Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Un chef d'œuvre !

Avis sur Code Geass ~ Lelouch de la rébellion R2

Avatar TonyStarkGrrr
Critique publiée par le

Bon, avant de commencer, je tiens à m'excuser auprès des spécialistes qui liront cet avis mais il s'avère que je débute dans le secteur des animes, de ce fait, je ne sais pas vraiment quand employer des termes tels que "OST", "OAV", "Chara design", etc. Donc je me contenterai de mots basiques.
C'est parti !

D'abord, un court résumé :
L'histoire se déroule au Japon, l'Empire appelé Britannia vient de l'envahir. Ainsi, le Japon devient une colonie appelée Area 11. Cela va donner naissance à de nombreuses rébellions, les anciens Japonais n'acceptant pas cette invasion. On suit l'histoire d'un jeune lycéen Britannien du nom de Lelouch. Celui-ci, malgré ses origines nobles en veut à Britannia et surtout à l'Empereur qui n'est autre que son père pour ne pas avoir pourchassé ceux qui avaient tué la mère de Lelouch et mutilé sa sœur. Ainsi, il fait un jour par hasard la rencontre d'une jeune fille qui lui transmet un pouvoir appelé le Geass lui permettant de donner n'importe quel ordre à n'importe qui. Avec ce nouvel atout, il va se lancer dans une grande guerre contre Britannia et son père en devenant le chef de la rébellion et sera connu sous le nom de Zéro.

Les points positifs :

L'histoire :
Pour commencer, on ne s'ennuie pas un seul instant, l'action est omniprésente. Il y a de nombreux combats qui sont à mon goût plutôt bien réalisés. J'ai d'ailleurs réussi à apprécier cet anime malgré les Méchas (des sortes de robots géants qui sont conduits par des personnes et qui permettent de combattre) dont je ne suis absolument pas fan d'habitude. Ici, même s'ils ont leur importance, ils ne sont pas au premier plan du combat entre Britannia et la rébellion. Non, ce sur quoi est mis l'accent, c'est la réflexion, la manipulation et la stratégie. Lelouch étant quelqu'un de très intelligent, c'est avec surprise et délectation qu'on assiste à sa montée en puissance au sein de la rébellion grâce à de nombreuses manipulations. De cette façon, j'ai véritablement eu l'impression d'assister à un jeu d'échec entre les deux camps opposés.

Les personnages :
Lelouch Lamperouge :
C'est le personnage principal, il est manipulateur et calculateur et n'hésite pas à tuer pour arriver à ses fins. On peut donc facilement le qualifier d'antihéros. Malgré cela, il est tout de même très attachant car prêt à tout pour protéger ceux qu'il aime (comme sa sœur par exemple). C'est le genre de personnage ambigu que j'adore. Il parvient toujours à rattraper ses erreurs et à les tourner à son avantage. De plus malgré son côté sombre, il fait constamment passer ses proches avant lui-même (contrairement à Light Yagami de Death Note pour faire la comparaison).

Suzaku Kururugi :
Il est le meilleur ami d'enfance de Lelouch mais est d'origine Japonaise contrairement à lui qui est Britannien. Suzaku décide cependant de se battre aux côtés de l'armée Britannienne, toujours contrairement à Lelouch qui a rejoint les rebelles. Le fait de faire opposer ces deux anciens amis par leurs origines et leurs convictions est de mon point de vue très intéressant. Suzaku est quelqu'un de gentil qui ne supporte pas les méthodes de Zéro (Lelouch), ainsi, on s'attache aussi très vite à lui même si je l'ai trouvé un peu trop borné parfois.

C.C (se prononce "Citou" xD)
C'est elle qui transmet le pouvoir du Geass à Lelouch. Elle paraissait au départ être quelqu'un de mystérieux puis petit à petit elle s'est révélée être assez drôle. J'ai beaucoup aimé son côté parfois enfantin. Elle sait quand elle doit être sérieuse et quand elle peut se relâcher. Je dois admettre que je n'étais vraiment pas sûre de pouvoir l'apprécier au début mais ce personnage a été développé d'une manière qu'on ne peut que s'attacher à elle.

D'autres personnages sont aussi présents tels que Kallen (une importante rebelle qui aura un rôle décisif dans le combat contre Britannia), Milly (la présidente du conseil des élèves), Shirley (une élève du lycée de Lelouch), Nunnally (la sœur de Lelouch), Euphémia (princesse Britanienne et donc demi-sœur de Lelouch). Je n'ai pas tellement envie de les développer plus que cela car je ne peux vraiment dire que je les ai appréciés ou détestés.

