Créer un post
6
SensCritique
Par SensCritique
Trier par : Pertinence
  • Pertinence
  • Récent

3 réponses

1
Lorne-Malvo ·

Une raison supplémentaire appuyant le Golden Globe et l'Oscar remportés de manière posthume par Heath Ledger en 2009 ...

    signaler
1
Lorne-Malvo ·

Lu sur Première en 2015 : Le comédien australien est tout bonnement époustouflant dans ce deuxième volet du Chevalier Noir."J'ai rencontré Heath à plusieurs reprises pour différents rôles et je l'ai revu pour Batman. Il m'a expliqué pourquoi il ne voulait pas faire quelque chose de ce style-là, il était très poli. Donc j'ai été très surpris lorsque j'ai reçu son coup de fil." Contacté par Christopher Nolan pour jouer dans Batman, Heath Ledger ne se voyait pas vraiment dans un film de super-héros. Avant de changer son fusil d'épaule lorsqu'il découvrit l'univers sombre dans lequel le réalisateur souhaitait plonger ce super-héros. "On s'est retrouvés pendant plusieurs heures, on s'est mis d'accord sur l'image générale de ce personnage. On a parlé des références communes (...) On a regardé des peintures de Francis Bacon, on a parlé des références visuelles, des idées philosophiques derrière le Joker. Il était prêt à le faire, il était prêt à faire quelque chose d'aussi grand", poursuit le réalisateur. Un Joker totalement possédéCe Joker, Heath Ledger a mis des mois à le construire, à le créer, à l'imaginer, couche après couche, pour déboucher sur le personnage insensé que l'on connait aujourd’hui. Pour ressentir au plus profond de lui la folie de ce vilain emblématique, le comédien n'a pas hésité à s'isoler pendant six semaines dans une chambre d'hôtel avant le tournage. Ses pensées les plus profondes, les plus effrayantes, il les notaient dans des journaux intimes dévoilés en 2012 avant d'être retirés de la toile. Totalement investi dans ce rôle, Heath Ledger n'a pas seulement interprété le Joker, il est devenu le Joker car l'immersion fut totale. Totalement possédé, il offre ici une prestation incroyable dans la peau du psychopathe au visage balafré. Une performance inégalée"La performance de Ledger est presque la chose la plus intéressante dans le film. Et quand il est absent, The Dark Knight perd la majeure partie de son énergie et de son dynamisme." A l'image de cette critique signée Stephen Hunter pour le Washington Post, la performance troublante d'Heath Ledger a su surprendre et bluffer autant le public que les critiques. Son Joker, pour lequel il est allé chercher l'inspiration du côté de Sid Vicious des Sex Pistols et de Malcolm McDowell d'Orange Mécanique, est devenu une vraie référence. A tel point que le comédien a reçu en 2009 - à titre posthume - l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Une cérémonie qui se déroula un an après sa mort tragique, survenue après une overdose médicamenteuse. Lors de la soirée des Oscars, c'est sa famille - sa mère, son père et sa soeur - qui est venue récupérer le prix et lui a rendu un émouvant hommage. Inoubliable Joker, Heath Ledger a placé la barre très haut. Difficile de faire mieux que sa prestation hallucinante qui est l'un des atouts de The Dark Knight, Le Chevalier noir.

    signaler
Eddy Baker ·

Anecdote croustillante pour les fans de la performance : Pour la scène du Penthouse, c'était la toute première fois que Michael Caine allait voir Ledger maquillé et en plein dans son rôle. A l'origine, Caine avait une ligne de texte quand le Joker débarquait, seulement voilà, le tournage commence, "ACTION", Ledger rentre dans la pièce, et aucun mot ne sort de la bouche de l'interprète d'Alfred. Je le cite lui même : "Quand je l'ai vu j'ai oublié ma ligne." Nolan a décidé de garder la prise telle quelle.

    signaler
Débattre du casting d'un prochain film ? Discutez-en ici
Créer un post