A new heros in town... (Critique saisons 1, 2 et 3)

Avis sur Arrow

Avatar kccinemacoms
Critique publiée par le

CRITIQUE SAISON 1
Après que Smallville ai tiré sa révérence, DC a cherché à envahir de nouveau le petit écran. Cette fois le personnage au coeur de l'intrigue est Green Arrow, Robin des Bois moderne particulièrement apprécié des fans de DC pour son aspect social et la critique qu'il fait des USA...

Dans cette première saison, on assiste à sa réelle naissance sans être le personnage encore iconique qui rejoindra la Ligue des Justiciers. Après le carton de la trilogie du Dark Knight de Nolan, Arrow cède lui aussi au réalisme pour raconter son histoire, bien loin de l'aspect fantastique raconté par Smallville. Et pour être honnête l'effet est assez réussi. Le personnage étant plus sombre dans ses intensions, il nous est en effet plus facile d'accrocher à ce personnage sans super-pouvoir.

L'une des bonnes idées de la série est qu'elle est divisée en deux parties, celle qui raconte le présent, son retour à la vie, et la seconde qui relate ses 5 ans sur l'île.

Malheureusement avec des épisodes au niveau assez inégaux, dont une bonne partie des épisodes sont intéressants grâce aux flash-backs, qui sont très intéressants et très prenants, tandis que pour ce qui se passe dans son présent est bien moins passionnant, on suit le cours d'une enquête avec les fils rouges derrière.

Dans les deux premiers tiers des épisodes, tout est attendu, prévisible : les relations entre les personnages, les intrigues et les conséquences, ce qui en fait le principal souci avec la série. Ca ne veut pas dire pour autant qu'on s'ennuie juste qu'elle est au niveau d'autres séries. L'intrigue d'Arrow ne décolle qu'à partir du dernier tiers de la saison, lorsque tous les éléments mis en place précédemment commencent à former un tout. Le rythme est réussi, l'intrigue intéressante et pleine de rebondissements mais démarre trop lentement...

CRITIQUE SAISON 2
La CW a eu l'excellente idée de relancer les comics avec l'adaptation de Green Arrow et son milliardaire Oliver Queen. La saison 1 a eu le succès escompté en posant les bases et un bon background. Maintenant place à une saison 2 plus sombre pour Queen et ses compères.

La fin de la saison 1 laissait Oliver face au tremblement de terre à Starling City et la mort de son meilleur ami Tommy. Les conséquences de ce désastre vont être bénéfique au milliardaire car il va changer de direction en devenant un vrai justicier, en s'empêchant de tuer ses adversaires.

La première partie de saison va être consacré au retour de Sarah Lance, présumé morte, qui a endossé le costume de Black Canary. On va avoir droit aux conséquences de ces actes et à son passé.

La seconde partie sera sur la vengeance de Slade Wilson pour la mort Shae. Un très bon scénario qui va faire monter la série en tension et donner lieu à des passages très importants pour Oliver. Bien entendu nous avons droit aux flashback qui nous permettent de mieux connaître le passé d'Oliver, Slade et Sarah.

L'évolution des personnages est suffisamment travaillé pour apporter de la crédibilité. L'équipe récupère d'ailleurs Roy Harper et l'utilise bien. Arrow utilise toujours autant le background de Gotham et Batman avec par exemple la ligue de l'ombre ou la suicide squad. On est pas déçu par cette saison qui montre que Green Arrow a aussi l'étoffe d'un héros.

CRITIQUE SAISON 3
Arrow a relancé la mode des "Super-héros" à la télévision. Elle a réussi avec son héros très dur au départ et une version sombre de son histoire. Si la saison 2 était montée d'un cran, la saison 3 a fait malheureusement l'inverse.

Pour sa première partie de saison (jusqu'à l'épisode 12 à peu près) Arrow réussit à apporter une tension et un certain suspense avec un beau fil rouge qui va mettre la team dans tous ses états. L'intrigue est vraiment intéressante car elle touche vraiment tout le monde. Cela permet un développement plus approfondi des personnages.

Malheureusement la deuxième intrigue de saison est clairement ratée. Mettre Ra's Al Ghul et la Ligue des Assassins en avant dès maintenant était vraiment une mauvaise idée. Mais c'est surtout son traitement qui va faire subir son premier vrai revers à Arrow.

Les rebondissements deviennent trop prévisibles, le méchant est loin d'être charismatique malgré l'importance du personnage dans les comics DC. Surtout, la série subit comme un contre-coup de la part de la série The Flash si on les compare un peu. Bien entendu Arrow va aussi continuer avec ses moments très bêtes où tout le monde se pardonne pour la bonne cause par exemple.

Il y a tout de même de bonnes choses dans cette saison et ils le valent avant tout pour la suite des séries comics DC sur la CW. L'arrivée de Flash est très sympa et permet un crossover très trépidant. Puis l'ajout de Ray Palmer est très bon car le personnage, qui va devenir The Atom, permet d'ajouter plus de joie, et d'émotions dans la série qui dans sa première partie est très sombre à cause de son contexte.

Si Arrow reste une bonne série dans son ensemble pour ses personnages toujours aussi attachants, la saison 3 lui fait prendre un coup dans l'aile et c'est franchement dommage vu qu'elle se démarque des autres séries de ce type avec son côté sombre dû à son personnage principal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 366 fois
Aucun vote pour le moment

kccinemacoms a ajouté cette série à 1 liste Arrow

Autres actions de kccinemacoms Arrow