillent de bonnes intentions et de quelques idées de mise en scène bien placés même s’ils pâtissent d’une longueur boursouflée. Quant au remake américain de « The Ring » il respecte l’original de mon souvenir et s’adapte à la culture américaine. Là où je veux en venir c’est que Gore Verbinski est un bon réalisateur mais de là à le qualifier de visionnaire cela reste pour l’instant un argument commercial. Il a des idées, des intentions de mise en scène, pas encore une esthétique qui lui est propre mais c’est un bon faiseur de films. Alors peut être que je me trompe et que le film sera une œuvre visionnaire…Bon même si la bande annonce est alléchante j’en doute fort mais je peut me tromper… A vrai dire cela m’a rappelé la bande annonce de Watchmen ou Zack Snyder était qualifié de réalisateur visionnaire : « Par le réalisateur visionnaire de 300 ». - https://www.youtube.com/watch?v=0WeYJ0gCFow

Encore une fois il y a des limites. « 300 » n’est pas un film visionnaire. Une œuvre esthétique propre à son réalisateur certes, à base de ralenti vu et revu, d’images iconiques mêlant la bande-dessinée et le cinéma. Une esthétique qu’il continue à travailler dans « Watchmen », « Sucker Punch » et « Batman versus Superman », (pas dans « Man of Steel » ou au contraire il copiait maladroitement l’esthétique réalistico-superhéorique de Christopher Nolan). Une esthétique que l’on retrouvera peut être dans « Justice League ». Ce qui ressort de ces deux exemples est l’esthétique : caractère d’une forme d’art. Là on pourrait parler d’amalgame dans la manière dont les studios nous vendent le film produit. Dans le fait de surjouer sur ce qu’est réellement le film ou la nature même du réalisateur.Une esthétique ne veut pas forcément dire visionnaire. Le mot soumet des idées, des intentions, du style mais pas d'anticipation ou de point de vue sur l'avenir comme le définit visionnaire. Que ce soit Snyder ou Verbinski, ils ont des qualités, des idées, une esthétique certes, après que l’on aime ou non cela est propre à chacun. Mais de là à les qualifier de visionnaire… Comment dire le fou rire me prends, cela restant tout à fait subjectif. Alors certes la campagne marketing « par le réalisateur visionnaire » peut marcher sur des personnes ne connaissant pas le réalisateur et l’œuvre de celui-ci et notamment sur « A cure for life » ou les images donnent vraiment envie de voir le film. Mais pour les initiés… J’en reviens à la conclusion que j’avais fait dans mon poste Nostalgie Sabotée. Le cinéma Hollywoodien manque d’originalité dans ses blockbusters quitte à les sur-vendre tel que la bande annonce de « Suicide Squad » par exemple, (bon faut vraiment que j’arrête avec ce film…) Alors oui pour attirer plus de monde dans les salles cela peut marcher et être réussis comme dans le cas de Miller pour « Fury Road ». Toutefois d’autres manières employées sont bien plus véridicts et peuvent donner l’envie aussi. La bande annonce de « La grande muraille » ou il est noté par le réalisateur Zhang Yimou, (bon là c’est la bande annonce en elle-même qui promet un ballet d’action et de fantastique au cœur de l’histoire en mode WTF total^^). Ou encore d’autres bandes annonces ou l’on va évoquer les films précédents du réalisateur. Cela peut être tout aussi payant. Je ne dénigre pas entièrement les films nommés, (qui plus est j’ai quand même envie de voir « A cure for life » ainsi que « La grande muraille ») mais certaines des bandes annonces de ceux-ci surfaites et je vais me réitérer certes mais le système Hollywoodien a vraiment besoin de changement !

