Malgré la fin qui ne m'a vraiment pas emballé, laissez-moi vous faire part de mon avis:

Avis sur Beyond The Boundary

Avatar Léa Burty
Critique publiée par le

Je ne vais pas le cacher je ne suis pas une fan des productions de Kyoto animation en règle générale. Pour moi, c'est toujours tout ou rien, "bon studio" ou pas, pour que je puisse aimer une œuvre, il faut respecter la recette. J'adore les graphismes ou le chara design et si j'estime que l'anime n'éveille rien chez moi, je lâche l'affaire malgré tout. Je hais l'ennuie et quand j'ai regardé K-on, La Mélancolie d'Haruhi Suzumiya, Clannad, Chuunibyou demo Koi ga Shitai et Hyouka j'me suis ennuyé à mort. Mais avec Kyoukai no Kanata je n'ai pas été déçu. Tout comme je ne l'ai pas été par Kobayashi-san Chi no Maid Dragon, Amagi Brilliant Park, Free, Silent Voice ou encore l'excellent Violet Evergarden!
Parlons du chara design, pour moi c'est un sans faute ! Même si on retrouve pas mal de similitude avec d'autres personnages d'anciennes productions, ils ont réussi à tirer le meilleur de ce qu'ils avaient fait jusqu'à présent. J'ai accroché et adoré chacun des personnages, je n'ai vue aucune fausse note de ce coté là, ça a été un vrai régal. Bon après si on est allergique au Moe il faut passer son chemin mais c'est un espèce de mixte d'un K-on et du fantastique qu'on a dans Chuunibyou demo Koi ga Shitai.
Graphiquement c'est beau, y a vraiment une belle ambiance. C'est du Kyoto animation rien de surprenant ! Certains ne sont pas forcément fan, trouvant ça peut être trop "parfait" sans prise de risque mais pour ma part j'adore (ça ne m'empêche pas d'aimer d'autres style graphique pour autant)
Le point noir ça serait l'histoire (et surtout la fin de l'animé), qui n'est pas à la hauteur du reste. L'histoire est assez basique, elle reste plaisante mais elle n'est pas transcendante, c'est souvent le problème des animés de ce type qui ne dure qu'une saison.
Mais comme je le disais le vrais gros défaut c'est la fin de cet animé qui est totalement scandaleuse... quitte à finir sur une note positive on aurait pu faire comme pour Toradora ! avec une fin fine pour ne pas rester sur un coté négatif sans pour autant en faire une grosse couche ou mieux comme la fin de Ano Natsu de Matteru qui se finit mal mais après le générique on a un indice qui donne une petite touche positive. Non là sur ce point c'est un véritable échec. C'est vite emballé, on rajoute du positivisme sans explication pour vivre dans le monde des bisounours... C'est vraiment dommage il y avait tellement mieux à faire (même en gardant une happy end, qui aurait pu aussi être éviter soit dit en passant)
Mais je n'ai pas envie de garder sa en mémoire vu que le reste de l'animé a comblé mes attentes.
Un gros plus pour l'op et l'ending qui ont surement été mes préférés de cette saison d'animés, que ça soit graphiquement ou au niveau de la musique c'était nickel !
En clair, ça manquait de surprise et peut être d'émotions mais c'est un bon mixte de ce qu'ils ont été capable de faire dans des productions précédentes et pour moi c'est une valeur sûre d'une petite série courte qui en met pleins les yeux.
Si Kyoto Animation peut repartir sur un schéma similaire en y ajoutant une vraie trame scénaristique digne de ce nom, ce serait un chef d'oeuvre !
En attendant Kyoukai no kanata a parfaitement remplit son rôle pour moi, c'est exactement ce que j'attendais et c'était mon petit plaisir de cet automne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 429 fois
5 apprécient

Autres actions de Léa Burty Beyond The Boundary