Tout ça pour ça ?

Avis sur Clyde Vanilla

Avatar Payn
Critique publiée par le

Ouuuuh les fanboy en colère qui s'appretent à se jeter sur moi, fourches et torches à la main, calmez vous ! Respirez, on reste maître de soit, je vais détailler pourquoi une telle note (je précise qu'il s'agit de la critique du 1er épisode, peut être modifierai-je ma note au fil du temps). Sachez également que j'adore l'absurde et les saga MP3.

Antoine Daniel à stoppé la production de sa série WTC depuis plus d'un an, une série ô combien apprécié sur youtube avec des millions et des millions de vus. Même sans avoir jamais regardé un seul épisode, tout le monde à forcément entendu une vanne ou une réplique de cette chaîne complétement taré à base de blague absurdes. Alors qu'il produisait ce contenu seul (sauf pour les deux derniers numéro que j'ai bien moins aimé), dans sa chambre avec une caméra pourri, une peluche et un ventilateur, il a su se hisser au podium des chaînes les plus visionné sur le youtube francophone, sans presque aucun moyen, des effets spéciaux dégueu et une écriture de génie, le tout sans avoir participé à quelque buzz que ce soit ou publicité, un tour de force qui salut le talent du bonhomme.

Et c'est tout ce que Clyde Vanilla n'est pas. Un an de préparation, de teasing, de hype "ça sera 10 fois plus trash que WTC, j'ai engagé des comédiens professionnels, ça sera énorme, il y aura ça, et puis ça et encore ça", des vidéos d'annonces, la première saison complétement déjà tournée et enregistré s'étalent sur presque 3 heures de contenu et plusieurs auteur sur le coup.

Clyde Vanilla (pour son premier épisode je le répéte) possède d'énormes lacune en terme de rythme et d'écriture. On enchaîne toute les 10s les blagues lourdingues d'enfant de CP, ça rote, ça pète, ça picole, le héro est débile à un point énervant (et non pas touchant ou attachant), et tout les personnages qui l'entoure sont loufoque. En soit, ce n'est pas un mal, le problème, est que pour qu'un gag fonctionne, on a besoin d'un effet de surprise, d'un décalage avec une situation donné. Comment je peux rire devant un ascenseur qui parle et tousse comme un camionneur si juste avant j'ai déjà eu un personnage qui, je cite "a bu 45 whiskys", un autre roule des pelles à son coussin, un autre parle de cul dans les hauts parleurs du vaisseau, un autre fume de la beu, encore un autre est un sadique mégalomane, le tout avec un rythme 10 fois trop rapide sans posé l'ambiance ou suggérer les choses, de ce fait, entendre des trucs idiots, dans un contexte déjà idiots ça ne marche pas. Quand tout est étrange, plus rien ne l'est. D'autant plus que la majorité des gags entendu ne marcherait, tels qu'ils sont écris, que visuellement, avec des tronches improbables ou des changement de plan.

Et c'est là qu'on comprend le soucis d'Antoine, c'est que son humour est avant tout visuel, et il a fait l'erreur de commencer directement l'exercice de la saga mp3 avec des moyens de fou (il faut reconnaître que le doublage et le travail en général sur les son d'ambiances sont bien réalisés, même si c'est UN PEU NORMAL dans une saga audio quand même...), et sans s'être exercé avant.

Ce que je trouve triste c'est que dans les 3 premières minutes du donjon de naheulbeuk, reflet d'acide ou le survivaure, on tape des crises de rire, alors qu'ici en 14 minutes je n'ai pas réussis à sourire une seule fois, et j'ai écouté 3 fois l'épisode pour savoir si j'étais pas passé à côté d'un truc. Le pire c'est que les sagas citées à leurs commencement avaient toute un son dégueulasses, des changeur de voix moisis, des moyens inexistant, et pourtant la créativité humoristique des auteurs se faisaient sentir immédiatement, ici Antoine à des moyens colossaux et n'en fait rien de concret et nous sers un Rick et Morty du pauvre.

Ici le créateur de WTC, qui a répété en long en large et en travers qu'il voulais s'émanciper de ce dernier, à fait exactement la même chose, mais sans les images, ce qui enlève tout l’intérêt dans sont écriture qui ne fonctionne pas avec uniquement de l'audio et toute une équipe derrière.

