👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Comment dire tout le bien que je pense de cette incroyable série d'humour.

Tout d'abord, il s'agit d'un monument du culte, un culte auto-référencé, puisqu'en seulement deux épisodes, AD met en place des running gags qui se retrouveront tout au long des épisodes et des saisons : Le Chicken Dance, le HugeMistake, la voix off qui redit au spectateur ce qu'il sait déjà inlassablement et enfin les previews en fin d'épisodes sur ce qui se passera dans l'épisode suivant... et qu'on ne voit jamais.

Les situations sont toutes plus incroyables les unes que les autres et la galerie des personnages de cette famille d'égoïstes crapuleux est savoureuse. Il n'y a pas un Bluth pour rattraper l'autre, à l'exception, pense-t-on de Michael et de son fils George-Michael (ce que la saison 4 corrigera)...

Comment ne pas être séduit par le personnage de Gob, le frère ainé illusionniste, mal aimé mégalo, ou le fabuleux Tobias Fünke, l'"anal rapist", beau-frère souffrant de la maladie du Never-Nude qui l'oblige à porter même dans la plus stricte intimité et sous la douche un mini-short frangé et dont l'homosexualité n'est un secret que pour lui.

On se demandera longuement les vrais rapports familiaux dans cette famille de tarés : qui est le vrai père de Buster, le benjamin ? Quel est le vrai prénom de Aniang, l'enfant coréen adopté ? Georges Michael et Maybe ne seraient pas cousins, ce qui autoriserait le premier à accomplir son fantasme ? Michael et sa jumelle sont ils vraiment frère et soeur ? Gob est il bien le père de Steve Holt ?

On finit par n'avoir jamais la solution, et pour une bonne raison : ça n'a pas vraiment d'importance.

Un sommet de l'humour, que je re-regarde pour la troisième fois sans me lasser.

I blue myself.

CapitaineNemo
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 ans

1 j'aime

Arrested Development
Hameçon
10

53 épisodes de bonheur

La série la plus drôle du monde. Je déteste crier au génie, mais Arrested Development est une série géniale. En plus d'être une série intelligente, elle ne prend pas ses téléspectateurs pour des...

Lire la critique

il y a 11 ans

72 j'aime

16

Arrested Development
Sergent_Pepper
9

Série, mode d’emploi.

Le nombre de raisons qui font d’Arrested Developpement une série de très haut vol est à peu près celui du nombre d’épisodes. Tentons tout de même d’en discerner quelques-uns. 1. Les comédiens sont...

Lire la critique

il y a 8 ans

72 j'aime

11

Arrested Development
Le_Sabotageur
10

Meilleure.sitcom.jamais

Comme je suis actuellement au quatrième visionnage de l'intégrale d'AD, j'me dis que ça mérite quand même une critique. AD est la sitcom parfaite. Je ne dis pas que certaines n'aiment ou n'aimeront...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

2

Welcome Back
CapitaineNemo
5
Welcome Back

Vous reprendrez bien un peu de Thomas Magnum

Oh mon dieu, le résumé du film a été écrit par quelqu'un qui ne l'a jamais vu et qui a du utiliser une traduction automatique du pitch original... ça n'a rien à voir. Le pitch français donnerais...

Lire la critique

il y a 7 ans

20 j'aime

Si j'étais une femme je m'épouserais
CapitaineNemo
5

Si j'étais une femme je le quitterais

Alors j'en vois qui se réjouissent et qui se frottent les mains à l'idée de lire ce que je vais pouvoir dire du dernier livre de l'incontournable Joann Sfar dont l'incontinence éditoriale épuise les...

Lire la critique

il y a 5 ans

15 j'aime

7

Mr. Robot
CapitaineNemo
3
Mr. Robot

Beaucoup de bruit pour rien de bien nouveau.

Bon bon bon... devant le torrent de louanges, je vais poser mon petit rocher, ça fera de la mousse , peut etre trois vagues, mais ce sera joli... Mr Robot serait "la" série du moment, donc bon, moi,...

Lire la critique

il y a 6 ans

14 j'aime

52