J’ai perdu la foi !

Avis sur American Gods

Avatar romizs
Critique publiée par le

Comme la moyenne, j’avais fixé un bon petit 7 sur la première saison car :
- L’idée de départ est amusante et intéressante
- Les personnages sont charismatiques. (Shadow Moon le personnage central n’a pas seulement des biceps en béton et des tablettes en marbre, il fait preuve d’un jeu d’acteur raffinée (j’trouve en tout cas.)
-Il y a de l’humour et de l’originalité, que ce soit l’histoire, les plans -c’est assez beau, violent- Bref, il y a du potentiel.

La saison 2 :
- Et bien les qualités de la série présentes dans la saison 1 par un problème de dosage ont, pour moi, sabordé le projet, les voici :

  • Incohérences scénaristiques. (Pourquoi le Leprechaun machin veut tuer Odin finalement ? Et puis c’est quoi ce truc de voir son histoire pour finalement nous le montrer mourrir tout de suite après? Je devais être triste ? Et puis… mais on s’en fou !)

  • Trop de personnages, c’est une histoire ou un défilé?

  • Abus de flashback, d’anecdotes, qui alourdissent le récit. (On en a marre sérieux, de l’histoire de machin) (Apparté, je trouve que l’histoire du garçon avec son père qui lui fait apprendre du Bach est le meilleur passage de la série, un vrai bijoux narratif, c’est simple, court.. et surtout ça a un sens.

  • Le récit d’ailleurs N’AVANCE PAS ! On nous parle d’une fameuse guerre dans la saison 1, et dans la saison 2 qu’est ce qu’on fait ? On prépare la guerre ! Thor a besoin de sa lance OK ! Thor a besoin de se faire des alliées, OK! Thor a besoin de réparer sa lance, OK! Thor a besoin de réparer sa lance avec des runes, parce que l’autre gogol peux pas la réparer, donc faut voir un autre gars… Sérieux, je regarde une série ou je regarde un jeux vidéo ?

  • Language : Personnellement, j’aime bien quand les héros disent des gros mots de temps en temps, mais là, on fait passer les dieux pour des poissonniers. On est pas « jeune », « provocateur » et « original » en disant « putain » et « fils de pute » toutes les 30 secondes. D’habitude t’as un personnage comme ça dans les séries, mais il est tout seul et badass ce qui nous permet de l’accepter comme il est, mais là il parle tous comme des chartreux.

  • Mr Monde, le méchant, (je l’ai regardé en VF parce que le doubleur de Thor a une voix qui me fait délirer), votre façon de parler est tout simplement INSUPPORTABLE. Cette manière de parler et de chuchoter en même temps, de mettre 10 ans à dire une phrase parce que genre, chaque mot doit être délecté comme une friandise, c’est juste de la torture. Au secours, alerte méchant clichesque repéré!

-Propos: Le personnage d’Annecy ou je sais pas quoi qui tiens des propos racialistes dès qu’il apparaît est juste extrêmement gênant. Il est dieu de quoi lui au juste ? Ha mais je m’en fou je crois bien.

-Le héros : À la base c’est un individu lambda qui permet au téléspectateur de découvrir comme lui cet d’univers parallèle de Dieu et de pouvoir magique. Bon, on s’en doutait, il s’avère ne pas être une personne lambda mais certainement un Dieu oublié.. mais là encore, on ne nous en dit pas plus à la fin de la saison 2, il va donc encore falloir attendre. A mon avis, s’aurait été plus amusant qu’il reste un mortel. Que ce soit juste… je sais pas moi… Un mec qui fait du journalisme gonzo ? Ou simplement un type qui a demandé une grande frite dans un Mc Donald hanté ? Bref.

-Les plans : C’est pas parce qu’on fait des ralentis, qu’on sature les lumières et les textures comme des malades sous fond de jazz/meca/punk hybride chelou que ça suffit les gars ! Ca rend le tout lourdingue. Y en a juste trop!

En fin de compte, c’est une série qui creusent dans les quêtes secondaires parce qu’elle manque de fond. Comment les Dieux font la guerre ? Qu’en est-il des dieux monothéistes qui, pardon, mais sont quand même un cran au dessus qu' Ostara, Thot et consorts, en terme de prière. Quand on tue un Dieu, il se passe quelques chose concrètement dans le monde des mortels, puis qu’après tout ce sont les mortels qui font les Dieux? Qu’est ce que Tort vient faire en Amérique au juste, pourquoi lui et pas Zeus au fait ? Il y a des tonnes de questions qui auraient déjà dû avoir leur réponse à la saison 1, mais les réalisateurs ont préféré faire des plans masturbatoires et malsain (comme le générique d’ailleurs) après avoir lu vite teuf un cours de L1 en sémiologie.

Désolé, mais je ne mangerai pas de ce pain là une nouvelle fois… Adieu

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de romizs American Gods