Quand on est nostalgique de Scrubs !

Avis sur Cougar Town

Avatar inimay
Critique publiée par le

J'ai toujours été militante d'un temps de cerveau disponible pour ce type de crétineries - personnellement être intello me fatigue plutôt pas mal.

Cougar Town est une petite série sans prétention qui ne nous prend pas au sérieux, et il faut avouer qu'entre deux épisodes de Lost, ça fait du bien !

Les protagonistes - une bande de quadragénaires fainéants et incultes (faisant parfois des tentatives de petits contests culturels qui ne font pas long feu) - passent leur journée à boire du vin, à se lancer des vannes, à lancer des pennys dans une cannette... et semblent travailler environ 1% du temps.

En somme, Cougar Town est une série qui vous déculpabilisera totalement d'être devant votre ordi à regarder une série, car généralement vous, au moins, avez fait une autre action dans la journée.

Quelques citations pour vous donner un aperçu du niveau :

"Just remember, you can't hear the world laughing at you if you're laughing harder" - Bobby dans un de ses rares moment de sagesse...
Ellie : "Hey Bartender, how could you miss the one about bartending?" - Grayson : "I don't know. You missed the one about blood draining parasites."
Laurie: "Jules I didn't know you sponsored an African child." - Jules : "Oh yeah, little Omari. He's 10. I gotta say those letters are getting a little repetitive. It's hot; I'm hungry; there's snakes."

Déculpabilisante, je vous dis !

Eh oui, BREAKING NEWS, cette série ne traite pas du tout des Cougars ! Pauvre Courtney, 3 rides et hop, cataloguée ! Ah bah ça donne envie de vieillir ! Non, en réalité la série a été remaniée en cours de route, ce qui a rendu son titre obsolète - mais Bill Lawrence sait rire de ses erreurs... C'est pourquoi dans chaque générique vous trouverez de petits sous-titres clins d'oeil tels que "Badly Titled Cougar Town", "Not what the show is", "Titles Are Hard", "It's okay to watch a show called Cougar Town", "All I Want For Christmas is a new tittle"...

Pour les nostalgiques de Scrubs
Pour les nostalgiques de Monica
Pour se détendre (vider) les neurones

Une bonne série débilos comme on les aime !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 281 fois
1 apprécie

Autres actions de inimay Cougar Town