Ari, un Romain qui ne vous veut pas du bien

Avis sur Barbares

Avatar grantofficer
Critique publiée par le

Accablante d’anachronismes et d’incohérences en tout genre, que ce soit sur le plan strictement historique ou du point de vue de l’intrigue, Barbares saura tout de même satisfaire les amateurs de péplums, genre ô combien sous représenté à la télévision depuis l’extraordinaire Rome de HBO.

Reprenant la véritable histoire du Romain d’origine « germaine » Arminius, qui trahit les légions de Rome à Teutobourg en 9 de notre ère, la série s’attache à développer une obscure fiction liant ce dernier à son frère et sa sœur pour tenter d’expliquer ce retournement dont les causes restent aujourd’hui méconnues pour les historiens.

La narration, maladroite et extrêmement classique, souffre également de ses personnages, sans relief et cochant successivement les cases des clichés auxquels nous habituent les fictions sur l’antiquité. Un manque de profondeur qui s’en ressent aussi dans la mise en place de l’histoire, bien trop rapide et superficielle pour nous attacher à ses protagonistes.

On appréciera au demeurant l’effort qui a été fait pour faire parler les Romains en latin entre eux (quoiqu’entre membres de l’élite, le grec lui était préféré, mais bon, je chipote), créant un précédent que j’aimerais voir repris par de futurs péplums (Ridley Scott, entends mes prières, et je sacrifierai un bœuf en ton nom).

La réalisation, parfois confuse pendant les scènes d’actions, connaît elle aussi quelques fulgurances, malheureusement trop rares pour nous faire oublier la fragilité d’un scénario aux trop nombreuses contradictions et inexactitudes.

Franchement passable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1695 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de grantofficer Barbares