Créer un post
10

Us : l'explication

À propos de Us

Illustration Us : l'explication

Attention, cet article vise à expliquer le film et le spoile donc dans sa quasi-totalité, ma critique (sans spoil) est aussi disponible.

Inspiré par l’épisode Mirror Image de la série La quatrième dimension (The Twillight Zone), Jordan Peele est, comme dans le show, parti d’une idée absurde pour en traiter les conséquences de façon réaliste, ce qui est plutôt une formule miracle pour provoquer un profond malaise. D’ailleurs J-P est parti pour rebooter cette série, et on a juste hâte.

I La trame principale

Us offre beaucoup d’éclaircissement sur son univers dans sa dernière partie qui permet de donner une nouvelle grille de lecture à beaucoup d’éléments à première vue incohérents ou bizarre du récit.

Au niveau de la trame globale : des personnes (le gouvernement ? Des aliens ? Le film n’est pas précis sur ce point) ont créé puis abandonné des doubles d’une bonne partie de la population américaine qu’ils ont stockés dans d’immenses infrastructures souterraines, d’où le carton introductif sur les tunnels et rames de métro abandonné qui seraient des planques de “doubles”. Chaque double est “lié” à l’humain qui lui correspond à la surface, imitant ses mouvements comme il peut dans les couloirs souterrains où ils vivent. C’est par exemple en se servant de ce lien que Jason Wilson (Evan Alex, le fils de la famille) se débarrasse de son double en lui faisant imiter ses mouvements pour le conduire à se jeter dans des flammes.

Le film commence quand Adelaide Wilson enfant (le personnage joué par Lupita Nyong’o) rencontre son double dans une fête foraine qui communique avec ce réseau souterrain, sans le vouloir la synchronisation des mouvements entre la vraie fillette et son doppelgänger les met face à face. Les doubles disposant d’une certaine forme de libre arbitre, le double d’Adelaide assomme la vraie fillette, l’enferme dans le souterrain et va prendre sa place auprès de ses parents dans le monde réel. Elle renverse le processus : c’est le double qui contrôle désormais la vraie Adelaide et plus l’inverse. Le fausse Adelaide va alors refouler la première partie de son enfance enfermée et vivre une vie normale dans le monde réel, elle se marie et a deux enfants, par contre la vraie Adelaide va vivre dans le souterrain au milieu des doubles du reste du monde.

Finissant par retrouver son autonomie (possiblement lors d’un gala de danse de son double), la vraie Wilson va planifier la fuite de tous les doubles qui vont sortir, tuer leurs alter egos du monde du dessus, et faire une immense chaîne humaine pour montrer au monde entier qu’ils existent. Alors ok c’est pas le plan du siècle mais il est issu du cerveau d’une petite fille arrachée à ses parents et plongée des années dans un enfer de tunnels et de lapins. Les détails du plan (d’où sortent les combis rouges et les ciseaux par exemple) ne sont pas spécialement expliqué, on suppose que tout est en sous-sol et basta.

A la toute fin, notre héroïne tue la vraie Adélaïde, elle se souvient désormais de son passé et a conscience de sa nature de double. Son fils la regarde étrangement, on peut supposer que la vraie Wilson l’a informé de la nature réelle de sa mère lorsqu’elle l’a kidnappée.

II Le reste

Le film raconte donc la survie de la famille du double d’Adelaide (la mère), son mari et leurs deux enfants pendant l’invasion des doppelgängers conduite par la vraie Adelaide. La révélation finale explique différents éléments :

  • La vraie mère est la seule personne en combinaison rouge qui semble savoir parler, les autres doubles ne se contentant que de pousser des grognements, ce qui est normal car elle vient du monde réel. On remarque d’ailleurs que sa voix est particulièrement éraillée la première fois qu’elle prend la parole, il est fort probable que ça fasse des décennies (depuis l’échange initial) qu’elle n’a pas prononcé le moindre mot. A l’inverse, le flash-back de la mère chez la pedo-psychiatre qui explique aux parents que leur fille souffre d’un choc émotionnel et a perdu la parole est simplement dû au fait que leur fille a été remplacée par un double venant du sous-sol qui n’a jamais eu l’occasion d’apprendre à parler.

  • Toujours à propos des paroles de la vraie mère, l’histoire terrifiante qu’elle raconte quand les doubles apparaissent et que toute la famille est sur le canapé n’est que la stricte vérité, elle était coincée sous terre à bouffer du lapin cru et les cadeaux de noël tranchant font probablement référence aux ciseaux.

  • Contrairement aux autres doubles qui semblent vouloir tuer immédiatement leurs alter égos de la surface, comme les Tyler qui se font massacrer en un instant, la famille Wilson ne se fait pas directement assassiner car la vraie mère (en costume rouge) cherche à se venger du double qui a pris sa place en prenant son temps, ce qui au final permet à nos protagonistes de s’échapper.

