Faut tout débrancher...

Avis sur Banshee

Avatar David Branger
Critique publiée par le

Pour regarder et apprécier Banshee à sa juste valeur, il faut avoir, je pense, une certaine nostalgie des films barbares et bourrins des années 80 où il ne fallait pas chercher une once de scénario.

Certes Banshee a tout de même un fil rouge, agrémenté d’histoires indépendantes qui viendront peu à peu gonfler l’ensemble et surtout faire évoluer les personnages.
À côté de ça, Banshee est extrêmement violent, voire immoral, et surtout complètement déjanté. Faut pas chercher la moindre cohérence dans les agissements des personnages. Déjà rien que le point de départ à lui seul est hilarant. C’est pour cela que pour bien apprécier et délirer sur cette série, il faut tout débrancher. Si on commence à se dire « oui mais les flics y z’ont pas l’droit d’faire ça ! », autant tout arrêter. Sans véritablement de surenchère, les saisons se ressemblent. Heureusement d’ailleurs qu’il n’y a pas de surenchère. Cependant, c’est assez bien foutu pour ne pas être ennuyeux et répétitif.

L’évolution des personnages est plutôt intéressante, surtout sur la saison 4 où on redistribue l’ensemble des cartes. Au départ, ça peut choquer et le rythme plus lent que sur les premières saisons peut facilement nous faire décrocher. Mais l’histoire, et surtout le suspense, nous obligent à rester pour avoir le fin mot de tout ça.

Au final, Banshee ne vaut pas une série dans le genre comme Sons of Anarchy. Elle est plutôt rocambolesque, très violente (interdit au moins de 16 ans) et répond aux codes actuels avec son lot de sexe et de joli minous. Tout y est utopique.
Pour moi, ça aura été un très bon moment, fun, délirant, déjanté, complètement dépaysant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3459 fois
1 apprécie

Autres actions de David Branger Banshee