Les séries Oneshot, c'est pas plus mal (100% spoilers)

Avis sur 13 Reasons Why

Avatar Greengoblin
Critique publiée par le

La série a été lancée en 2017 et voulait pointer du doigt les problèmes d'ados, plus précisément du boom suicidaire chez les ados que la précédente décennie a connue. Netflix avait eu la bonne idée de faire une appli interactive avec les futurs téléspectateurs et les lancer dans l'intrigue, on lisait des sms de différents personnages ayant eu des conversations pour le moins étrange avec Hannah, c'était l'hameçon et on avait été ferrés. La première saison est donc lancée peu de temps après avec un concept original, nous suivons des flashbacks à travers des cassettes, chacune placée à un espace temporel différent et nous devions replacer les pièces du puzzle afin de voir l'image globale.

Netflix avait eu l'intelligence de nuancer les personnages, Hannah n'était pas une sainte et ils pointaient du doigt différents éléments, notamment le manque de communication et de partage de la part d'Hannah. À côté de ça on avait des personnages comme Tyler qui en bavait mais qui était aussi assez creepy et de manière assez intelligente, on se retrouvait dans la peau d'un lycéen et on se disait « Peu importe ce qui lui arrive, il est chelou, qu'est ce que tu veux que ça me fasse ? », donc ils parlaient du harcèlement, de l'homosexualité, du divorce, des conflits de gamins et tous les problèmes que peuvent rencontrer un adolescent.

Ils ont donc tous eu des comportements de connards et de connasses à un moment donné, mais compliqué de leur en vouloir lorsqu'on se plonge dans leur vie (à part Bryce mais on y reviendra plus tard). Comment en vouloir à Courtney puisqu'elle veut cacher sa sexualité, comment en vouloir à Justin par rapport à la fameuse soirée parce qu'il n'a pas voulu s'opposer à son meilleur ami, celui qu'il considérait comme un frère mais surtout comment voir Hannah comme une totale victime, lorsqu'elle espère que tout le monde soit des télépathes ?

La soirée était d'ailleurs un peu surréaliste et dans la surenchère, mais ils avaient réussis à rendre ça crédible, puisque découpé en 2 épisodes et de 2 points de vues différents. La saison 1 était donc globalement maîtrisée avec des scènes coups de poing notamment celle de la douche (allez vous faire foutre au passage Netflix) et des personnages bien définis... mais le succès logique a emmené la série à changer.

Je vais essayer de pas trop m'éparpiller, mais bon aujourd'hui avec la Twittosphère et le climat de fragilité actuel, les plaintes remontent vite et les studios sont aux genoux des spectateurs. Une saison 2 est donc prévue et mise en route, dépassant ainsi le roman de Jay Asher entre temps Netflix s'enfonce un peu plus dans le teen et la bien-pensance et à partir de là, ils partent en roue libre et plus rien ne va. Les propos de Jess ne sont plus cohérents pour un sou, la série s'engage dans un combat qui n'est pas le sien et elle se perd un peu plus dans ce que Netflix fait de pire. J'ai pas terminé la saison 2 à vrai dire, j'ai simplement regardé les 4 premiers épisodes donc je pourrai pas trop en dire plus à part ceci :

Quand on fait un build up sur 26 épisodes, on l'assume jusqu'au bout et on fait une fusillade au lycée, on n'annihile pas tout ce qu'on a fait pour ne pas choquer les spectateurs. C'est le cru qui crée les électros chocs et les discussions. Netflix veut donner une leçon aux gens, mais comment donner une leçon si vous n'allez pas au bout des choses et supprimiez la scène capitale qui était une scène culte et déchirante ? Ca coûte quoi de dire au début de l'épisode « Attention contenu susceptible de choquer les spectateurs sensibles » ? OOOOH MAIS ATTENDS C'EST LE CAS DONC QUEL EST LE PROBLEME ? Ce n'est pas à vous Netflix de vous censurer, c'est au spectateur de se rendre compte qu'il ne pourra pas supporter et saute la scène... mais condamner tout le monde, non seulement vous vous auto-censurez, vous ne laissez pas la liberté au spectateur de se rendre compte de ce qu'il accepte ou non, vous infantilisez les spectateurs, les prenez pour des idiots et en plus avec cette scène supprimée qui était le climax de tout ce que vous avez construits, vous détruisez totalement votre propos qui aurait pu toucher les victimes de harcèlement mais aussi, j'ose penser de manière assez naïve, les harceleurs. Et puis chacun sa sensibilité (auquel cas ben vous passez la scène en fait hein vous avez cette option là), mais on rentre dans le cru, sans frôler le graveleux.

Bref, voilà petit coup de gueule, mais repartons sur le principal. Après l'horrible saison 2 vient la mitigée saison 3... personnellement je l'ai bien aimé, leur volonté de nuancer le personnage de Bryce était bonne et bien foutue (d'autant plus que l'acteur est bon) mais... cela rentre en totale contradiction avec le Bryce que l'on connaît. Alors oui, ils ont voulus le faire évoluer, pourquoi pas, ce serait pas la première fois qu'on se rende compte qu'un connard ne l'est pas tant que ça, on pourrait citer Jaime Lannister... mais la nuance étant que dans Game of Thrones, on sent dès la saison 1 que Jaime a plus que ce que les gens disent. Bryce est juste un bully, il fallait commencer sa nuance dès la première saison, pas la faire sortir de nulle part.

Ce qui m'emmène de manière assez parfaite à la morale douteuse de Netflix... pourquoi ils ont nuancés Bryce ? Parce qu'il venait de mourir et fallait bien tirer une larme au spectateur. Donc on honore sa mémoire posthume histoire de dire « Non mais c'était pas que un violeur vous pouvez pleurer c'est bon ». Sauf que ceci est totalement détruit par sa fin lorsqu'ils font accuser du crime Montgomery après tout c'est pas grave qu'il soit accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, puisqu'il a déjà pris sa peine pour le viol ! Oh et il finira mort dans une cellule de prison, mais c'est pas grave voyons nos protagonistes eux sont saints et saufs.

Netflix s'est perdu entre temps on a eu donc une première saison intelligente, maîtrisée et intrigante pour terminer dans quelque chose de très série de commande, avec une morale douteuse, une échelle de ce qui est montrable ou non (car ils ont gardés la scène où Tyler se prend un balais dans son anus) et on a au final une œuvre qui rentre en totale contradiction avec le propos de la base de la série qui aurait dû n'avoir qu'une saison.

Pour finir tout de même sur une note positive, je salue l'initiative de Netflix de vouloir parler d'un sujet aussi sérieux, sensible et difficile à s'en emparer, mais aussi félicitations aux acteurs qu'on a senti très investis dans le show et une certaine sincérité dans ce qu'ils voulaient faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 65 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Greengoblin 13 Reasons Why