Dis moi quel est ton mécanisme de la terreur pref, je te dirais qui tu es.

Avis sur Crisis Jung

Avatar Alfred Discapell
Critique publiée par le

J'trouves ça fou. Fou qu'un bousin aussi complexe que Crisis Jung existe. Fou que des productions françaises laissent la chance à des séries indépendantes de genre d'être conçues.

Tout d'abord je comprend totalement qu'on puisse détester, (mon élément de comparaison serait surement la haine que j'ai envers Les Garçons Sauvages de Mandico). C'est clairement le genre d'oeuvre qu'on peut classer dans ces trucs qui prêtent à controverse, soit tu les adores, soit tu les détestes, mais dans tous les cas, ça laisse pas indifférent (il faut accepter le fait que l'expérience soit totalement subjective).

Pour éviter qu'on me catalogue directement dans la case "connard qui crie systématiquement au génie à partir du moment où une oeuvre est un tant soit peu subversive" je n'vais pas m'lancer dans une sur-interprétation excessive expliquant maladroitement chaque élément de la série (je vous laisse le soin de vous faire vous-même). Au contraire, je vais plutôt essayer de revenir sur pourquoi Crisis Jung , ça marche sur moi.

Je suppose que la série a été conçue volontairement en tant que nanar, puisqu'elle joue constamment avec les codes du mauvais goût. Ca a tout pour déplaire: répliques toutes plus niaises et clichées les unes que les autres, redondance de la narration (allant même jusqu'à réutiliser systématiquement les mêmes passages) et surtout la surenchère de violence et d'vulgarité qui partage entre demi molle et envie d'gerber.
Ça tombe bien car j'suis totalement client de tout c'qui est vulgaire et violent (un peu moins d'la gerbe et des demi molles). C'est souvent c'qui m'fait l'plus marrer. Et c'est sûrement pour ça que j'ai autant ri devant Crisis Jung. Ça joue avec l'excessif, entre bites tronçonneuses et nichons lasers.
Sans parler du fait que ce soit extrêmement beau, la série se démarque par son identité esthétique folle, son univers S-M, violent, sale, grivois, qui m'surprend par son originalité et qui rend surement hommage à de nombreuses références du genre que j'n'ai pas. (btw si quelqu'un a j'suis preneur).

Donc n'hésitez pas à y jeter un coup d’œil (au risque de vous retrouver avec la rétine imprégnée d'sang et d'merde), puis si vous détestez, c'est surement parce que vous manquez de TOLERENCE

Points positifs:

  • Répliques Cultes
  • Rythme effréné
  • Beau
  • Inventif
  • Moule à merde
  • Jus de violence

Points négatifs:

  • Animation saccadée (en même temps ça aide à n'pas exploiter
    d'intervallistes japonais donc au final n'est-ce pas là un choix
    totalement humaniste ?)
  • Narration répétitive
  • Clichés
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1422 fois
2 apprécient

Alfred Discapell a ajouté ce dessin animé à 3 listes Crisis Jung

Autres actions de Alfred Discapell Crisis Jung