Meh.

Avis sur Black Lagoon

Avatar Johnny-Jay
Critique publiée par le

Récemment j'ai remarqué que je ne regardais pratiquement pas d'animes sombres ou violents, j'ai donc voulu rectifier ça en m'attaquant à une référence du genre, Black Lagoon. Et c'était pas terrible. C'était pas terrible parce que l'anime fait les choses à moitié.

Prenons les personnages pour commencer. On suit un groupe de 4 mercenaires, deux d'entre-eux sont transparents : Dutch a droit à 2-3 scènes badass au cours d'un arc tandis que Benny est un figurant de bout en bout. Quant au duo Rock - Revy, il est bien trop peu développé. On a un flashback de 5 secondes sur Revy et 2-3 scènes touchantes pour compenser les 80 autres où elle se comporte comme une connasse agressive et ultra-susceptible. Je comprends pourquoi elle est devenue ce qu'elle est mais ça ne suffit pas à la rendre attachante. Rock s'en sort mieux, il a un côté moralisateur agaçant par moment mais on le voit aussi s'adapter petit à petit à sa nouvelle vie, faire preuve de débrouillardise à plusieurs reprises. Il a des qualités que les autres n'ont pas et apporte une touche humaine à l'anime. Ça reste un protagoniste assez fade malgré tout.

Cela étant, Black Lagoon ne se focalise pas tant sur Revy et sa bande que sur les personnes qu'ils rencontrent, qu'ils aident ou affrontent. Et là encore, je trouve leur traitement assez superficiel. L'arc des jumeaux en est un bon exemple, il s'étale sur 3 épisodes sanglants conclus par 5 minutes de développement maladroit car trop soudain et grossier. Le meilleur arc est à mon sens le dernier de la série, j'ai ressenti pour la première fois de l'empathie pour des personnages pris au piège d'un monde cruel dont ils ne peuvent s'échapper. À vrai dire c'est le point commun à tous les persos secondaires (ainsi qu'à Rock), Black Lagoon raconte comment un individu plus ou moins ordinaire se retrouve mêlé à des histoires sordides. Et c'est intéressant, malheureusement ces intrigues sont noyées dans un déluge d'action décérébrée.

Je vais pas me faire d'amis sur ce coup-là mais j'ai trouvé les fusillades ennuyeuses à regarder. Il n'y a aucune tension, les héros sont invincibles, Revy trottine tranquillement entre les balles à 1 contre 10 et les ennemis s'arrêtent pour taper la discute quand ils ont enfin l'occasion de tuer quelqu'un. Les quelques rencontres avec des adversaires plus coriaces donnent lieu à des duels ridicules où les deux s'envoient des chargeurs entiers à 5m sans jamais se toucher... Comment je suis censé prendre ça au sérieux ? Black Lagoon a le cul entre deux chaises, les affrontements sont trop extravagants pour être réalistes (dédicace à la meuf qui se bat à la tronçonneuse) mais pas assez pour être funs. Cette remarque vaut pour l'anime de manière générale, qui oscille entre violence crue et humour un peu naze.
J'ajoute avoir été dérangé par le fan service, les séries de ce genre ont la fâcheuse tendance à hypersexualiser les personnages féminins, Revy n'est pas épargnée (et n'est pas la seule).

À ce stade vous vous demandez peut-être pourquoi j'ai attribué un 6 à un anime dont je ne dis que du mal. Eh bien il était assez divertissant. Les arcs sont courts et bien rythmés, certains échappent même aux défauts que j'ai énumérés (surtout le dernier), l'animation est bonne et comme je l'ai dit en début de critique je ne suis pas un gros consommateur de séries d'action, donc je peux tolérer les clichés dans une certaine mesure. Reste que l'anime m'a déçu.

PS : l'ending déchire par contre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 144 fois
Aucun vote pour le moment

Johnny-Jay a ajouté cet anime à 1 liste Black Lagoon

Autres actions de Johnny-Jay Black Lagoon