Séance de rattrapage d’une série SF oubliée, et après visionnage, on sait pourquoi elle doit le rest

Avis sur Charlie Jade

Avatar Acerbe-Goten
Critique publiée par le

Si vous ne connaissez pas Charlie Jade, c’est bien. Si vous avez envie de regarder Charlie Jade, c’est bien, il faut toujours être curieux, c’est une qualité qui se perd. Mais pour le coup abstenez-vous quand même. Si vous connaissez et avez regardé Charlie Jade, désolé, il fallait attendre de lire cet article avant …

Acteurs nullissimes

L’histoire était pourtant bien partie, une vision de plusieurs dimensions avec un détective privé badass qui ressemble à tellement de clichés que son rôle est dès le début risible. Une multinationale puissante dans tous les univers contrôle une sorte d’expérience pour voyager à travers ces mondes. Mais une explosion due à un attentat va projeter plusieurs protagonistes dans d’autres mondes que ceux d’origines, dont notre super détective, Charlie Jade.

Mais c’était sans compter l’interprétation nullissime de l’acteur principal qui a été parfaitement contagieuse à l’ensemble de la distribution. Cette série est une vraie catastrophe de casting. Ajoutez à cela une évolution bizarre de l’histoire qui part dans tous les sens et dans toutes les dimensions. Même en ajoutant un sous-titre pour préciser si on se trouve dans tel ou tel univers, on suit difficilement et on décroche dès le deuxième épisode.

Soporifique et ennuyeuse

La musique est une fois de plus signée Atari, mais très certainement une ancienne version. C’est atroce et répétitif et en plus très présent. Et c’est quoi ce générique de merde ? Mais surtout c’est parfaitement impossible à regarder, le scénario, les acteurs, l’ensemble, toute cette série est soporifique et ennuyeuse.

Arrêter une série en cours de visionnage n’est pas fréquent chez moi, mais un musicien a beau trouver la plus harmonieuse suite d’accords au monde, mais avec une guitare mal accordée, un studio sous Windows 3.1 avec un ingénieur du son malentendant et une interprétation digne de Jul, je ne suis pas certain que le succès soit au rendez-vous, ni même que vous iriez jusqu’au bout de la chanson. On a le droit d’être mauvais sur certains points, mais pas tous !

Désolé Charlie, mais sans la chocolaterie je ne peux pas aller plus loin … Et pour être franc avec vous, fuyez !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 263 fois
1 apprécie

Autres actions de Acerbe-Goten Charlie Jade