Pas de quoi fouetter un chat

Avis sur Bonding

Avatar mendezouille
Critique publiée par le

Bonding c'est de prime abord une série ayant pour sujet principal le S-M, c'est sympa et rigolo au début et puis on se rend compte rapidement que c'est une série fourre-tout ( sans mauvais jeu de mot) comme beaucoup de séries netflix

Cet échec tient principalement par le format de cette minie-série: 7 épisodes *13 minutes.
C'est vraiment trop court, et à l'image de "I'm not okay with this" les scénaristes vont essayer de balancer un max de thémathiques : feminisme -of course-, du gayfriendly, de l'émotion, de la psychologie, de l'humour, du drame et même de l'action-sur un malentendu ça peut passer-, de mixer le tout en fermant les yeux, serrant les fesses et, de prier pour obtenir quelque chose de bon.

Et le résultat c'est un soufflé qui retombe.

Les deux premiers épisodes sont bien car vraiment second degrés, et puis patatra on essaye de jouer la corde sensible pour nous tirer des larmes et ça ne fonctionne pas car le format empêche vraiment la mise en place d'une certaine empathie envers les personnages.

Les personnages parlons-en, caricaturaux, surtout Tiff, la petite histoire pour expliquer comment elle est en est venue à pratiquer le bonding en mode "la vie m'est tombée dessus" c'est pas crédible une seconde. Sinon on a du :"gneugneu je ne peux aimer personne snif snif snouf snouf, trop triste" , ça sonne tellement faux et cliché.

Le personnage de Pete est mieux travaillé en définitive, l'acteur tient la route et c'est réellement son personnage qui porte la série.

Doug c'est vraiment un vide intersidéral, il coche toutes les cases du petit ami lourdingue avec des blagues pourries à base de cacaprout, juste il est gentil mais clairement il tient le rôle de la potiche avec un QI de bulot, c'est hyper agaçant.

Certaines scènes sont vraiment réussies comme le combat de pingouins mais les autres scènes à base de pets foireux ! Sérieusement ?
En même temps 13 minutes par épisode, pas le temps de niaiser pour développer plus! On va placer un T-R, du caca, du prout, un coup de fouet à gauche, des menottes à droite, on saupoudre de couleurs flashy et on voit ce que ça donne !
Quoi ?? On me dit dans l'oreillette qu'il faut de la subtilité et un véritable scénario? Mais non mais non, Teuteuteu -mon index sur ta bouche de petit-être naîf-! Avec Jean-mich on va placer une scène ou l'actrice principale se masturbe et ni vu ni connu!

En conclusion les scénaristes avaient vraiment tous les ingrédients pour faire quelque chose de sympa et à vouloir trop en faire avec pas assez on gâche tout, Je mets la moyenne car il y a les pingouins et Janet de "the good place".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 283 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de mendezouille Bonding