Vous cherchez Cowboy Bebop ? C'est tout en haut du panier !

Avis sur Cowboy Bebop

Avatar R-V
Critique publiée par le

C’est la troisième fois que je termine Cowboy Bebop. Ce qui me marque le plus alors que j'achève de nouveau cette série, c'est toutes les références, les traits d'humour, les détails que je n'avais pas remarqué ou compris lors de mes deux autres visionnages et qui me l'on fait apprécier encore plus qu’auparavant, il me reste probablement (en tout cas je l’espère) encore des choses à découvrir dans cet anime.
Cowboy Bebop, c'est une suite d'’histoires qui n'ont aucun lien entre elles (à quelques exceptions près), c'est une ambiance unique à chaque épisode, c'est l'étrange quotidien de chasseurs de prime délurés et imprévisibles dans un univers futuriste, mais c'est aussi et surtout une des meilleures série d'animation que j'ai eu l'occasion de voir. Cela étant dit, je ne vous ferais pas l’affront de ne pas me justifier.

Au niveau de la trame, comme dit plus haut, elle est presque inexistante, chaque épisode développant une nouvelle histoire. Certains fustigent et fustigeront ce manque de continuité mais pour ma part cela ne m’a pas dérangé plus que cela. Ce choix permet à l’auteur d’instaurer une atmosphère particulière dans chacun (ou presque) des 26 actes, certains plaisent donc moins que d’autres mais l’originalité du format est indéniable et les aventures, qui s’étaleront parfois sur deux épisodes, sont somme toute assez travaillées et témoignent, par leur nombre, d’un remarquable effort d’écriture. Je pourrais juste reprocher à certains épisodes d’être un peu en dessous des autres à mon sens, c’est quelque part la conséquence logique d’un choix scénaristique aussi exigeant.
On ne s’ennuie pas, le rythme est assez rapide, hormis quelques passages contemplatifs qui pourront déplaire à certains. Je les ai beaucoup appréciés, ils ajoutent à l’ambiance et au charme de la série. On passe souvent par beaucoup d’émotions en regardant Cowboy Bebop, cela dit, hormis quelques passages plus sérieux ou dramatiques, le ton reste souvent léger et l’humour est omniprésent. Pour moi il est très réussi, parfois inattendu, parfois subtil. J’apprécie rarement l’humour des séries japonaises mais celle la sort du lot sur ce point, comme sur beaucoup d’autres d’ailleurs.

Les personnages sont travaillés, originaux, difficile à cerner en profondeur et finalement, c’est dans ce domaine que l’anime trouve une certaine continuité. En effet on ne sait que très peu de choses sur les protagonistes principaux et on apprend au fil des épisodes des bribes de leurs passés respectifs, de ce fait on appréhende de mieux en mieux leurs personnalité et le pourquoi de leurs comportements. Les dialogues sont réussis et sans fioriture, ils sont aussi plus intéressants une fois qu’on commence à mieux comprendre les personnages.

Passons maintenant aux dessins, le chara-design est pour moi un des meilleurs toutes séries d’animation confondues, les traits sont fins et les visages plutôt réalistes. Les décors sont beaux, très détaillés et surtout vraiment diversifiés, entre les phases spatiales, dans des mégalopoles ou sur des planètes désertiques, il y en a pour tous les gouts… et toutes les couleurs ! Certains dessins m’ont fait penser à Akira, GITS, ou encore Iria si certains connaissent.

Pour ce qui est de l’animation même refrain c’est excellent, fluide et constant du début à la fin. Les scènes de combat spatiaux et de corps à corps sont magnifiques et très bien mise en scène. De toute les séries que j’ai pu voir il n’y en a aucune à être, sur la globalité, aussi bien animé que Cowboy Bebop, mis à part peut-être Samourai Champloo, et je ne crois pas que cela soit une coïncidence.....si vous voyez ce que je veux dire !

L’OST jazzy est fort agréable et correspond bien au thème. Elle apporte beaucoup à l’ambiance générale de la série, les passages de combat sont mêmes parfaitement calés sur la musique !

Pour conclure, ce qui est à mes yeux le plus gros point fort de cet anime, c’est que toute sa force et son sens réside dans le « non-dit », l’interprétation, dans ce que l’on ne peut que deviner, même si c’est souvent assez simple. Dans chaque scène, même si c’est la plus futile, il y a toujours un petit quelque chose, un petit détail à remarquer, si bien qu’il en devient difficile de tous les capter en un seul visionnage. Alors peut être que certains ont tout vus, tout compris dès le premier coup et se sont ennuyés devant la prétendue subtilité de la mise en scène, mais pour part, ce fût une grande joie de pouvoir revoir cette série en y découvrant de nouvelles choses et en la savourant encore davantage.

Shin'ichirō Watanabe frappe un très grand coup et signe ici un chef d’œuvre qui restera dans les annales de la japanimation. Je n’ai plus qu’une chose à dire, si vous n’avez pas encore vu Cowboy Bebop, foncez ! Je suis prêt à parier que vous ne le regretterez pas ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 502 fois
3 apprécient

R-V a ajouté cet anime à 1 liste Cowboy Bebop

  • Sondage Séries
    Cover Les meilleurs animes japonais

    Les meilleurs animes japonais

    Avec : Cowboy Bebop, Samurai Champloo, Ghost in the Shell : Stand Alone Complex 2nd GIG, Seirei no Moribito,

Autres actions de R-V Cowboy Bebop