  • Le double de la mère est épargné par le double du personnage joué par Elisabeth Moss, Mme tyler (qui d’ailleurs se taillade le visage en référence à la chirurgie esthétique que la vraie version de son personnage a subie), probablement car les doubles “sentent” qui est un double ou non, c’est aussi pourquoi on voit souvent la mère tenter de rentrer en contact avec les doubles de ses enfants.

  • Le personnage du sans-abri avec sa pancarte Jeremiah 11 : 11 est une des première victimes des doubles. La famille croise son cadavre en arrivant à Santa Cruz (poignardé par des ciseaux dorés) puis Evan (le fils) voit son double immobile sur la plage. En effet, après avoir tué sa vraie version, il est en train d’attendre pour former la grande chaîne humaine qui apparaît à la fin du film.

  • Tout comme dans Get out où l’arrivée des vieux blancs riches dans des véhicules noirs annonce que ces mêmes personnes veulent piquer le corps de jeunes noirs, Us est rempli de foreshadowing, de présages de ce qu’il va se passer. On peut citer le frisbee sur la plage arrive exactement sur un rond de la même taille, comme une ombre, ou le t-shirt thriller offert à la fille en tout début de film indiquant l’invasion des doubles qui arrivent façon invasion de zombies, ou encore le passage où la mère observe une araignée qui apparaît juste à côté d’une statue d’araignée.

  • 896 vues
  • 16 réponses
· signaler
Avatar Cinématogrill
Voir tous ses posts
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

16 réponses

artrist13 ·

Scénario médiocre avec une idée de base bonne qu'il a justifié n'importe comment.
Désolé mais franchement c'est du foutage de G...... lol

1-
Déjà si la vraie mère voulait se venger, elle aurait au moins dès le début ou très vite tenu des propos en rapports avec l'échanges et cette vie que son double lui à volé. Mais pas un seul mot avant ... Ben avant jamais puisqu'en fait scénaristiquement parlant c’était une obligation pour permettre d'arriver au twist final qui se voit venir de loin...

2-
Alors les doubles sont crée par les humains comme c'est précisé. Et à ce niveau là je préciserai une chose. C'est que génétiquement même dans 50 ans ça sera pas jouable ce délire.
Que les adultes aient leur double OK, mais qu'il y ai aussi un double des enfants ??? Comme tout a été abandonné donc c'est de manière naturelle que les enfants sont arrivés. Donc sans intervention de clonage ou autre. Et il y en a qui pense que c'est possible d'avoir 2 enfants identiques comme ça ? Prenez des jumeaux, faites les coucher avec deux autres jumeaux et déjà c'est quasi impossible que les deux femmes tombent enceintes en même temps, accouche en même temps. Alors qu'en plus l'enfant soit la copie ...Allez passons sur le côté du lien. Imaginons que ça passe. Mais pour le look, même pas en rêve.

3-
Et donc ils ont des ciseaux pour noêl ? Oui ok why not LOOOL.
Questions et donc ils ont des millions de paires de ciseaux identiques et d'uniformes rouges ?

4-
Elle est quand même super organisée pour que ça soit une opération nationale de grande envergure. On a pas du voir la salle de communication qui la relie a toutes les autres bases du pays. Ni tous les autres leaders de groupe qui prennent le relais pour transmettre ses ordres. Ah non mince, les autres parlent pas ... C'est balo.

5-
Le meilleur argument LOL :)
Qui c'est qui nourri les lapins qui nourri les clones ?

En résumé ils sont quand même fort ces clones ils ont une logistique de malade pour une opération nationale et y arrivent juste avec une paire de ciseaux chacun ... AUX US !!!!!! Si je peux faire la blague ?
non mais oh ...
AUX USA ????? mais là bas les mômes ont un ak47 et deux glock. Alors une invasion de zombie de je veux bien.
Un massacre et quelques centaines de morts ou milliers dans tous le pays ok. Mais n'abusons pas.

Parce que même si ce sont des doubles. leur manière de penser identique n'est en rien mise en avant comme une arme. Sous exploité comme c'est pas permis.

D'ailleurs moi j'ai les clefs de chez moi. Mon double si il arrive, ça va pas lui servir à grand chose de savoir que je laisse la clef dans mon pantalon le soir pour rentrer.

Bref...

Une bonne idée de base qui devait avoir une justification pour devenir un long métrage. Ce fut le cas. Comme dans un peu tous les films d'actions ou d'horreur de base.

