Du sang, de la sueur et de la poudre.

Avis sur Black Lagoon

Avatar dexterstrife
Critique publiée par le

Bienvenue à Roanapura, ville des mers du sud de l'asie et repaires des pires mafias du monde entier.
Rock, jeune col blanc chargé par sa société de remettre des cds de données y finira après l'échec de sa mission et sa capture par l'équipage de la compagnie "Lagoon".

Il rejoint donc Dutch, le chef et gros bras de service, Benny, le hacker et Levi "two hands", aussi sexy que lunatique et dangereuse.

Les contrats s'enchainent avec des persos secondaires parfois carrément loufoques (les nazis d'opérettes sont vraiment énormes). On passe vite du rire au carnage et mis à part le héro, la morale est absente ce qui fait vraiment plaisir (car dans un tel contexte on ne peut imaginer de truand qui est gentil en fait).

Adaptée du manga éponyme, cet anime est de très bonne facture et continue à être diffusée au Japon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1092 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de dexterstrife Black Lagoon