Un petit potentiel gâché par des clichés...

Avis sur Blindspot

Avatar Manorfe
Critique publiée par le

Je vous préviens, BEAUCOUP de spoiler pour cette longue critique!.
Quand j'ai commencé Blindspot, je dois avouer que ma principale raison - mauvaise je vous l'accorde - était pour l'une de mes actrices favorites: Ashley Johnson, elle m'avait tant marqué dans The Last Of Us que je me suis dit que je ne pouvais pas manquer cette occasion unique de l'a voir sur le devant de la scène ( enfin presque ). Et.. Pour être honnête, cette série est loin d'être mauvaise, ça n'est pas la pire séries de tous les temps, le point négatif, le GROS point négatif est que cette série est d'une banalité monstrueuse. Blindspot, c'est une série que vous avez déjà eu l'occasion de voir avant, encore et encore, toutes les prises scénaristiques sont.. pas originales du tout. Mais commençons tout de même par les bons points: je pense que tous les acteurs jouent bien, aucune prestance ne m'a fait dire " wow! ", mais ils sont jouent tous plus ou moins bien leurs personnages. L'intrigue est très banale, mais on prend plaisir à essayer de découvrir avec les personnages ce que signifient les tatouages de Jane. Le générique est aussi pas mal, graphiquement jolie. On peut également souligner quelques effort, notamment le développement de certains personnages qui, au début, n'étaient que là pour le " décor " si je puis dire. J'ai énormément apprécié le développement de Patterson. Cette série à un petit potentiel, malheureusement gâché par des facilités.. Et c'est là que les points négatifs entrent en jeu. Admettez le ou non, mais Blindspot n'a rien d'original, même l'intrigue, pourtant, quelques séries et films excellents ont parfois des intrigues assez banale mais le plus incroyable, c'est qu'ils arrivent à transformer cette banalité en quelque chose de formidable et ça n'est pas le cas de cette série. Elle emprunte trop de choix scénaristiques faciles, et l'épisode est tellement rapide qu'il y a comme des " trous ", des moment inexpliqués. Mais avant d'en parler vraiment, j'aimerais faire ma " petite " analyse sur les personnages et je dois vous dire.. Kurt Weller est à MOURIR d'ennuie ! C'est peut-être exagéré mais parmi toutes les séries et films que j'ai pu voir, je n'avais encore jamais ressenti un tel ennui pour un personnage, c'est juste bluffant ! Kurt semble avoir un passé intéressant mais le personnage en lui-même n'a rien d'intéressant, c'est le flic à l'âme torturé qui ne sourie jamais.. Hello cliché ! Je ne hais pas Kurt, mais je ne l'aime pas non plus, il est terriblement ennuyeux, en plus de ne quasiment jamais sourire, je vous le dis, le flic cliché.. Et on nous impose un " ship ", presque un " couple " mais pas totalement, une romance plutôt, puisque - magique - Jane à des sentiments pour Kurt, et vice versa, et ces deux là ensemble ne m'inspire rien, je ne ship définitivement pas " Jeller ", c'est le nom du ship. Kurt est très terne, alors que Jane est plus humaine, elle transmet plus d'émotions. Kurt Weller est l'un des rares personnages qui ne m'a fait strictement rien ressentir. Et en parlant encore de cliché, on tombe encore dans le classique, évidemment, duo homme / femme impose une stupide romance qui débarque de nulle part et c'est insupportable. Je ne vois pas l'intérêt de nous imposer ça, concentrez vous d'abord sur l'intrigue ET les personnages, avant de vous attaquer sur une romance qui n'existe pas. Les épisodes suivent malheureusement le même schéma, méchant relié à un tatouage qui permettre ou non de sauver des vies. Mais - MIRACLE - il y a tout de même 1 épisode qui diffère de cet enchaînement, à savoir l'épisode 18 qui est sorti hier. Cet épisode était d'ailleurs bien, un peu au dessus des autres. D'ailleurs, en parlant de méchants, aucun ne m'a particulièrement impressionné, dans presque chaque séries, vous avez un méchant qui ressort, par exemple, dans la série Sherlock, il s'agit de Moriarty, mais là personnes. - ATTENTION JE VOUS AVAIS PRÉVENUS SPOILER! - Il y a bien Rich Dotcom qu'ils font revenir dans l'épisode 18, mais j'ai juste l'impression que l'acteur surjoue un peu trop à mon goût. Cela résume la série: bien mais rien qui ne sort du lot. Les relations entre les personnages et leurs alchimies sont quasi-inexistantes, j'aimais bien le couple Patterson et David, mais ils ont fait mourir le personnage de David très vite - un peu trop vite -, ce qui me bloque pour m'attacher totalement à lui. Hormis Kurt, le développement des autres personnages sont assez bien fait, particulièrement Patterson encore une fois. On apprend de plus en plus de choses sur Jane, on découvre une femme très forte physiquement, intelligente mais tout de même sensible. Jane est en fait " nos yeux ", c'est elle qui va nous permettre de connaître tous les autres personnages car elle-même est nouvelle en quelque sorte, complètement perdu. Sa loyauté fait que l'on s'attache rapidement à elle. Pour les autres personnages c'est encore compliqué, Bethany à un passé qui nous fait intéresser sur sa vie, Zapatha est aussi très loyal mais semble avoir des problèmes de jeux. Pour Patterson, un énorme développement à eu lieu lors de la mort de David, elle se renferme, ne veut pas se laisser submerger par ses sentiments, elle devient également plus forte d'un sens. Et puis elle est nettement plus présente, à partir de l'épisode 10. Je dois souligner aussi quelque chose d'important.. LES FOUTUES CAMÉRAS ! Je vous jure c'est énervant ! Alors certes, chaque séries doivent avoir sa propre " signature ", un élément qui permet de la faire sortir du lot et de la reconnaître directement, mais franchement, est-ce qu'ils étaient obligés de choisir les caméras ? Un effort peut-être mais les caméras qui zoome rapidement sur les personnages, en faisant parfois de gros plan est énervant et inutile les gars... Et notamment le choix de la ville. New York ? Sérieux ? Bientôt, plus besoin d'aller à New York, vous pourrez la visiter visuellement.. Bon bad joke, mais le fait est là: cette ville est devenu un cliché, beaucoup de séries tournent là-bas, et je ne comprend pas le choix de tourner encore dans cette ville bon sang !. Blindspot montre également des choix maladroit, je pense que c'est dû au réalisateur Martin Gero, il n'a pas réalisé beaucoup de films, je crois même que c'est sa première série mais je me trompe peut-être, il ne semble pas avoir beaucoup d'expérience. Long mais pour conclure, je dirais ceci, et je le répète: Blindspot n'est pas mauvais, elle a un petit potentiel malheureusement gâché par tant de clichés et facilités. Mais gardons espoir, une fois que la série aura pris ses marques, cela changera peut-être, qui sait.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3461 fois
7 apprécient

Autres actions de Manorfe Blindspot