Créer un post
28

Quand Philip K. Dick, le visionnaire, fait l'éloge du film Blade Runner !

À propos de Blade Runner Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

Illustration Quand Philip K. Dick, le visionnaire, fait l'éloge du film Blade Runner !

Philip K. Dick aurait eu 87 ans aujourd'hui. Avant de mourir, il a vu les premiers rush de "Blade Runner" et a écrit cette lettre, euphorique.

"Cher Jeff,

Ce soir, j'ai vu par hasard le programme de la chaîne 7 “Hooray for Hollywood” avec un topic sur Blade Runner. (Bon, pour être honnête, ce ne fut pas un hasard, je ne suis pas simplement tombé dessus ; quelqu’un m’a averti que Blade Runner faisait partie du show, et qu’il fallait que je regarde). "Futurisme." C’est précisément ce qu’Harrison a dit. L’impact de Blade Runner sera simplement accablant, tant pour le public que pour les gens créatifs - et je crois en la science-fiction en temps que genre. Puisque ça fait 30 ans que j’écris et que je vends des œuvres de science-fiction, c'est une question d'importance pour moi. En toute candeur, je dois dire que notre genre s'est détérioré lentement ces dernières années. Rien que l’on ait fait individuellement ou collectivement n’égale Blade Runner. Ce n’est pas de l’évasion ; c’est du super-réalisme, avec autant de cran, détaillé, authentique et sacrément convainquant que, finalement, après le topic, j’ai trouvé ma “réalité” quotidienne pâle en comparaison. Ce que je suis en train de dire, c’est que vous avez peut-être créé collectivement une nouvelle forme unique d’expression artistique jamais vue. Et je crois que Blade Runner révolutionne nos conceptions de ce qu’est la science-fiction, et de plus, ce qu’elle peut devenir.

La science-fiction s'est lentement et inéluctablement installée dans une mort monotone : elle est devenue asphyxiée, peu originale, périmée. Soudainement, vous êtes parmi les plus grands talents contemporains, et maintenant c'est une nouvelle vie, un nouveau commencement. En ce qui concerne mon propre rôle dans le projet Blade Runner, je peux juste dire que je ne savais pas qu’un de mes travaux, ou un ensemble de mes idées puisse prendre de telles dimensions. Ma vie et mon travail créatif sont justifiés et complétés par Blade Runner. Merci… Et ce sera un succès commercial sans égal.

Il se révèlera invincible.

Cordialement,

Philip K. Dick"

  • 875 vues
  • 8 réponses
· signaler
SensCritique
Par SensCritique
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

8 réponses

1
Hadrien Brunat ·

"succès commercial sans égal". Dommage.

    signaler
burekuchan ·

c bo

    signaler
TroubleFait ·

Ça fait du bien de voir des grands noms dire du bien de nos grands films.

    signaler
FreezeFrozen ·

great :)

    signaler
Saäman Seï ·

C'est beau oui

    signaler
Djokaire ·

Selon la postface du livre, il l'aurait eu en gerbe, plutôt. Faut savoir.

    signaler
socrate ·

Si Blade Runner vous intéresse, je vous propose de participer à la désignation de la meilleure critique du film ici :

http://www.senscritique.com/liste/LA_MEILLEURE_CRITIQUE/1111711

    signaler
__ Supernuva ·

Petite précision : tu dis "Avant de mourir, il a vu les premiers rush de "Blade Runner" et a écrit cette lettre, euphorique.". Cela sous entend qu'il aurait écris cette lettre sur son lit de mort, ce qui n'est évidemment pas vrai et je suppose que tu le sais puisque tu as traduis la lettre^^

    signaler
Coincé dans un jeu ? Demandez de l'aide ici
Créer un post