Dommage.

    signaler
Cinématogrill ·

Je pense que prendre le film pour un thriller "scientifique" est une erreur, évidemment il est impossible de cloner les USA sur plusieurs générations, tout comme il est impossible à une fille de sortir de ta télé 7 jours après avoir visionné une cassette par exemple. D'ailleurs la plupart des épisodes de la 4ème dimension (source d'inspiration avouée de US) jouent sur ce concept, les personnages sont confrontés à un événement anormal, limite absurde, en décalage avec la réalité.

    signaler
WVH55 ·

l'araignée aussi est un clin d'oeil à la chanson que chantonne la fillette dans la salle des glaces au début Gipsy l'araignée ou Itsy Bitsy Spider en anglais

    signaler
Cinématogrill ·

Très bien vu !

    signaler
JoffreyD ·

Très bonne analyse ! Le seul truc qui me chiffonne sur cette chaîne humaine... Remonter à la surface pour juste se tenir la main ? Dans quel but ? Est ce que le "plan" n'est pas foirë si au moins un des double est tué du coup ? J'ai un peu oublié les premières lignes qui passent à la TV en tout début de film... :)

    signaler
MovieBuff ·

La chaîne humaine est un mouvement solidaire qui a véritablement existé dans les années 80 : le Hands Across America était destiné à récolter des fonds pour lutter contre la faim et la pauvreté dans le pays. Mais d'après ce que j'ai pu lire, sur une trentaine de millions de dollars récoltés, même pas la moitié a été redistribué ! Je pense que le film veut montrer que de manière générale, cette Amérique où tout le monde se tient main dans la main pendant quinze minutes pour lutter contre les inégalités n'est qu'hypocrisie : tandis que les protagonistes vivent superficiellement en s'achetant des bateaux pour quelques semaines de vacances, passant leur temps sur leurs smartphones, faisant de la chirurgie esthétique, vivant dans des maisons ultra sophistiquées ; leurs doubles n'ont accès ni à la culture (il me semble que la vraie Adelaide adulte observe attentivement une peinture lors de sa première apparition dans la scène du home invasion), ni aux divertissements (scène du jouet avec l'enfant brûlé), ni à la nourriture (condamnés à manger du lapin cru), ni à la médecine (scène où le double du père lui vole ses lunettes), ni aux fêtes... ils n'ont aucune base du bonheur, ils errent sans bute sous la terre et ne vivent qu'à travers leur interdépendance, ils ont donc sombré dans la folie. Ils veulent montrer à tout le monde qu'ils existent, qu'ils souffrent. Je trouve ça un peu manichéen mais très intéressant. Après ce n'est que mon interprétation tout ça :) En tout cas avec cette critique sociale, je pencherais plutôt sur l'hypothèse du gouvernement dans l'origine de l’existence des doubles.

    signaler
tianadspl ·

Les enfants aussi sont des échangés, un jeu de piste dissimulé dans le film

    signaler
Mumuthos ·

La voix éraillée de la vraie Adelaide est surement dû à l'étranglement qu'elle a subit par son double quand elle était enfant ?

    signaler
artrist13 ·

Plutôt une justification pour qu'elle ne paraissent pas normale et ne dise directement trop de chose. Car ce n'est pas ce qu'on voit qu'elle subit dans le film qui provoquerait cette voix. Elle a plus surement choper une bonne angine en marchand pied nu sur le carrelage là bas.

    signaler
Loopkin ·

Je me pose plusieurs questions :

- Y'a t-il une symbolique avec les lapins ? Ou bien est-ce juste parce qu'ils se reproduisent très vite et donc font une bonne réserve de bouffe ?

- Les créateurs des "Reliés" voulaient "contrôler" les humains, mais il y a un délire d'âme coincée entre deux lieux... Qu'est-ce que ça veut dire ?

- Pourquoi la vraie Adélaïde (donc la fausse Reliée) explique tout à son clone, sachant qu'elle devrait le savoir puisqu'elle est née dans les souterrains... Et dans le même sens, elle se souvient comme ça, en conduisant, qu'en fait c'est elle la Reliée ? Un peu loupé comme twist à mon sens.

    signaler
Mumuthos ·

Elle se souvient pas comme ça, la Reliée le sais depuis le début que c'est une Reliée.

    signaler
2
Loopkin ·

Mais dans ce cas, Adélaïde devrait savoir qu'elle n'a pas besoin de lui expliquer toute l'histoire par rapport à qui elle est (même si, en réalité, c'est au spectateur qu'on l'explique), tu vois ?

    signaler
artrist13 ·

Ne cherche pas trop. Le réalisateur à fait le forcing pour justifier son idée de base. Ce n'est pas cohérent.

    signaler
artrist13 ·

Disons que c'est parce que la fausse Adelaide, veut sauver la mise à son réalisateur pour pas plomber le film ;) Oui twist plombé mais surtout histoire qui plombe tout le film.

