LE manga à ne surtout pas louper !

Avis sur Assassination Classroom: Second Season

Avatar Acerbe-Goten
Critique publiée par le

Séance de rattrapage pour une série d’animation japonaise découverte au détour des chaotiques recherches de Netflix : Assassination Classroom.

Bizarre
Publié entre 2012 et 2016 dans le magazine Weekly Shōnen Jump, le poulpe à tête de smiley est devenu à partir de 2015 une série d’animation sophistiquée et loufoque. Référencée en 2018 sur la plateforme Netflix, cette histoire créé par Yūsei Matsui oscille en deux saisons de deux parties entre humour et génie.

Le professeur Koro est un poulpe géant ultra puissant, qui se déplace à la vitesse de Mach 20 et qui a détruit 70% de la lune. Menaçant de faire de même à la Terre, le gouvernement japonais accepte ses exigences et le nomme professeur principal de la classe 3E du lycée d’élite Kunugigaoka. Classe des cancres de l’établissement et isolée dans la montage. C’est ainsi que les élèves de cette classe vont devoir apprendre l’art de l’assassinat pour tuer leur intrigant et mystérieux professeur afin de sauver la terre et d’empocher la récompense de dix milliards de yens offerte par le ministère de l’armée.

La narration de la série est assurée par un élève au prénom féminin, Nagisa, timide et fragile. Son rôle est bizarrement secondaire, alors qu’elle nous raconte l’histoire. Bien évidement, elle deviendra importante, tout comme la presque totalité de la classe 3E, qui au fur et a mesure des épisodes, nous offre leurs passés et leurs capacités.

Ridicule ?
Au vu de la bande-annonce et du physique ridicule de Koro, la majorité d’entre vous ne daignera même pas s’intéresser à cette série. Et pour les plus courageux, ils décrocheront leurs cerveaux pour le poser sur la table du salon, comme il le ferait avec un vulgaire pizza movie. Erreur ! Il est vrai que d’aspect extérieur, cet anime n’a aucune prétention et on voit difficilement son potentiel. Mais soyez attentifs aux détails.

Yūsei Matsui auteur et dessinateur d’Assassination Classroom, était âgé de 33 ans à l’époque de sa publication. Ce manga, contrairement à certains autres, n’a pas été standardisé pour la publication. Il n’a pas de limite quelconque d’un média ou d’un éditeur. Assassination Classroom est brut et sans filtre. Tellement brut que ce manque de « lissage » en bloquera plus d’un. Pourtant, en passant outre ce petit problème d’aspect, vous découvrirez juste l’un des meilleurs mangas au monde !

Précisons tout de même que les dix premiers épisodes possèdent aussi une certaine longueur, dû à la présentation des très nombreux personnages et à la mise en place de l’ambiance de l’histoire. Faites l’effort sur ces quelques épisodes et laissez-vous happer …

Surprenante
On peut croire que l’histoire est complètement con, mais en réalité il y a plein de niveaux de lecture. Un niveau primaire, simpliste et amusant ou un prof bizarre enseigne l’assassinat. Cet anime reste techniquement interdit aux moins de 13 ans. Un niveau adolescent (Netflix quand même) où le côté pervers japonais qui adore les grosses poitrines est assez présent. Côté auquel on ajoutera tous les problèmes habituels des ados. Et bien sûr, un niveau adulte où la sociologie, le racisme, les rapports humains, la pédagogie et même les valeurs de la vie sont parfaitement bien traités et même assez largement expliqués et argumentés. Le professeur Koro offre à presque chaque fin d’épisode une conclusion à la classe, sous forme de morale sur ce qu’ils viennent d’apprendre. Cela est toujours juste et tapé au coin du bon sens et pas seulement pour ses élèves !

Inutile de dire que ce manga est incroyablement surprenant et soulève plein de question. D’où vient ce poulpe ? Un alien ? Une mutation génétique ? Un ancien humain ? Pourquoi enseigner ? Pourquoi vouloir détruire la terre ? Pourquoi avoir détruit la lune ? Les réponses ne sont pas nombreuses au début et il faudra être attentif et patient pour voir les détails. Mais vers la seconde partie de la S02, les réponses arrivent et l’ampleur de l’histoire et de sa portée vous surprendra forcement.

Mention spéciale pour les génériques de début et de fin, musique rock nipponne de bon niveau. C’est tellement rare que Netflix propose un générique de bonne qualité qu’on n’a pas envie de zapper, que ça mérite d’être signalé. Même si le mérite en revient à Fuji TV. La réalisation et l’animation sont aussi une très bonne surprise.

On zappe ou on matte ?
Je vous conseille de ne pas louper cet OVNI japonais. L’histoire est tellement plus intéressante qu’il n’y parait ; l’humour est tellement présent et l’envie d’en savoir plus sur l’histoire du professeur Koro et de ces élèves est très grande à chaque épisode. Rien n’a été laissé au hasard, le travail sur ce manga est digne d’un chef d’œuvre de la littérature.

La dernière partie de la S02 offre des réponses à toutes nos questions et elle nous conduit doucement et inéluctablement aux derniers épisodes qui offrent une fin intelligente, poignante et morale, qui classe cet anime parmi les plus incroyables de cette planète.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 75 fois
1 apprécie

Autres actions de Acerbe-Goten Assassination Classroom: Second Season