Prometteur au point de redonner foi en cette licence

Avis sur Boruto : Naruto Next Generations

Avatar QuentinSupertra
Critique publiée par le

Important, ceci ne sont que des premières impressions d'un ancien fan au bout de seulement 1 épisode disponible et 1 seul tome.
Naruto est un des grands symboles de mon adolescence.
Le manga n'était pas sorti en France qu'en 5° nous jouions à une version pirate du jeu sur Gamecube (en japonais, et nous pensions que Sasuke était SDF).
Et nous n'avons plus quitté cette série. Enfin jusqu'à la grande guerre, où je lisait chaque scan en priant pour que l'auteur redresse la barre, ce qui n'arriva pas.
Aujourd'hui, c'est avec le regard de la nostalgie que j'ai regardé le premier épisode de Boruto, mais également lu ensuite le premier tome.
Et le moins que je puisse dire, c'est que les deux ont réussi à raviver en moi la flamme de Konoha.
L'anime a le mérite de ne même pas avoir empiété sur le tome 1 du manga.
Il semble surtout avoir l’insoupçonnable capacité à renouveler la licence sans trop de changement.
Konoha a évolué, et les technologies se font plus présente. Elle semble avoir eu une explosion démographique sans précédent, s'est équipé d'une ligne de train faisant son tour, d'avion dirigeables, ordinateurs. Les couleurs sont plus vives et plus pop sans être criardes, l'adaptation à la nouvelle charte est aisée. La musique est toujours fidèle, et les dessins comme les animations ont pris un sacré coup de jeune (cf scène de Parkour d'intro et coucher de soleil).
Aucun enjeu pour ce premier épisode qui ne met en scène que l'arrivée de Boruto à l'académie ninja, il ne fait que présenter son univers, son ambiance, et il m'a conquit.
Le tome 1 du manga, lui nous envoit directement au premier examen pour être un "ninja moyen" (ne disait on pas shinobi avant ?).
Boruto ne supporte pas de vivre dans l'ombre de son père alors que celui ci est principalement absent, et ne souhaite même pas passer l'examen. Il cherchera un nouveau maitre et devra changer son attitude de sale gosse.
Lors du tout dernier chapitre, on retrouve un des méchants les plus emblématiques de la saga...
Alors si on reconnait plusieurs mécaniques (héro mal dans sa peau, recherche de reconnaissance, amis aux personnalités facilement identifiables, la recherche d'un modèle...), il est surprenant aussi de voir que ce renouveau n'est pas que du recyclage. A la fin du tome 1, plusieurs fils d'intrigue se sont tissés, et l'histoire a déjà assez bien avancé. Il est astucieux surtout de suivre Naruto sur quelques scènes. Car plutôt que de redémarrer l'intrigue et le parcours d'un jeunot jusqu'à son accomplissement, j'ai l'impression que nous pourrons parallèlement suivre les quêtes de Naruto et Sasuke, qui ont de plus grand défis à relever.
Boruto, je crois en toi. Comme quoi, Gay avait peut être raison, la flamme de Konoha ne s’éteint jamais.
Tu ne fais que commencer, mais j'ai beaucoup d'espoir en toi, et j'espère que tu sauras les honorer.
Ichida !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9919 fois
7 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de QuentinSupertra Boruto : Naruto Next Generations