Une typologie du consentement

Avis sur Big Little Lies

Avatar 00ced
Critique publiée par le

Jean-Marc Vallée propose une mini-série qui, derrière ses allures de Desperate Housewifes, fait réfléchir sur le concept de consentement.

Les paysages paisibles de la côte californienne ne cachent plus les vies tourmentées de femmes qui, chacune à leur niveau, sont confrontées à des démons qu’elles n’ont jamais osé combattre. Le viol, les violences conjugales ou les ruptures difficiles sont autant de sujets qui couvrent les sept épisodes et proposent une réflexion pleine de subtilité et de nuances ponctuée d'actes parfois glaçants : la splendeur du montage donne une force considérable à ces moments. L’ambiance drama queens apporte de la légèreté mais aussi une urgence qui se conjugue vers un « affrontement final », ça marche pour le coup mais pas certain que ça plaise à tout le monde.

Éloge du girl power face à des hommes inaptes à comprendre quoi que ce soit, la série ne tombe pourtant pas dans la caricature et conserve un élan qui ne ralenti jamais. Bien aidé par une bande son pop/rock des plus savoureuses (ce générique !) et d’un montage qui touche à plusieurs reprises la perfection, Jean-Marc Vallée fait encore une fois parler avec tact et profondeur les émotions humaines refoulées. La vie n’est pas comme une boite de chocolats, mais bien comme une mer qui s’agite et se fracasse parfois contre les rochers du passé et de notre sensibilité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 284 fois
2 apprécient

00ced a ajouté cette série à 1 liste Big Little Lies

  • Séries

    Top 10 Séries

    Avec : Fargo, True Detective, House of Cards, Breaking Bad,

Autres actions de 00ced Big Little Lies