Creepy, Basta

Avis sur Creepshow

Avatar Vilou
Critique publiée par le

Il me semble bien que n'ayant pu obtenir les droits d'un reboot de Tales from the Crypt,
Greg Nicotero, le "Tom Savini" de notre époque s'est rabattu sur les droits de production pour Creepshow.

Oubliez la 3D, ici on est dans le old school : de l'animatronique,du maquillage et des seaux de faux sang par hectolitres !

Malheureusement, si l'intention de rendre hommage tout en restant fidèle à l'esprit est louable, le résultat final est assez inégal.

Les bons points :
Les guests tiré de films/series tv d'horreurs cultes (Jeffrey Combs, David Arquette) & un piston direct de tonton Nicotero (coucou Judith de Walking Dead!), le ton résolument comic book des histoires par des effets de style identiques à ceux des films des 90's (transitions dessinées,effets de cases,effets de bulles, effets de terreur dessinés en fond bleu,rouge,vert, violet...)

Les mauvais points :
Certains acteurs/actrices surjouent terriblement "en vérité je vous le dis, je joue maaaaal !"
Le choix des histoires. Certaines sont tellement peu effrayantes/ trop kitsch qu'elles vous procureront au mieux, un ennui poli, au pire, une frustration vous poussant à crier au gâchis.

Les bonnes histoires :

Episode 1: Gray Matter (uniquement pour sa toute fin Lovecraftienne), The house of the head (amusant et la jeune actrice de Judith (Walking Dead) est convaincante.)
Episode 2 : The finger (amusant, l'acteur de la série zombie cheap Z Nation de Syfy et d'anciens teen movies ("Le nouveau") reste dans son registre et ça marche)
Episode 3 : The man in the suit case (une des trois meilleures histoires de la saison)
Episode 4 : Lydia Lane's better half (une des trois meilleures histoires de la saison)
Episode 5 : Night of the Paw (une des trois meilleures histoires de la saison)

Les "acceptables" :

Episode 4 : The Compagnon (à vous de juger si les scènes flash back vallent de surmonter l'insupportable acting du bully guy.)
Episode 6 : Skincrawlers (pour sa fin "généreuse" mais ultra prévisible,

très "Scanners" dans l'esprit.)

Les histoires qui vous pousseront à regarder votre montre un peu trop souvent :

Episode 2 : Bad Wolf Down (Quel gâchis, Jeffrey Combs s'amuse et son jeu est communicatif mais alors, ils sont allé pêcher la pire actrice américaine pour faire croire à une jeune femme d'origine française, ce yaourt d'anthologie.)
Episode 3 : All hallows eve (mauvaise caractérisation des personnages, sur-jeu, fin vaguement honorable)
Episode 4 : The Compagnon (si vous en avez eu marre du mauvais jeu d'acteurs et poussé un "tout ça pour ça ?")
Episode 5 : Time is tough in Musky Holler (Un gâchis pour David Arquette, ici vaguement présent pour jouer l'anti Dewey de Scream. Peu de dialogues, peu de scènes, histoire peu intéressante qui ne vaudra que pour sa toute, toute, toute fin;

montrant le talent de Nicotero pour les effets gores)

Episode 6 : By the silver water of lake Champlain (sur-jeu, cliché, pour moi la pire histoire de cette saison. Vous allez rouler des yeux.)

Je ne dis pas non pour une saison 2 l'an prochain mais je pense qu'elle sera vite oubliée si elle ne prends pas le parti de réaliser une anthologie d'histoires assez conséquente comme l'ont fait Masters of Horror et Les contes de la Crypte. Il faut marquer les esprits pour durer et il faut durer pour marquer les esprits.

6.5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 212 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vilou Creepshow