👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La perle qui provient du fond de l'océan

Alors, je m'apprête à vous faire découvrir un anime qui lorsque vous verrez ma note, vous comprendrez à quel point il a été pour moi un coup de cœur. Nagi no asukara, tel est son nom, n'ayant aucune idée de sa signification d'ailleurs, mais ce qui se cache derrière ce titre est une véritable révélation.

Le graphisme est sublime, c'est le premier truc à noter. L'univers qui découle des décors et des paysages est onirique. Certaines scènes se passent sous l'eau, d'autres sur terre, et le tout est magique. Le chara-design peut rebuter quelques-uns, du fait qu'il est particulier car certains personnages ont de gros yeux tout brillants, renforçant le côté "mignon", mais bon je doute que beaucoup font attention à ce genre de détail, c'est juste une tentative maladroite de trouver un défaut à l'anime.

Passons aux personnages. Comme vous devez le savoir, cet anime met en scène la romance, donc on retrouve des jolies filles qui passent leur temps à penser au garçon qu'elles aiment (et inversement). Sauf que voila, presque tous les sentiments exposés ici sont à sens unique. Nous allons donc voir les relations (intelligemment travaillées) entre les différents personnages, ce qui nous emmène à ressentir depuis notre siège à divers émotions telles que la tristesse, le jalousie, la colère etc... Tout ceci nous permet de réellement comprendre les sentiments des personnages, et de comprendre le puzzle sentimental complexe qui nous est présenté. Chaque personnage se doit ainsi d'avoir une psychologie intéressante et approfondie, ce qui est le cas.

Divers thèmes sont présents, témoignant de la richesse de l'anime. La famille recomposée, le papa qui change de femme et la petite qui déteste donc la nouvelle maman, les différences culturelles qui jouent le rôle de barrière entre deux peuples, l'inconstance des sentiments amoureux... vous retrouverez tous ces thèmes.

Attaquons le scénario. Le début peut sembler long, car on présente les personnages, les relations qu'ils nouent entre eux, les triangles amoureux. Cependant le scénariste est un génie, car on assiste après à des retournements de situations, favorisant le côté dramatique et nostalgique qui petit à petit va nous affecter aussi. Les relations évoluent, le spectateur change de regard sur les personnages au fil des épisodes, car après tout eux aussi ils changent. Un scénario intelligent qui avance de telle manière que les personnages puissent se remettre en question, ouvrir les yeux et comprendre un peu mieux leurs sentiments. Tout ce déroulement pour conduire le spectateur vers la fin de l'histoire, qui est chargée d'émotions de quoi peut-être faire pleurer certains, et avec une morale qui ma foi est prenante. Bref, un dernier épisode qui m'a touché de par la tournure qu'a pris les évènements.

Nagi no asukara ne peut pas plaire à tout le monde, il n'y pas d'action, pas de combat, donc certains ne seront pas satisfaits et dirons qu'il y a trop de longueurs. Mais la note parfaite que je lui attribue est là pour montrer qu'il est selon moi un chef-d'œuvre dans sa catégorie. C'est une tranche de vie et une romance qui est magnifiquement bien réalisée, sachant que je mets rarement un 10, mais l'expérience que cet anime m'a apporté fut envoutante, et je vous invite vous aussi à le vivre.
Henzo
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

6 j'aime

8 commentaires

A Lull in the Sea
Henzo
10

La perle qui provient du fond de l'océan

Alors, je m'apprête à vous faire découvrir un anime qui lorsque vous verrez ma note, vous comprendrez à quel point il a été pour moi un coup de cœur. Nagi no asukara, tel est son nom, n'ayant aucune...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

8

A Lull in the Sea
insatiablement
6

Le soleil illumine mes poils de jambes quand je porte un bermuda (6,1/10)

Au début, j'étais putain de mitigé, franchement j'appréhendais. Autant le fond de l'histoire, son univers, j'approuvais. J'aimais beaucoup, vraiment. Par contre, la romance ... Che!... C'était d'une...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

10

A Lull in the Sea
RomainLuke
8

L'heptagone amoureux

Je me suis lancé dans ce Nagi no Asukara sans connaître quoi que ce soit d'autre de cet animé que son affiche et quelques images qui étaient absolument magnifiques, du coup j'ai démarré le premier...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

2

Texhnolyze
Henzo
9
Texhnolyze

Lorsque le ciel représente l'enfer, le paradis se trouve sous-terre

Je me retrouve bien malin face à un anime aussi complexe, et faut dire que sa complexité est à l'image de son univers, riche, mystérieux, fou. Je l'ai visionné deux fois, et les thématiques qui y...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

Zack Snyder's Justice League
Henzo
3

Attention : ce film est un teaser du prochain film, qui lui-même sera un teaser du prochain

Franchement, 4 heures pour raconter une histoire qui tient sur 10 lignes... Autant j'apprécie énormément un certain nombre de réalisations de Zack Snyder (dont 300 pour la gloire et son adaptation...

Lire la critique

il y a 1 an

6 j'aime

A Lull in the Sea
Henzo
10

La perle qui provient du fond de l'océan

Alors, je m'apprête à vous faire découvrir un anime qui lorsque vous verrez ma note, vous comprendrez à quel point il a été pour moi un coup de cœur. Nagi no asukara, tel est son nom, n'ayant aucune...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

8