Avis sur

Ça, c'est Palace par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

Mini-série de six épisodes d'une heure trente chacun, si Palace est entré depuis dans la postérité, c'est en grande partie grâce à ses multiples rediffusions estivales au début des années 90. Avec Fort Boyard, Intervilles et les sagas de l'été sur TF1 réalisées par Jean Sagols, c'est à ça que ressemblaient mes vacances de juillet-août quand j'étais gamin.

Aujourd'hui, la folie Palace s'est un peu calmée. Ce que j'en retiens, c'est le tour de force réussi par Jean-Michel Ribes d'être parvenu à rassembler autant de comédiens de tous horizons : cinéma, télévision, théâtre : Daniel Prevost, Jean Yanne, Philippe Khorsand, Jacqueline Maillant, Jean Carmet, Roger Hanin, Les Nuls, Le Splendid, Gérard Lanvin, François Rollin. Et j'en oublie.

Au niveau des sketchs, malgré la sympathie que j'ai pour Palace, il y a du bon et du moins bon comme souvent avec les films à sketchs. Tout dépend des goûts. Moi, j'ai toujours apprécié le duo Philippot-Khorsand "appelez-moi le directeur". A l'inverse, d'autres sont beaucoup trop longs comme les séquences "L'homme aux clés d'or vous met en garde" avec Claude Piéplu ou Soyez Palace chez vous avec Philippe Khorsand et Eva Darlan.

Malgré tout, le succès de Palace ne se démentira pas grâce à sa joyeuse distribution et à l'humour profondément absurde de ses scénaristes : François Rollin et les dessinateurs de BD Willem, Wolinski, Gébé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 694 fois
1 apprécie

Autres actions de Incertitudes Ça, c'est Palace