Altered Rachida Mugler

Avis sur Altered Carbon

Avatar Yolopédie
Critique publiée par le

Un gap vient d'être clos, celui qui laissait les blockbusters sf hollywoodiens creuser un fossé entre eux et la sf du petit écran. Quand j'étais gamin on regardait Star Trek ou Stargate sans avoir honte mais depuis une quinzaine d'années la sf du pétit écran qui optait pour des effets spéciaux à profusions faisait bien pâle figure vis à vis de celle du cinéma. Il y avait toujours l'impression qu'ils avait un budget d'étudiant perfusé aux APL tellement tout avait l'air cheap. Du coup il y a eu l'émergence d'une certaine sf low cost mais tout aussi efficace tel que Real Humans ou Black Mirror qui m'a totalement réconcilié avec le genre et le petit écran.

Et puis Netflix est arrivé, ce bon gros SUV est vite devenu un charmant croiseur intergalactique qui fait la pluie et le beau temps sur l'univers des séries. Altered Carbon est une totale démonstration de force de la part de la plateforme de streaming vis à vis d'Hollywood, avec un message bien clair : on peut faire aussi bien que vous.
Car la première et unique force de cette série est sa qualité visuelle. On a en effet un petit bijou de perfection entre les mains. Les effets spéciaux ne jurent pas, les décors ne sont pas de simples fonds verts, un casting paritaire et diverse, des combats dynamiques mêlant différents arts martiaux, du sang, des seins, des pénis et une bande son adéquate. Le tout reprenant absolument tous les codes esthétiques et scénaristiques de la sf et du cyberpunk, on pense à Blade Runner, Mad Max ou encore au 5e Element. Certains diront hommage, d'autres diront plagiat.

Maintenant une fois passée la vitrine alléchante et que l'on rentre dans la boutique les choses commencent à se gâter pour Altered Carbon.
Commençons par le scénario, même si en tant que spectateur on accepte souvent d'être mal mené les premiers épisodes afin de jalonner les fondations de la trame scénaristique, et d'autant plus quand il faut rentrer dans un univers aussi riche. Il règne globalement tout au long de la série une certaine confusion. Trop d'histoires se superposent, trop s'oublient pour revenir quelques épisodes plus tard, trop sont bâclées laissant une certaine frustration. Même si on obtient quasiment toutes les clefs majeures de compréhension, l'avancement est assez abruptes et l'histoire à du mal à être portée par les deux protagonistes qui ont le charisme d'un blobfish.

Et c'est là pour moi l'absolu point noir de cette série, il y a eu une double erreur de casting. Joel Kinnaman qui interprète Takeshi Kovacs m'avait assez séduit dans House of Cards. Hélas ici il est d'un ennui absolu à camper un terminator décongelé, beau gosse mais sans cœur. Pourtant c'est pas comme si son personnage était complexe, torturé et plein de reliefs. Cependant je dois admettre que vers la fin on commence sincèrement à s'attacher à lui, mais cela prend beaucoup trop de temps par rapport aux nombres de plans sur son bubble butt.
Sa partenaire à l'écran, Martha Higerada, inconnue au bataillon et hybride subtile entre Rachida Dati surbotoxée et Thierry Mugler après son 57e ravalement de façade, campe la policière Kristin Ortega. Avec un anglais à couper au couteau, un jeu d'actrice digne de la tele novela et le même chirurgien que des personnes citées plus haut, elle m'a totalement ruiné cette expérience. Seul point positif c'est que son personnage se fait pas mal savater et mal traiter. Çà la rend beaucoup plus agréable.

Mais nos deux protagonistes peuvent remercier le casting "secondaire" qui fait véritablement vivre cette série, on adore la mère succube, l'I.A manager d’hôtel, la chef de l’insurrection ou encore la sœur bien mystérieuse.

Globalement sur le plan du divertissement l'objectif est réussi, cependant avec une telle débauche de moyens on attend toujours plus, d'autant que Netflix nous a habitué à mieux et à plus subtile en terme de scénario. Mais pour cela je m'en vais de ce pas lire le bouquin !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1019 fois
6 apprécient

Yolopédie a ajouté cette série à 1 liste Altered Carbon

Autres actions de Yolopédie Altered Carbon