Un postulat fun devient une série homophobe

Avis sur Crazyhead

Avatar Keela
Critique publiée par le

Honnêtement, je n'ai pas encore regardé Misfits. J'écris ça parce que la série est présentée comme étant créée par le type qui a fait Misfits et, pour moi, Misfits, c'est juste quelque chose qu'on m'a conseillé de regarder. Ni plus ni moins.
Mais comme on m'a conseillé de le voir, je me suis dit que Crazyhead devait être pas mal.

Au début ça commence bien. C'est l'histoire de deux jeunes femmes, une blonde un peu basique et une femme noire et grosse. C'est plaisant, elle a une apparence qui change un peu du physique des héroïnes habituelles (qui ressemblent plus à la blonde). Il y a une séquence d'exorcisme avec de l'urine pour vous donner le ton (de l'humour trash) et vous faire goûter à l'accent anglais.

J'aurais aimé adorer cette série. Avec ces deux femmes fortes, il y avait de quoi. L'histoire ne casse pas trois pattes à un canard : ce sont des chasseuses de démons qui chassent des démons, invoquent des créatures sans faire gaffe, essayent de se démerder avec leurs vies persos alors qu'elles combattent je ne sais combien d'êtres des enfers. Il y a quelques bonnes idées, comme la démone-mère-célibataire, mais globalement la surprise vient des protagonistes, de leurs quelques discours féministes et de leur côté bad-ass. Mais ce manque d'imagination et la quantité de blagues scatos ou sur le sexe auraient pu être pardonnés.

Cette série a un problème avec l'homosexualité. Les personnages passent leurs temps à dire "oh mais j'ai rien contre les homos" mais c'est si souvent répété, et si souvent suivi par une blague sur les gens attirés par des personnes de même genre qu'eux, qu'on sent bien qu'il y a un souci. Et il n'y a pas un seul personnage queer dans cette série. J'ai eu l'impression de regarder une bande d'hétéros qui blaguent constamment sur les personnes queers, puis concluent par un "mais j'aime bien les gays, hein" !

J'ai regardé cette série jusqu'au bout pour trois raisons :
1) Je m'emmerdais et j'avais pensé qu'elle serait meilleure donc je n'avais que ça sur moi
2) Il n'y avait que six épisodes
3) J'espérais secrètement que ces blagues sur les queers seraient renversées par un acte grandiose qui casserait leur poids sur la série

Spoil sur une scène de l'épisode final :

De fait, j'ai bien cru que ce troisième point se réaliserait. Durant l'épisode final, les deux héroïnes s'embrassent et l'une d'entre elles dit "Je t'aime" à l'autre. Un petit moment passe puis elles se retrouvent toutes les deux. Le sujet vient sur le tapis, en mode "euh, quand tu m'as embrassée et que tu m'as dit que tu m'aimais..." "oh t'inquiète, c'était en tant qu'amie" "ouf !" .
Honnêtement, j'ai rarement vu un aussi gros "NO HOMO" dans une série. Si l'homosexualité n'était pas un problème, pourquoi finir cette scène ainsi ? Pourquoi faire cette scène ? J'ai cru que j'allais jeter mon écran par la fenêtre. Cette scène aurait pu aussi bien fonctionner si elles ne s'étaient fait qu'un câlin.

J'aurais voulu conseiller à tout le monde de regarder cette série féministe. Malheureusement, elle est homophobe. Je ne peux décemment pas la recommander. En tous cas, pas sans mettre en garde les gens que c'est un beau gâchis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1419 fois
7 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Keela Crazyhead