Atlantic Prohibition

Avis sur Boardwalk Empire

Avatar Kissed-by-fire
Critique publiée par le

Atlantic City, années 20. La Prohibition vient d’être appliquée, votée et soutenue par Nucky Thompson, qui dirige la ville et dirigera bientôt également le marché noir. Car pour une période de prohibition, l’alcool coule à flot et tous les personnages, même les plus intègres, se retrouvent à un moment ou à un autre avec un verre à la main.

De nombreux personnages se croisent et se recroisent dans une ambiance brumeuse près de l’océan, égayée par les tenues frivoles des femmes et les éclats de sang des hommes.

Mrs Schroeder croise la route de Nucky qui changera totalement sa vision du monde, mais également sa propre existence et celle de ses enfants. A ses côté, on suivra sa lutte pour la condition féminine (le droit de vote, la santé des femmes), dans un monde d’hommes.

Jimmy Darmody, qui revient blessé de la 1er guerre mondiale, retrouve sa compagne et leur enfant, mais la jeune femme, qui n’a plus eu de nouvelles de son amant depuis des mois, a trouvé réconfort dans d’autres bras.

L’agent Nelson Van Alden qui doit veiller à ce que la Prohibition soit respectée tente alors de défaire les fils des intrigues qui se nouent et de faire tomber Nucky.

On retrouve encore de nombreux autres personnages, comme le jeune Al Capone par exemple, qui devient de plus en plus présent au fil des saisons.

Bien ancré dans la réalité historique de l’époque, les épisodes se succèdent amenant leurs lots d’intrigues et de conflits. On s’attache facilement aux personnages, même les moins recommandables. En revanche, il y en a parfois un peu trop et il y arrive qu’on s’y perde un peu.

Les acteurs sont vraiment excellents, notamment celui qui joue Nucky. Il y a même une ressemblance physique entre lui et l’homme bien réel qui a existé !

Je trouve personnellement les épisodes un chouïa trop longs, mais une fois lancé dans la série, ça passe tout seul. Il est par contre préférable de ne pas faire de pauses trop longues entre les visionnages pour rester bien ancré dans l’histoire !

Un autre conseil vu que l’ambiance et les couleurs sont très sombres, c’est pas mal de voir un peu de soleil après !

Donc une bonne série, mais pas forcément très facile si on ne connaît pas l’époque, le jeu des acteurs et les intrigues bien menées permettent d’accrocher les plus sceptiques !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 250 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Kissed-by-fire Boardwalk Empire