    signaler
Leslie Agasson ·

Je pense qu'il y a une possible explication d'ordre psychologique : à mon avis le double qui a mis la vraie petite fille à sa place au sol a dû petit à petit refouler (en psychologie, c'est le fait de mettre de côté des éléments que l'on refuse ou trop difficile à integrer dans l'inconscient) ce qu'elle a fait et qui elle était pour pouvoir s'adapter et vivre sa vie. Mais ce qui est refoulé peut revenir dans des attitudes où comportements sans qu'on soit conscient de ce que l'on a refoulé (qd elle crie et rigole vers la fin elle retrouve sa première identité...). On voit que c'est petit a petit qu'elle retrouve ses souvenirs jusqu'à la scène ds la voiture avec son fils où elle se rappelle que c'était elle le double qui a étranglé en partie l'autre petite fille et a prit sa place. Elle s'était complètement fondue dans l'identité de la vraie.
Ce refoulement massif voire déni peut advenir à des personnes à qui il est arrivé quelque chose dans l'enfance. Elles l'occultent complètement et s'en souviennent 20, 30 ans plus tard à cause de petits éléments qui petit à petit ravivent des souvenirs enfouis.
En revanche, la vraie petite fille qui était au sous-sol a eu un excès de mémoire qui a fait qu'elle a créé tout ce scénario de vengeance (ayant souffert atrocement car elle, ressentait profondément les choses, elle avait une âme) et comme elle l'a dit vers la fin, la plupart devenait fous, ce qui semble lui être arrivé car elle est extrêmement perturbée. 

    signaler
Leslie Agasson ·

Merci vraiment pour vitre analyse detaillée qui éclaire tres bien differents moments du film. J'en avais perçu la plupart mais certains m'avaient echappé.
J'ai enfin pu voir ce film hier attendant sa disponibilité sur Nerflix. Assez déçue du film en général pendant une bonne partie (peu effrayant, peu d'action, rôle du mari tres décevant...), ce sont les dernières minutes du film (a partir du moment où la vraie mère (qui est le double) tue le double (qui est la vraie) et que le fils à des doutes (probablement parce qu'il entend son cri et son rire après son acte meurtrier?) qui m'ont fait aimé le film entier et qui redonne du sens à cet ensemble peu fameux au départ. Et ensuite on se refait le film en arrière pour le comprendre d'une autre façon, ce qui est génial (a la manière du film 6eme sens).
Vous en avez donné le sens dans votre analyse.
Peut-être que vous l'avez dit de des réponses plus bas mais je voulais partager deux points d'analyse :
- l'idée de la chaîne rouge (petits bonhommes rouges decoupés et reliés) et des ciseaux viennent chez la vraie mère qui a été au sous sol par ce qu'elle a regardé à la télé,
scène au tout début du film (Vous l'avez mentionné : Hands Across America) où on la voit à travers la télé assise en train de découper qqchose (idée du ciseaux?). Il y a aussi la petite peluche en lapin je crois. Cette scène se passe avant la scène à la fête foraine.
Lorsqu'elle a été mise au sous-sol à la place de son double, elle a dû prendre des éléments de son vécu pour créer qqchose et s'en sortir.
- Un élément très bien fait et liés à des aspects psychologiques : à mon avis le double qui a mis la vraie petite fille à sa place au sol a dû petit à petit refouler (en psychologie, c'est le fait de mettre de côté des éléments que l'on refuse ou trop difficile à integrer dans l'inconscient) ce qu'elle a fait et qui elle était pour pouvoir s'adapter et vivre sa vie. Mais ce qui est refoulé peut revenir dans des attitudes où comportements sans qu'on soit conscient de ce que l'on a refoulé (qd elle crie et rigole vers la fin elle retrouve sa première identité...). On voit que c'est petit a petit qu'elle retrouve ses souvenirs jusqu'à la scène ds la voiture avec son fils où elle se rappelle que c'était elle le double qui a étranglé en partie l'autre petite fille et a prit sa place. Elle s'était complètement fondue dans l'identité de la vraie.
Ce refoulement massif voire déni peut advenir à des personnes à qui il est arrivé quelque chose dans l'enfance. Elles l'occultent complètement et s'en souviennent 20, 30 ans plus tard à cause de petits éléments qui petit à petit ravivent des souvenirs enfouis.
En revanche, la vraie petite fille qui était au sous-sol a eu un excès de mémoire qui a fait qu'elle a créé tout ce scénario de vengeance (ayant souffert atrocement car elle, ressentait profondément les choses, elle avait une âme) et comme elle l'a dit vers la fin, la plupart devenait fous, ce qui semble lui être arrivé car elle est extrêmement perturbée.

    signaler
Vous voulez découvrir Hendrix ?
Demandez conseil ici !
Créer un post