Un ratage intégral

Avis sur 13 Reasons Why

Avatar CineSeries.com
Critique publiée par le

Phénomène de l’année dernière, la série 13 Reasons Why trouvait son public en évoquant le délicat problème du harcèlement scolaire. Dans cette adaptation du roman de Jay Asher, Hannah Baker (Katherine Langford) expliquait au travers de 13 cassettes audio, les raisons de son suicide. Tous les codes du teen drama basique étaient là : un lycée d’une petite bourgade américaine avec toutes les figures attendues (les sportifs populaires, les freaks, les cancres, les timides, les adolescents banals).

Sauf qu’au travers de ces cassettes, le scénario allait fouiner derrière ces archétypes pour leur offrir un panel de nuances et décrire avec précision l’ampleur de leur complexité comportementale – chaque personnage avait ses torts et ses raisons. Hannah le disait, « c’est compliqué« . L’adolescence est compliquée, le rôle d’adulte est compliqué, les rapports humains sont compliqués. Et parfois, une mauvaise gestion, volontaire ou non, peut entraîner des dégâts irréversibles. Loin d’être parfaite, cette première saison nous avait touchés en arrivant à faire preuve de sensibilité dans l’approche des personnages, tout en gardant en ligne de mire son ambition pédagogique.

Retrouvez l'intégralité de la critique sur CinéSérie.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CineSeries.com 13 Reasons Why