Dunkirk

Avis sur Baron Noir

Avatar archibal
Critique publiée par le

La promo JCDecaux avec les affiches de la série sur le modèle des affiches électorales était une bonne idée de campagne publicitaire qui avait réussi à susciter de l'intérêt d'autant plus avec le visage dur de Nils Arestrup qui promettait d'en découdre. Ce dernier est pourtant moins en verve qu'à son habitude mais fait le job à l'instar du reste du casting.

Chaque version d'House of cards est marquée par son origine, entre le solennel de l'administration Américaine et la British touch de la version originale. Ici ça sent vraiment le truc Français et plus particulièrement la patte canal + ("CREATEUR DE SERIES ORIGINALES !") dans le bon sens du terme.
Le rôle du groupe de Bolloré tient d'ailleurs une place un peu trop prépondérante dans la série comme itélé par exemple qui fait office de référence journalistique absolue, le président de la République n'hésitant pas non plus à aller sur le plateau pour s'expliquer alors que dans la réalité les interventions présidentielles se limitent à TF1 ou France 2.

Il existe toutefois une diversité dans la représentation de la presse avec notamment le rôle majeur joué par Mediapart qui déterre également les dossiers chauds dans la fiction. Ce côté proche de l'actualité en prenant des acteurs très ressemblants avec ceux de la France actuelle apporte une plus value à un scénario déjà bien renseigné et documenté sur les coulisses de la vie politique.

Là où les versions Anglophones prennent leur temps ici ça avance vite, on assiste à presque 2 campagnes présidentielles avec un mandat très chahuté au milieu en 8 épisodes seulement. Certes Baron noir n'est pas une nouvelle adaptation d'House of cards mais nul doute que le succès récent de la grande soeur de chez netflix a donné des idées à certains, le président Français se prénomme d'ailleurs Francis à l'instar de ces homonymes et homologues fictionnels.
Le baron noir de la série alias Kad Merad porte lui aussi un nom équivoque, "Rickwaert" ressemblant étrangement à "Eric Woerth" à moins que ce ne soit qu'une coïncidence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 803 fois
8 apprécient

archibal a ajouté cette série à 4 listes Baron Noir

Autres actions de archibal Baron Noir