👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Cette critique risque de faire office de testament...

« Breaking Bad », si il y a bien une série dont on m'a parlée c'est celle-ci. Suite aux nombreuses éloges, et à cette question devenue fréquente : « Mais t'en pense quoi de Breaking Bad ? », j'ai décidé de me lancer. En toute honnêteté, si j'ai regardé la première saison de cette série c'est pour pouvoir donner une réponse sincère et objective.

La drogue et la magouille dans un univers dramatique, c'est tout à fait le cocktail que je n'aime pas, mais je suis quelqu'un d'ouvert, alors j'ai essayé quand même. Malheureusement aussi bonne soit-elle, cette série ne me plaît pas. Je n'accroche pas tout simplement, elle suscite chez moi un profond désintérêt. Évidemment que c'est bien joué, que c'est mit en scène correctement et que ça a du sens, mais ça a beau être bon objectivement, si l'on y est insensible, on ne peut que rester de marbre. Et c'est mon cas, est-ce que cela fait de moi un mauvais spectateur ? Je ne pense pas.
Non je ne pense pas, par ce que d'un autre côté je comprend pourquoi cette série plaît, tout comme je comprend pourquoi elle ne me plaît pas à moi.

Le personnage de Walter m'a plu, par ce qu'il est bien écrit. La série traite des sujets sensibles dans ses contrastes, grâce auxquels on peut s'identifier aux personnages. Non vraiment « Breaking Bad » c'est très bon, c'est intelligent aussi, c'est un fait que l'on ne peut que constater.
Je dois dire qu'il m'est difficile d'exprimer mon avis, d'habitude j'arrive à argumenter de manières constructives, c'est tout de suite moins évident quand on sait que le produit que l'on vient de voir est bon mais qu'il ne nous a pas plu pour autant.

Alors j'en suis désolé, mais non, je n'aime pas « Breaking Bad », je n'ai pas la sensation d'avoir perdu mon temps durant ces sept épisodes, loin de là, tout cela m'aura au moins permis de confirmer ce que je dit et fait depuis longtemps : Ne pas se forcer à voir quelque chose qui ne nous attire pas. J'ai vu « Breaking Bad », une série qui ne m'attirai pas, c'était très bon mais je n'ai pas aimé. CQFD.
E-Stark
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Séries vues et revues en 2014

il y a 8 ans

74 j'aime

76 commentaires

Breaking Bad
Hypérion
9
Breaking Bad

Cristallisation de la crise

Breaking Bad c'est, au sortir du visionnage de cinq saisons exceptionnelles, une superbe série noire, glauque, remarquablement écrite, qui cristallise en un seul personnage, Walter White, tous les...

Lire la critique

il y a 8 ans

210 j'aime

31

Breaking Bad
YellowStone
10
Breaking Bad

Growth. Decay. Transformation.

Je considère Breaking Bad comme la toute meilleure série que j'ai pu voir, ni plus ni moins. Elle occupe donc logiquement la première place de mon Top 10, et mérite bien que je lui consacre le temps...

Lire la critique

il y a 9 ans

203 j'aime

28

Breaking Bad
Vincent_Ruozzi
10
Breaking Bad

Le Crabe aux pinces d'or

Breaking Bad : 5 saisons haletantes, 62 épisodes de bonheur, des dizaines d’heures sacrifiées pour la bonne cause, une série culte. C'est certainement la série avec l’anti-héros le plus...

Lire la critique

il y a 7 ans

108 j'aime

23

American Horror Story
E-Stark
7

Les monstres et les hommes.

Un casting de choix pour une série originale, "American Horror Story" se démarque du reste des séries grâce à son traitement particulier, et à la singularité de ses diverses saisons. SAISON 1:...

Lire la critique

il y a 7 ans

63 j'aime

18

Edward aux mains d'argent
E-Stark
10

"Hold me." , "I can't."

Edward aux mains d'argent est l'un des films les plus emblématiques de Tim Burton, mais c'est aussi une œuvre qui marqua une génération de spectateurs. Révélant ainsi au monde le génie d'un...

Lire la critique

il y a 9 ans

56 j'aime

7

Mommy
E-Stark
10
Mommy

"Ça n'arrive jamais dans la vie d'une mère, qu'elle aime moins son enfant."

Auréolé du Prix du Jury au Festival de Cannes 2014, "Mommy" le cinquième long-métrage de Xavier Dolan n'a pas manqué de faire parler de lui. Le réalisateur compte probablement autant d'admirateurs...

Lire la critique

il y a 7 ans

40 j'aime

6