KARATE KID 5: Et si Barney Stinson avait raison ?

Avis sur Cobra Kai

Avatar Loys G. Bakemono
Critique publiée par le

Voilà un projet bien casse gueule: s'amuser avec la nostalgie des gens pour faire une suite feuilletonée d'un film pour ado des années 80.
Le pitch de départ est très simple, et Barney Stinson l'avait évoqué dans How I Meet Your Mother, il y a de ça quelques années: Et si le Karate Kid n'était pas Daniel Larusso, mais Johnny Lawrence perçu comme le méchant du film depuis 1984 ? Et si notre perception avait été biaisée ?
Car oui, Cobra Kai n'est pas la suite des aventures de Daniel san, mais plutôt celle des aventures du looser de service Johnny Lawrence, bien qu'évidemment, le héros des 3 Karate Kid y a la part belle.

Tous les codes des films des années 80 sont là, on est dans le parfait respect de l'univers original, sans fioriture avec une narration et une histoire simpliste mais fun.
Le développement des personnages donne un point de départ très intéressant, souvent stéréotypé mais avec sa dose de subtilités.
Une multitude de nouveaux personnages y sont intégrés et rendent cette série intergénérationnelle (les gosses d'aujourd'hui peuvent s'identifier à la nouvelle génération d'ado fans de Karaté) et il n'est pas forcément utile de revoir les films, des flashbacks utilisés intelligemment sont placés aux moment clés.

Je ne sais pas si l'équipe en charge a un lien avec les films,mais ils en ont captés l'essence pour en faire une des meilleures suites/remakes actuellement sur le marché: comme quoi tout ceci n'est pas une question de dizaines de millions de dollars, mais de savoir faire et d'amour pour le medium original.
Les acteurs, bien qu'ayant vieilli (34 ans plus tard tout de même), restent crédibles dans leurs rôles.

Merci pour cette excellent divertissement qui n'a pas oublié de multiplier les hommages au regretté Pat Morita (Mister Miyagi) disparu relativement jeune il y a de ça une quinzaine d'années.
Si vous aimez le genre ou les Karate Kid, allez y les yeux fermés et n'hésitez pas à partager ça en famille.

Maintenant, il ne nous reste plus qu'à découvrir ce que la saison 4 nous réserve comme surprises, après une saison 3 fort sympathique mais moins efficace que les précédentes:
les participations d'Elizabeth Shue (the love story du premier épisode), une partie du cast de l'épisode 2 apparu, il reste les antagonistes du 3 ou encore pourquoi Hilary Swank reprenant son rôle de Ms Karate Kid de l'épisode 4 et pourquoi pas Walton Goggins ???!
(si si il est dans le 4) Nous verrons !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 280 fois
1 apprécie

Autres actions de Loys G. Bakemono Cobra Kai