Cependant, il y a deux autres personnages secondaires que j'ai adoré :

Jérémiah : C'est un soldat Britannien (donc du côté des "méchants"). Ce qui m'a particulièrement plu chez lui, c'est sa détermination : il en veut à Zéro, cela devient comme un besoin de le tuer et on ressent de la pitié à son égard, on a presque (je dis bien presque) envie qu'il atteigne son objectif. Au début il semble être quelqu'un d'un peu idiot, qui n'a pas réellement de bon sens mais on apprend plus tard que c'est quelqu'un de bien et de dévoué et j'ai vraiment apprécié le côté de ce personnage.
Lloyd :
C'est un scientifique qui travaille au service de Britannia. Alors lui, c'est clair que c'est un de mes personnages préférés ! Pourtant, il n'est pas extrêmement important et n'évolue absolument pas. C'est le cliché simple du savant fou pour qui la vie humaine n'a que peu d'importance, tout ce qui l'intéresse, ce sont ses recherches. Bien qu'il travaille pour Britannia, il se moque de qui gagnera la guerre, tout ce qu'il veut c'est travailler encore et encore. Je dois avouer qu'il m'a souvent fait rire et je me suis attachée à lui tout comme aux autres personnages.

Il n'y a finalement aucun personnage que j'ai vraiment détesté, chacun d'entre eux avait ses convictions avec ses mauvais et ses bons côtés.

La bande-son :
Ah, c'était magistral ! Je dois dire qu'elle s'adaptait parfaitement aux actions des personnages, c'était grâce à elle que j'arrivais à ressentir exactement comme eux (tristesse, sur-puissance, joie, désarrois etc.). Elle m'a bien souvent donné des frissons.

La fin :
Je ne peux spoiler mais je me dois de l'évoquer : c'est pour moi la meilleure fin de toutes les séries qu'il m'a été donné de voir (et pourtant j'en ai vu !). Bon, il paraît qu'un troisième saison a été annoncée, j'espère que cela ne gâchera en rien cette fabuleuse fin. Car oui, pour moi cet anime s'arrête parfaitement au bon moment, avec un véritable message.

Les thèmes :
Oui, il faut en parler des thèmes car Code Geass en soulève bon nombre et ils sont tous maniés avec finesse. On peut donc y retrouver celui du racisme, de la peur de l'étranger. On retrouve également le thème du sacrifice ; de la guerre ; des limites qui peuvent être franchies ou non pour une cause noble ; de la vengeance ; de la violence etc. En bref, quand on regarde un épisode, on ne peut empêcher notre cerveau de fonctionner à fond afin d'assimiler tout cela.

Bon passons à présent aux points négatifs (spoiler : il y en a très peu :D) :

Les openings : bon... Comment peut-on me faire un si bel anime avec des openings aussi pourris (pardonnez-moi l'expression) ? Non mais sérieux, il doit y avoir au moins cinq ou six openings différents sur deux saisons et je n'en ai trouvé aucun intéressant ! Quand je regarde des animes, il est pour moi presque impossible de passer l'opening (c'est psychologique, c'est comme les bandes annonces au cinéma qui ont autant d'importance que le film lui-même) mais là... je dois avouer que rester devant m'ennuyait beaucoup, j'ai donc fini par les passer. La musique est clairement plus bruyante que mélodieuse et les images sont d'une banalité à mourir d'ennuie.

Les dessins : Je ne sais pas si je peux vraiment les qualifier de point négatif... Je dois avouer que c'est ce qui m'a repoussée pendant longtemps à regarder Code Geass. Le style très fin des personnages et la tête très pointue me rebutaient. Finalement, attirée par l'histoire je m'y suis mise. C'était très étrange au début mais je me suis vite habituée, j'ai même fini par les apprécier. Tout compte fait, l'anime s'est constitué un style propre plutôt original.

Conclusion :
Code Geass est un anime très original avec comme points forts principaux ses personnage et son scénario. Il nous fait vraiment réfléchir et nous donne toujours plus envie de voir la suite. Je regrette toutefois que les openings soient si bâclés !

Remarque :
Normalement c'est le contraire mais je recommande vivement de le voir en vf... J'ai une fois essayé de le regarder en vo mais j'ai cru que mes oreilles allaient se mettre à saigner quand j'ai entendu la voix de Lelouch : alors que c'est un lycéen, il avait la voix d'un homme de quarante ans ! En vf, il faut s'habituer aussi mais j'ai finalement trouvé le doubleur bien choisi : il accentuait un peu plus le côté princier et sûr de lui de son personnage. (Bien entendu ce n'est que mon avis ;) )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 242 fois
3 apprécient

TonyStarkGrrr a ajouté cet anime à 3 listes Code Geass ~ Lelouch de la rébellion R2

  • Séries
    Cover Animes vus

    Animes vus

    J'ai commencé à regarder des animes en décembre 2016, la liste va donc s'allonger petit à petit Je suis très généreuse, je...

  • Séries
    Cover Les animes qui m'ont fait pleurer

    Les animes qui m'ont fait pleurer

    Oui, j'ai pleuré devant ! Parfois c'est quand on s'y attend le moins que ça arrive !

  • Sondage Séries
    Cover Les meilleurs animes japonais

    Les meilleurs animes japonais

    Avec : Code Geass ~ Lelouch de la rébellion R2, Code Geass ~ Lelouch of the Rebellion, L'Attaque des Titans, Death Note,

Autres actions de TonyStarkGrrr Code Geass ~ Lelouch de la rébellion R2