👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Campagne prévention contre le suicide plutôt qu'oeuvre originale

J'ai regardé 13 Reasons Why parce que de nombreuses personnes me l'avaient conseillé. Je n'avais pas un très bon a priori sur la série, n'étant pas très sensible à l'univers des Highschools américaines, où les élèves populaires tapent sur les nerds (sérieusement, ils ont un problème dans leur lycée ou quoi ?? plein de films brassent les mêmes problématiques ! Réagissez les gars !)
Ca commence doucement, la jeune Hannah, cassette par cassette, parle à une personne en particulier qui lui a fait du mal.

Justin a pris en photo sa culotte, Alex l'a nommé "best ass" sur une liste comparant les filles, ses amis la quittent petit à petit et elle devient la "salope du lycée"


Je comprends totalement que plein de petites choses, mises bout à bout, puissent pousser au harcèlement et à la depression. Mais je trouve que la série n'arrive pas à rendre rendre compte de l'impact qu'ont toutes ces choses ensemble. Du coup, on se tape les 10 premiers épisodes qui détaillent des choses vraiment dérisoires prises individuellement, et on s'ennuie. Seuls les tous derniers épisodes commencent à montrer réellement la gravité de la situation. En gros, jusqu'au dernier épisode la série n'arrive pas à nous faire sentir le désespoir d'Hannah.
Je trouve du coup qu'elle ne traite pas la depression avec suffisamment de profondeur, je n'arrive pas à y croire.

Qu'est ce qui m'a fait continuer de regarder malgré tout ? Et bien le suspens. La construction même de la série (un épisode = une cassette = une raison) donne envie de savoir pourquoi elle s'est suicidée. Et ce d'autant plus que chaque épisode montre quelque chose d'à priori, pris tout seul, pas si dramatique. On attend alors que les choses sérieuses commencent. Et on se demande aussi pourquoi le personnage principal Clay, présenté comme l'incarnation du mec gentil, est sur ces cassesttes. Qu'a-t-il fait le bougre ? Y aurait-il un twist incroyable le dépeigant en méchant psychopathique ? Oula non pas du tout. S'il dépeint une réalité horrible, le scénario reste très classique et peu surprenant. J'en suis donc sortie très frustrée par tout ce suspens qui fini finalement de façon horriblement (c'est le mot) banal.

On a ainsi beaucoup de suspens pour pas grand chose. Mais ce n'est pas le but de la série. Je pense que son but est de dénoncer une réalité, de communiquer sur le harcèlement et le suicide, de parler aux ados. Dans ce domaine elle fait très bien son taf, mais pour moi elle se rapproche donc plus d'une campagne de prévention contre le suicide que d'une oeuvre originale et surprenante. Elle gagnerait en réalime ce qu'elle perd en originalité, si la dépression était mieux traitée...

Juffyyy
5
Écrit par

il y a 5 ans

13 Reasons Why
alb
8

Helmet !

J'avoue avoir été agacé par le début de "13 Reasons Why", car beaucoup trop de scènes ne sont mises en place que pour créer du suspense un peu factice, le grand classique où tout le monde prend un...

Lire la critique

il y a 5 ans

125 j'aime

8

13 Reasons Why
Vivienn
4

Breakfast Tub

Kikou c’est moi, Hannah Baker. J’espère que je vous énerve pas déjà parce que vous allez m’écouter me plaindre pendant treize heures dans Blog Skyrock Pubère : la série. Il m’est arrivé plein de...

Lire la critique

il y a 4 ans

104 j'aime

10

13 Reasons Why
Glaminette
7

Une saison 2 en demi-teinte : entre incohérences, intérêt et scène-choc qui pose question !

Je suis très partagée sur cette série, en raison de la différence qualitative entre ses deux saisons : la saison 1, telle un diamant sorti de son écrin, était venue me cueillir émotionnellement,...

Lire la critique

il y a 4 ans

62 j'aime

23