Un énième "slice of life" à la sauce mini-jupe?

Avis sur Clannad

Avatar Sandro Sciarratta
Critique publiée par le

[Pour une meilleure compréhension de ce texte, je vous invite à lire également par la suite ma critique de la seconde saison de Clannad, After story.]

De prime abord, Clannad semble être le genre de série qui, à défaut de m’horripiler, me laisse de marbre. Encore un animé nous servant les éternels problèmes de jeunes lycéens entourés de filles mignonnes, mais d’une timidité maladive ou d’une violence à faire fuir un groupe de yakuzas.

Mais, force est de constater que, contrairement à nombre d’autres séries du même genre, les protagonistes sont, pour la plupart d’entre eux, plutôt attachants et touchants. Clannad flirte parfois avec la niaiserie, mais nous donne envie d’en connaître un peu plus sur tous ses personnages et ne tombe jamais dans le fameux piège de « la petite culotte au vent » ou de « ma main a dérapé sur ton sein et je saigne du nez ».

Malheureusement, la carotte scénaristique n’est que très peu ambitieuse et semble n’avoir rien de transcendant à nous offrir au bout du chemin. L’intégralité de cette première partie ne repose en effet que sur la profondeur des personnages et les différents liens que ces derniers tisseront entre eux. Certains moments sont cependant drôles et bien amenés, au point qu’il m’est arrivé d’avoir quelques petits rires amusés, ce qui m’arrive suffisamment rarement en regardant ce genre d’animés pour que je le souligne. D’autres sont assez poignants et nous font éprouver une réelle empathie à l’égard des personnages, même secondaires.

Cela suffit-il donc à en faire une bonne saison ? Et bien, même si le tout est accompagné d’agréables OST collant la plupart du temps parfaitement à l’ambiance générale et aux différentes situations, je répondrais : « Non, cette première partie ne me séduit pas, bien qu’elle reste, selon moi, bien au-dessus de la moyenne du genre ». La faute à un character design qui se trouve loin d’être à mon goût et aux qualités tout juste correctes du dessin, des décors et de l’animation.

Alors, comment justifier ce 6/10 ? Et bien, si j’avais évalué cette première partie de manière totalement isolée, je lui aurais sans doute donné une note se situant autour de 4/10. Cependant, on ne peut pas juger des réelles portée et ambition de cette saison et de la série Clannad dans son intégralité sans en avoir visionné la deuxième. Clannad doit impérativement être pris et pensé comme un tout. Faute de quoi, il est tout simplement impossible de comprendre à quoi sert réellement cette première partie et le message qui est censé être transmis par son biais.

Voilà pourquoi j’ai décidé de lui donner la note de 6/10 et je vous invite vivement à visionner cette série si vous ne l’avez pas déjà fait. Vous risqueriez de passer à côté d’une perle pleine de tendresse et d’émotions.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 436 fois
1 apprécie

Autres actions de Sandro Sciarratta Clannad