Avis sur

Broadchurch par Philippe Lebraud

Avatar Philippe Lebraud
Critique publiée par le

Une deuxième saison qui est la suite parfaite de la première (ce qui n'est pas forcément le cas).

Les séries britanniques ont souvent ce "petit truc en plus" qui en font des produits bien différents des très formatées séries américaines (en dehors de "perles comme "Mad Men" par exemple).

Une ambiance si lourde que l'on sort de chaque épisode comme sonné, des personnages qui ont tous leur part d'ombre derrière leur sourire (et encore, certains ne sourient presque jamais), une intrigue policière qui tient la route et dont on se souvient longtemps après (à la différence de certaines séries US trop prévisibles dans leurs scénarios)...

Un décor fantastique, qui fait partie intégrante de l'histoire (cette falaise immense, ces paysages que l'on aimerait tant parcourir, enfin, moi, si), une mise en images particulièrement soignée (chaque plan est un plaisir, surtout si vous pouvez le déguster en HD).

Cette deuxième saison nous apporte beaucoup d'éléments qui aident à la compréhension de la première. On suit deux affaires à la fois, la première étant la suite logique de la saison précédente, avec le procès d'un présumé assassin (crime d'enfant odieux), la deuxième expliquant le passé de l'inspecteur Hardy et la raison de sa venue dans ce petit patelin du sud de l'Angleterre.

Il faut évidemment déguster cette série en VO, même si l'anglais est assez "cockney" parfois difficile à comprendre (rien à voir avec le délicat accent british des aristocrates de Downton Abbey) de l'Angleterre profonde (ce qui n'a rien de péjoratif).

Vivement la troisième...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 388 fois
Aucun vote pour le moment

Philippe Lebraud a ajouté cette série à 1 liste Broadchurch

Autres actions de Philippe Lebraud Broadchurch