Avatar retardeness

Critiques de Louise

@retardeness
Versus
  Suivre
-

Critique de Héroïnes de la rue par retardeness

Marguerite Stern raconte son parcours, de son enfance à la campagne à son aventure FEMEN, de sa vie dans les squats au début des collages contre les féminicides qu’elle a initiés. Héroïnes de la rue est un témoignage, qui raconte des engagements et des méthodes de combat, toujours ancrés dans un vécu intime, c’est ce qui m’a beaucoup plu. Marguerite n’a pas la prétention de nous refaire les... Lire l'avis à propos de Héroïnes de la rue

2
Avatar retardeness
7
retardeness ·
8.5

Critique de Une vie bouleversée par retardeness

Quelle lecture… Etty (je ne peux pas l’appeler autrement, elle m’a semblé si proche de moi) traverse la Seconde Guerre Mondiale à Amsterdam, et scrute les « vastes et libres prairies de son cœur », de phases de désespoir en ressaisissement. Paradoxalement, c’est en étant prise en étau dans l’infernal destin que le nazisme a échafaudé pour la communauté juive, qu’elle trouve en elle... Lire la critique de Une vie bouleversée

1
Avatar retardeness
10
retardeness ·
7.0

Critique de Scum manifesto par retardeness

La misandrie c'est petit joueur, Valérie Solanas, les hommes, elle les conspue, les hait, et souhaite même les exterminer. C'est excessif, violent, le Scum Manifesto oscille entre les divagations fantasques (c’est à cause des hommes qu’on ne peut toujours pas vivre éternellement) et des visions que j'ai trouvé très pertinentes (sur l'envie secrète de l'homme d'être une femme). Le retournement... Lire la critique de Scum manifesto

Avatar retardeness
7
retardeness ·
7.8

Critique de Moi les hommes, je les déteste par retardeness

Propulsé très probable best-seller de la rentrée grâce à la médiocrité d'un homme, quelle joie de contribuer à la visibilité de ce petit essai ! Humble mais efficace, il remet implacablement les pendules à l'heure : oui les femmes peuvent, pour tout un tas de raisons objectives, détester les hommes. Elles peuvent exprimer leur colère, se libérer des attentes sociétales qui leur imposent... Lire l'avis à propos de Moi les hommes, je les déteste

6 3
Avatar retardeness
8
retardeness ·
8.2

Critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par retardeness

Nul doute que ce roman a fait date à sa sortie en plein milieu de la lutte pour les droits civiques des afro-américains, mais je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il a surtout été publié au bon moment. Je me suis vraiment ennuyée pendant tout le récit, qui aurait gagné à être resserré autour du procès. La première partie de l'histoire est inutile, tant dans la forme que le fond... Harper... Lire la critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

2
Avatar retardeness
5
retardeness ·
-

Critique de Cet été qui chantait par retardeness

Douceur, simplicité, tendresse, émerveillement de la femme qui communie avec la nature québécoise, dans un éblouissement de vie et d'énergie brute. La vie paysanne, l'harmonie avec la nature sont les thèmes principaux de ce beau recueil. Par petites touches sans prétention, Gabrielle Roy nous offre dix-neufs récits tendres et innocents sur les habitudes des corneilles de son jardin, sur la... Lire l'avis à propos de Cet été qui chantait

Avatar retardeness
7
retardeness ·
7.7

Critique de Le Chant du monde par retardeness

Une intrigue indigeste et des dialogues à ne rien y comprendre, entremêlés de descriptions naturalistes lyriques et puissantes : j'ai abandonné la lecture en tant que telle du roman Le chant du monde, pour ne me concentrer que sur les quelques passages glanés ici et là, qui évoque ce chant, si unique dans l'écriture et si plaisant pour les sens. Peut-être qu'en persévérant j'aurai fini par... Lire l'avis à propos de Le Chant du monde

1
Avatar retardeness
5
retardeness ·
7.8

Critique de Dieu, le temps, les hommes et les anges par retardeness

Je suis à la limite de trouver ce roman quelconque, ai-je loupé quelque chose ? Olga Tokarczuk est prix Nobel quand-même, j'avais des attentes sur l'écriture et la narration, et j'ai été déçue. L'histoire de Dieu, le temps, les hommes et les anges se situe à Antan, ville imaginaire de Pologne, sur un siècle de guerre, de paix et bouleversement socio-politiques, que les modestes habitants de... Lire l'avis à propos de Dieu, le temps, les hommes et les anges

1
Avatar retardeness
5
retardeness ·
7.0

Critique de Madame Bovary par retardeness

La vie de la pauvre Emma est monotone, dans le petit bourg normand où son mari est médecin. Elle s’ennuie mais heureusement, elle est souveraine en son royaume, celui de l’imagination. Il est permis de penser que des Emma Bovary, il y en avait plein les bourgades au XIXème siècle ! Il y a dans l’écriture de Flaubert une efficacité, malgré le rythme parfois alangui (reflet du quotidien... Lire la critique de Madame Bovary

1 2
Avatar retardeness
7
retardeness ·
7.8

Critique de La Mort d'Ivan Ilitch par retardeness

Ivan Illitch va mourir, il semble être le seul à en avoir la certitude, ou peut-être médecins et famille jouent-ils la grande comédie, pour ne pas se confronter à cette période terriblement désagréable. Tolstoï s’attaque à la Mort qui approche, aux dernières pensées angoissées ou exaltées du mourant, qui fait le point sur sa vie, se désespère puis reprend courage, se noie en se débattant dans... Lire l'avis à propos de La Mort d'Ivan Ilitch

2
Avatar retardeness
7
retardeness ·