  • 496 vues
  • 4 réponses
· signaler
Avatar gc-thornhild-85
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

4 réponses

1
Nicolas_Gyllenh ·

c'est juste le marketing ça, faut pas forcément prendre ça pour acquis, je suis certain que ni Verbinski ni Snyder s'auto-considère comme "visionnaire". La Fox est probablement très content d'avoir le réal' de The Ring (gigantesque bouche à oreille à l'époque) et du premier Pirates (très populaire encore aujourd'hui) ainsi que du oscarisé Rango, surtout qu'en plus j'ai eu des échos assez dingue concernant la qualité de A Cure for Wellness (Alexandre Aja l'ovationne par exemple) mais oui visionnaire n'a plus aucun sens de nos jours hormis pour 2-3 réals (Cameron, Scott pour Alien et Blade Runner, Spielberg). En revanche ca me choque plus quand c'est écrit dans le trailer de Valérian car c'est produit par la boite de son propre réalisateur...

    signaler
gc-thornhild-85 ·

Ah, mais tout à fait Nicolas Gyllenh, c'est le marketing au sens pur et c'est bien cela que je remets en cause. Je suis assez cynique à ce sujet. A cette période, j'étais très énervé contre le système hollywoodien, (je le suis encore^^) suite à de nombreuses déceptions cinés du justement à trop de hype, trop de superlatifs et de surventes au niveau du marketing. La bande-annonce de "A cure for Life" est excellente, mais le "par le réalisateur visionnaire" m'a fait éclater de rire. Pour autant, j'attends le film et la mise en scène de Gore Verbinski sur ce film. Pour ce qui est de la bande annonce de Valérian j'ai écrit le post bien avant qu'elle soit sortie...

    signaler
1
Nicolas_Gyllenh ·

Verbinski au passage n'est pas qu'un simple "bon faiseur", c'est vraiment un réal' avec un style assez reconnaissable, entre l'humour assez zinzin, les visions oniriques improbables (The Ring, Pirates 3, Rango, A Cure for Wellness), il possède une patte visuellement parlant (il utilise souvent des photographies verdâtres cauchemardesque) et clairement des thématiques (la cupidité notamment). En plus il possède une carrière atypique, c'est un as de la pub dans les années 90, Spielberg le repère et lui produit ses premiers films (pour la petite histoire, c'est Verbinski qui engage Dicaprio pour Arrête-moi si tu peux avant de quitter le projet), ensuite il signe pour Bruckheimer pour crée la surprise avec un film de pirate (il risque sa carrière dessus) pour ensuite faire un film "indé" assez méconnu (The Weather Man), il pulvérise le box-office avec les Pirates qui lui offre clairement une importance dans les projets avec des burnes : Lone Ranger (un western de 215M$ de budget alors que le genre marche rarement ?), il développe Bioshock jusqu'à la mort du projet et refuse d'en faire un PG-13, il tente de faire un film anti-Corée du Nord qui sera annulé (PyongYang) car Fox n'a plus eu les couilles (après le piratage de Sony) pour finalement faire un thriller horrifique en Allemagne avec une liberté artistique totale. Il n'a clairement pas la carrure d'un réal faiseur qui fait des films impersonnels pour des studios comme les Len Wiseman, John Moore, la plupart des réals de Marvel, Brett Ratner etc :)

    signaler
gc-thornhild-85 ·

Pour ce qui de Gore Verbinski c'est subjectif. je le considère pour le moment comme un "bon faiseur" qui a des qualités.
Ce n'est pas un terme négatif pour moi, au contraire c'est un terme que j'attribue à des réals dont j'ai envie de voir les films, qui ont des envies de cinéma qu'ils développent et qu'ils partagent avec le public.
Ceux que tu nommes à la fin de ton commentaire, John Moore, Brett Ratner, les réals Marvel, (excepté Shane Black et Joe Johnston :) ) c'est de mon avis des techniciens à la solde d'un studio qu'ont à mis à la réalisation pour qu'ils remplissent un cahier des charges et qu'ils n'aillent pas au-delà de ce qu'on leur a demandé.
Comme je le disais dans l'article Pirates des Caraibes 1,3 et Lone Ranger sont de très bons divertissements. Avec certaines idées originales, (excellents finals spectaculaires rythmé dans chaque film, scènes de comédies cartoonesques et ubuesques à rallonge...). Rango et Pirates des Caribes 2 m'ont laissé un très très mauvais souvenir...
Après je ne connaissais pas le parcours de Verbinski que tu décris avant qu'il ne soit produit par Bruckheimer. Peut être que "A cure for life" me fera changer d'avis ou non... Çà reste à voir...

    signaler
Vous préférez Damon Albarn tout seul ou Gorillaz ? Discutez-en ici
Créer un post