Minable

Avis sur Balthazar

Avatar Marie Nguyen Breteau
Critique publiée par le

Totalement improbable, le légiste qui dialogue avec les personnes dont il autopsie les corps c'est du déjà vu mais ça n'est pas le pire, le pire est la posture de play boy désabusé qui se la raconte à chaque occasion, roulant des mécaniques faisant le malin, le personnage est à claquer et s'il n'était du côté de ceux qui traque les méchants on a envie de le voir malmené voir remplacé.
Ses postures sont insupportables, son personnage n'est pas crédible et ses grandes respirations nasales sont risibles.
Tomer Sysley fait une interprétation désagréable et ridicule de ce légiste névrosé et son attitude tape genre rend le personnage peu sympathique, il n'a pas le cynisme haut de gamme d'un Dr House, c'est juste du pitoyable dédain, il en fait trop ça ressemble à une gesticulation d'un bellâtre de banlieue venu draguer dans les beaux quartiers. Encore un rebelle de salon qui s’habille sur mesure avec ses cols relevés il ne manquerait plus qu'il remonte ses manches et on le croirait transfuge des années 80... Les intrigues sont le plus souvent téléphonées et peu intéressant elles ne sont là que pour servir la soupe au héro, je me suis astreinte à regarder les deux saisons et chaque épisode est pire.
Helene de Fougerolle incarne une belle potiche faire valoir du légiste adepte du torse poil on a du oublier de lui dire qu'il ne jouait plus le rôle de Largo Winch.
Les deux assistants du légiste sont pénible le seul qui tire son épingle du jeu et qui est tout en nuance est Yanig Samot qui comme à son habitude joue en finesse son personnage de policier.
C'est pathétique ce degré zéro de la création scénaristique et surtout de l'interprétation, espérons que ce produit bas de gamme ne sera pas exporté parce que c'est la honte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 396 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Marie Nguyen Breteau Balthazar