Preuve en ai que l'écriture pèche complétement, c'est qu'on ne sais pas à quoi sers la pierre du destin, le papy en parle 20s, il dit juste "y'a une pierre, elle s’appelle comme ça" et il meurs, c'est tout, et clyde se promet de la trouver... Plus loin le capitaine convoque Clyde et son pote puceau pour aucun motif, il dit juste "je pars, et vous êtes deux gros cons"... d'accord, et encore plus loin le puceau meurs, on s'en fou, ça valait bien la peine de lui faire une personnalité, un artwork et une histoire si c'est pour le faire claquer gratuitement pour une blague de merde à base de "clyde, billy, clyde, billy, clyde, billy" (ça marcherai si on voyait leurs têtes de mongolio avec les changements de plan). Je me répéte, mais Antoine à l'écriture d'un cinéaste, et là où ça marchait pour des vidéos bizarre de quelques minute sans aucun fil rouge, là on est fasse à une série type "space opéra", on peu pas se permettre de faire des impasses scénaristique toute les 10s et de calé des trucs crades et faussement trash parce que "lol c maran le papy il fume du shit et il tousse haha". Le cinéma et l'audio sont des médias complétement différents, ça ne demande pas les mêmes choses, il aurait dû s'essayer à cet exercice une première fois avec une petite saga de quelque épisode fait sous le coude, au lieu de cramer toute sa thune, faire une hype de malade pour se vautré sur la ligne de départ.

Je pense sincèrement que son public est dans le dénie et ne vois pas le naufrage qu'a été ce premier épisode, car Antoine est très apprécié comme je l'ai déjà dit et que c'est un génie de l'humour, mais PAS dans ce format (et je le reredit, j'adore les série audios !). Et je considére qu'un premier épisode, se doit justement d'être puissant et plus marrant que le reste pour accrocher le spectateur, ce qui n'a clairement pas été le cas (réécouté 3 fois quand même...).

Cela dit malgré mon énorme déception et mon avis sévère, je vais écouter au moins jusqu'au 3e épisode avant de me faire un avis fixe. Antoine mérite sa chance, et peut être que ce premier échantillon est bourré de maladresses.

MISE A JOUR !

Je viens d'écouter l'épisode 2... j'ai naïvement pensé qu'il y aurai éventuellement du mieux, c'est encore pire. Il n'y a pas de blagues, enfin je crois que le pompiste qui s'appelle "cochonax" c'était la blague de l'épisode, je sais pas... Autant dans le premier il se passait trop de choses d'un coup, là il ne se passe strictement rien, des événements s'enchaînent sans suite logique et Clyde est encore plus niais et insupportable.

Je me suis forcé (vraiment) pour finir l'épisode. Et cette façon de forcer sur les tentatives de gags lourds, c'est gênant presque, je suis mal à l'aise quand j'écoute, et en toute honnêteté, sans exagéré ni vouloir cracher sur le travail d'antoine... ça, je suis désolé, ça a été écris par deux gosses au CM2, aucune maîtrise du rythme, de la narration ou des gags, y'a juste rien. L'épisode c'est un Clyde mongolito qui dit avec une intonation insupportable "tu es trop mon ami" à tout les mecs qui passe et parle à des personnages avec des blasent qui ferait rire les enfants idiots en 6e, pas plus. Histoire sans aucun sens (pas dans l'absurde, y'a juste pas d'histoire, j'ai le sentiment que ça s'écrit au fur et a mesure), et je m'y suis ennuyé profondément.

Je l'avais dis, j'accorde jusqu'au troisième épisode, après j'arrête le tir.

DEUXIEME MISE A JOUR

Bon bah... ça fait en tout 54 min d'audio que je me suis infligé. Le troisième épisode est très légérement mieux que le premier, parce que je crois qu'a un moment j'ai souris quand j'ai entendu les habitant de uga uga crier dans les mines... Voilà, donc en résumé, deux sourires et un soufflement de nez en presque 1h d'une saga sensé être drôle.

Je suis désolé, mais je n'irai pas plus loin, j'ai fait l'effort au mieux de ce que je pouvais supporter pour donner sa chance au créateur, mais je dois l'admettre. WTC était finalement un "heureux accident", car si c'est ça que peux fournir un Antoine Daniel au mieux de sa forme avec du budget, du temps, et des comédien, alors je préfére quitter le navire et rentrer au port à la nage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7284 fois
51 apprécient · 8 n'apprécient pas

Autres actions de Payn Clyde Vanilla