T'hésites à regarder American Gods ?

Avis sur American Gods

Avatar Pavalek
Critique publiée par le

Regarde le premier épisode mon pote. La plupart des synopsis spoilent, ne serait-ce que l'identité de Wednesday, moi j'en ferai rien. On va donc dire que c'est une méta-critique pour te faire part de mon emballement.

Je n'en suis qu'au second épisode et que je ne sais pas encore si la série va se vautrer dans la décadence ou s'abattre sur elle comme le courroux des dieux, je ne mets donc que un 8. Ce sera ma note temporaire sur l'aspect global de la série, l'envie que j'ai de la continuer, et si l'histoire opte pour une morale avec ne serait-ce qu'un chouilla de profondeur, elle passera au moins à 9.

Donc j'attends (avec une impatience de puceau).

Jusque là, et malgré une (sur)charge d'effets visuels - une des séries les plus graphiques que j'ai pu voir - qui font passer des fois l'histoire au second plan, je peux dire que American Gods est un petit coup de fouet, et le Preacher que j'aurais voulu voir. Preacher, c'est la grosse déception de l'an passé : un premier épisode sympatoche et un rapide abandon de ma part, ce qui m'a toutefois donné envie de racheter la série complète, Panini n'ayant jamais achevé la série que j'avais étant ado.

Btw, comment je vois les intros des épisodes ? Classes. Et le pire, c'est qu'à mon avis je n'entrevois encore qu'une partie de la profondeur de leur morale, tant en lien avec le voyage vers l'Amérique, la quête d'une vie meilleure/les débuts du rêve américain, l'abandon et la cruauté des dieux, la faiblesse des hommes etc... J'attends beaucoup des prochaines, j'espère qu'ils vont garder ce schéma.

Bref, je conseille a minima de se faire sa propre idée de la série.

[EDIT] Bon. J'en suis à l'épisode 5 et, sans non plus pouvoir encore dire que je me suis trompé, je viens de ramener la note de cette série dont les épisodes semblent vouloir s'étirer dans l'infini à 6 : esthétiquement ça reste quelque chose de très beau, et l'histoire a l'air (c'est peut-être le souci...) intéressante, mais on s'est pas mal éloigné de la quête philosophique que je croyais voir se profiler au bout de 2 épisodes ; les intros sur le voyage vers l'Amérique et l'abandon des anciens dieux sont de plus en plus rares (pourquoi 100% en image de synthèse dans l'épisode 5 ? mystère) alors qu'elles étaient indispensables selon moi (les synopsis qu'on trouve ici et là sont bien plus explicites, en 3 lignes, que les 4 premiers épisodes) ; parfois, sans dire que ça me choque parce que j'en ai vu des conneries, on a une scène faussement provocante et vraiment trop longue (je pense bien sûr à la scène de cul de l'épisode 3, mais pas uniquement : parfois on a juste 3 fois la même scène comme le moment où Puppy rentre à l'hôtel pour voir sa femme - au passage l'épisode 4 raconte son "histoire" et, même s'il détonne avec le reste au niveau du rythme, c'est un épisode agréable) ; etc.

Bref, la série reste tout de même recommandable, et esthétique, j'ai hâte de voir la suite, mais ce qui est sûr c'est qu'à chaque fin d'épisode je me demande un peu plus ce que je viens de voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4424 fois
12 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Pavalek American Gods