Avis sur

Bob l'éponge par Manutaust

Avatar Manutaust
Critique publiée par le

Bob l'Éponge, dans la culture populaire, c'est une éponge parallélépipédique plus ou moins hystérique qui cuisine des hamburgers. C'est ce truc que regardent les enfants. Et pourtant, il y a tellement de choses à y apprécier.

Déjà, l'humour, je le trouve excellent, bien que ça relève assez largement du goût personnel. Ensuite, il y a tout un univers superbement construit et original : il y a la maison de Bob, que jouxtent celle de son ami Patrick l'étoile de mer, et son "ami" Carlos le Calamar. Puis le Crabe Croustillant, fast food sous-marin où le joyeux Bob vient gaiement préparer des pâtés de crabe. Puis la bulle oxygénée où vit Sandy l'écureuil, partenaire occasionnelle des deux compères dans leurs aventures. Et ainsi de suite. Tout ce petit monde forme la ville de Bikini Bottom.

Tout cela serait vraisemblablement sans intérêt, néanmoins, si la série n'avait pas plusieurs niveaux de lecture : les enfants s'éclatent devant Bob l'Éponge, parce qu'il y a de bonnes histoires, qui sont drôles et qui les interpellent. Mais les adultes - ou au moins jeunes adultes - peuvent parfaitement s'éclater tout autant, d'une part parce que l'humour n'est pas particulièrement réservé aux enfants, mais aussi et surtout parce qu'effectivement, il y a tout un contenu qui leur est clairement plus adressé qu'aux enfants, ne serait-ce que dans les personnages eux-mêmes. Bob est l'éternel optimiste, Carlos le cynique incurable, M. Krabbs le corporatiste faussement bonhomme, etc.

Et les histoires, vraiment, certaines sont des perles : lorsque Bob et Patrick essaient d'aller à un parc d'attraction, dans un épisode, ils se trompent de bus, et se retrouvent dans l'effrayante ville de Rock Bottom, où ils doivent affronter une population de type "hameau d'Amérique profonde" limite "film d'horreur de série B" et un cauchemar administratif pour obtenir des tickets de bus. Ou encore, dans un autre épisode, lorsque Carlos se retrouve accidentellement dans une machine à voyager dans le temps pour atterrir dans des endroits tous plus loufoques les uns que les autres.

Série culte ; les deux épisodes que j'ai décrit (respectivement, "SB-129" (s01e14a ou s01e28, selon le mode de comptage, cf. Wikipédia), et "Rock Bottom", s01e17b ou s01e35), au moins, sont absolument à voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1728 fois
21 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Manutaust Bob l'éponge