Avatar retardeness

Critiques de Louise

@retardeness
Versus
  Suivre
7.5

Critique de Tableau final de l'amour par retardeness

Tableau final de l'amour est un très beau texte qui entremêle l'obsession amoureuse avec la libido créative. La relation ambiguë du peintre et de sa (son ?) muse est magnifiquement rendue, et on se surprend à développer beaucoup de tendresse pour ce tandem âpre mais pudique. Lire la critique de Tableau final de l'amour

Avatar retardeness
7
retardeness ·
Bande-annonce
6.4

Critique de La Meilleure version de moi-même par retardeness

Ça aurait pu être une super satire des travers militants de notre époque mais ça se vautre régulièrement dans la médiocrité : une grande partie des gags sont poussifs, il y a un manque évident de rythme, si quelques passages sont hilarants, ça reste beaucoup trop aléatoire pour être culte. Il manque un sens de l'absurde plus poussé, l'impro est molle, c'est souvent cringe sans être... Lire l'avis à propos de La Meilleure version de moi-même

2
Avatar retardeness
5
retardeness ·
5.8

Critique de Amour dans une petite ville par retardeness

Après avoir été touchée par Amour dans une vallée enchantée, j'ai voulu poursuivre la trilogie... par le plus sulfureux, qui décrit l'histoire de rage et de désir entre deux danseurs d'une compagnie théâtrale, pendant la Révolution Culturelle. Grosse déception : comme dans le premier opus, les personnages sont évanescents, sans expression ni dialogues. On décrit méticuleusement leurs faits et... Lire la critique de Amour dans une petite ville

1
Avatar retardeness
3
retardeness ·
8.1

Critique de Passagère du silence par retardeness

L'histoire culturelle de la Chine ne m'intéressait pas beaucoup, mais à travers l'initiation de Fabienne Verdier, j'ai pensé que découvrir ce pays dans les yeux d'une artiste occidentale me permettrait d'avoir des clefs de lecture compréhensible. Ça n'a pas été une lecture désagréable mais je serai en peine de dire ce que j'en ai retenu. A part que la Chine des années 80 était une dystopie... Lire la critique de Passagère du silence

Avatar retardeness
6
retardeness ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Normal People par retardeness

Je me considère moi même comme une "normal people", et pourtant j’ai pas une vie aussi chiante. Bon ça c'est l'accroche troll, mais j'ai beau chercher, vraiment j'ai subi cette série. Et je suis une chialeuse de compét, je me serai pâmée pour un amour aussi tragique à 15 ans, mais il faudrait un minimum d'authenticité et de crédibilité dans les situations. Qui interagit comme ça avec son... Lire l'avis à propos de Normal People

1
Avatar retardeness
5
retardeness ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Les Olympiades par retardeness

La beauté de la scène d'ouverture où Emilie, alanguie, récite son laïus de téléconseillère dans son micro de karaoké... laissait présager un film planant qui poétise subtilement les jeux amoureux. Les prises de vue sont souvent très belles, la musique de Rone habille gracilement les chapitres du film, mais rapidement j'ai eu du mal à comprendre où on voulait m'amener. Heureusement que j'ai... Lire la critique de Les Olympiades

2
Avatar retardeness
7
retardeness ·
7.4

Critique de Au-delà de la pénétration par retardeness

C'est un humble essai, qui semble écrit d'un jet, sans préméditation ni fil rouge distinct. Il a le charme du fait maison, donc je ne lui tiens pas rigueur de ses maladresses, vérités générales et parler paresseux. La partie la plus intéressante sont les témoignages que Martin Page a recueilli, pour le reste, c'est sans beaucoup d'intérêt. Pas de décorticage en règle de la pratique, pas de... Lire l'avis à propos de Au-delà de la pénétration

Avatar retardeness
6
retardeness ·
7.8

Critique de La Salope éthique par retardeness

Pas trop mon délire de me faire traiter de salope toutes les 2 pages, même si j'ai bien compris que c'était une façon de retourner le stigmate, j'autorise pas non non non. C'est une introduction intéressante sur le polyamour, néanmoins j'ai vraiment été rebutée par le style, à moitié parlé, très nonchalant. Quelques pages sont vraiment utiles et pragmatiques, mais ce sont beaucoup de... Lire l'avis à propos de La Salope éthique

Avatar retardeness
6
retardeness ·
7.6

Critique de 2001 : L'Odyssée de l'espace par retardeness

Le fait qu'Arthur C.Clarke aie écrit ce roman en parallèle du scénario du film de Kubrick m'époustoufle pas mal : je m'attendais à lire une version écrite du film, mais c'est bien plus que ça. De chapitre en chapitre, d'époque en époque, d'ère technologique en ère technologique, le mystère s'épaissit et prend des dimensions insoupçonnées, nous tenant en haleine comme un bon roman d'aventure,... Lire l'avis à propos de 2001 : L'Odyssée de l'espace

1 1
Avatar retardeness
9
retardeness ·
7.5

Critique de J'irai cracher sur vos tombes par retardeness

J'ai vraiment du mal à voir la singularité de cette oeuvre. Ce qui est certain c'est qu'elle a très mal vieilli. Dur de lire les pérégrinations libidineuses d'un "héros" qui viole nonchalamment des enfants, rappelant de temps en temps qu'il poursuit une vengeance qu'on n'arrive pas à appréhender correctement. C'est linéaire et ennuyeux, plus prétexte à décrire des scènes de sexe écœurantes de... Lire la critique de J'irai cracher sur vos tombes

1
Avatar retardeness
3
retardeness ·