Plus rien n'a de sens

Avis sur Danganronpa 2.5 : Nagito Komaeda and the World...

Avatar Youdidi
Critique publiée par le

Les suites c'est toujours compliqué de les appréhender. Tu as en tête une œuvre qui est soit excellente dont tu voudrais un successeur à la même hauteur, ou décevante mais a qui tu donnes une seconde chance à la suite en attendant du mieux. D'un certain côté il faut totalement oublier l’œuvre qu'on connait, mais il faut quand même avoir à l'esprit que ce qu'on va voir se veut être une suite spirituel, donc pas s'étonner d'avoir à se souvenir de référence. Sans forcément répéter ce que j'ai déjà dit dans ma critique de Danganronpa the animated series, mais faute de pouvoir jouer au jeu, j'ai découvert Danganronpa avec la série, et Danganronpa, malgré ses erreurs et sa forme bancale, nous offrait la possibilité d'avoir un univers fort avec un réel potentiel. D'un côté je craignais la suite parce que selon moi Danganronpa the animated series ne nécessitait pas de suite, mais en même temps si c'est bien fait la suite peut réparer les erreurs du premier. MON DIEUX que non, clairement pas, si Danganronpa the animated series était cet arrière goût de série hors de porté d'un public de connaisseur, Danganronpa 2.5 c'est pire que tout.

Avant de laisser rentrer la bombe tout de suite on va sauver les meubles qui n'ont pas été ravagé par la monté de merde et on va parler de la réalisation qui est bonne. Elle est clairement pas exceptionnel mais elle est mille fois mieux que ce qui l'accompagne. Graphiquement c'est propre, c'est nette, et HALELUYA ils ont stopper la drogue et se sont enfin mis à mettre des design de personnage un minimum descente et crédible. Le personnage principale a même un certain charme, à ce niveau là c'est ok, je regretterai presque que l'antagoniste n'ait pas plus de charisme mais ça passe. Là où ça coince c'est dans les choix artistiques notamment dans ses personnages tertiaires. Danganronpa avait pour habitude de grossir et bleuter les visages tertiaires pour pas qu'on ait d'attachement particulier et pour nous laisser focaliser sur ce qui est important, et dans la série c'était réussit. Dans Danganronpa 2.5 on a des personnages avec pas d'yeux, ni de nez, ni de bouche, le tout en bleu, en premier plan et on en a même un en gros plan, c'est moche. Ensuite, mais ça emboute de trop sur la partie écriture pour que je m'y attarde de trop mais on a certaine chose qui manquait d'attention pour rendre la chose compréhensible au spectateur. Enfin le sound design est pas forcément réussit avec des coups de feu un peu trop fort par rapport au volume globale et les musiques sont pas forcément en raccord avec l'ambiance instauré, on a un petit problème à ce niveau là. Sinon à part ça j'ai pas grand chose à dire sur la réalisation, c'est assez sobre. Petite déception par rapport au fait qu'on ait pas de variation entre 2D/3D/1D et qu'on ait pas d'effet pour la découverte des corps.

Maintenant l'écriture,... Je vais commencer par le début parce que ça sert à rien d'être violent d'entré et d'être méchant gratuitement, car si tout est à jeter, le début a AU MOINS le mérite d'être potable. Je sais qu'à ce stade ça serait comme lancer un matelas au point de chute d'une grand mère qui décide de sauter du haut d'un toit, mais autant faire les choses proprement. Le début donc est très bon, sans forcément être excellent, c'est une bonne phase d'introduction où on nous présente les principaux liens entre les personnages, certain traits de caractères, ... le strict minimum pour au mieux entamé le récit. On a ensuite une présentation plus en détail du personnage principale qui dans ses épaisseurs manque beaucoup de crédibilité et de naturel, ça sonne presque faux et artificiel. A part son côté malchanceux, rien chez lui fait naturel. Il dit être contre toute forme de talent et devient limite agressif et en désaccord avec tout ce qu'il a entamé en terme de jeu parce que la vie, et il redevient normal après parce que l'eau. On a une ellipse avec Danganronpa 2.5 en gros, et après, plus rien n'a de sens. Concrètement, je ne saurais expliquer le pourquoi du comment, ni même si j'ai bien eut la bonne version de Danganronpa 2.5, mais précédemment on avait une journée type où tout le monde vit sa vie, tout de suite enchainé d'une scène que je peux même pas décrire par peur de spoiler, mais on passe du chaud au froid. Sans forcément dire qui meurt ou quoi, mais on a plus de phase d'enquête, on a plus de phase de découverte de corps, on a plus de suspect, on n'a même plus de vrai cadavre,... OU EST LE FUN ??? Là où on a une première moitié qui est splendide, ici on a tout rusher et, encore une fois je sais pas si c'est parce que c'est l'OAV qui est réellement comme ça ou si j'ai trouvé une mauvaise version, mais on a littéralement couper des extraits expliquant ce qui se passe, et tu te retrouves comme si tu t'es absenté 10 minutes d'un épisode de 20, tu laisses ton ordi allumé, tu reviens et tu comprends plus rien. EVIDEMMENT le héro trouve le mystérieux meurtrier, on a une scène de dialogue, une scène incroyablement surréaliste qui devait résumer tout l'OAV mais qui sert juste à confirmer que les gens à l'écriture de cette série ne savent pas écrire, et c'est finit. Niveau personnage c'est le cimetière du travail, là où dans Danganronpa on avait trop de leadership et pas une réel répartition équitable de l'oxygène narratif, ici c'est la même mais poussé à l'extrême. On voit bien qu'il y a plusieurs élèves dans la classe, et seulement 5 maximum ont une réplique, et beaucoup trop ont un temps de passage à l'écran qui se comptabiliserait sur les doigts d'une main de lépreux. On a un personnage, 1 antagoniste qui butent des flics virtuel avec ses doigts parce que osef, 4 personnages qui ont pas plus de 10 répliques, et le reste sont littéralement absent, il ne sont même plus parti de la série, et Monokuma est tout simplement pas visible à l'écran. Je sais pas si c'est bien ou non vu que c'est une figure importante de Danganronpa même s'il est raté, mais en tant que tel son absence ne m'a absolument pas déplu, et vu que dans le récit on mentionne à peine les évènements de la série, je pense pas que c'était un gros manque. Non mais concrètement tu subit littéralement une histoire tiré par les cheveux, inventé de toute pièce à chaque seconde, et même si l'histoire est clair comme de l'eau de roche, tu ne peux absolument pas deviner la fin parce que la série n'a pas de suite logique. J'ai juste l'impression de voir un enfant écrire une histoire raté, qui veut impressionner, mais vu qu'on n'est pas réceptif il invente en cour de route tout et n'importe quoi, et au final oui je n'ai pas vu venir la fin, mais en même temps j'ai pas vu grand chose venir car il y avait rien à attendre. Je n'appelle pas ça du travail d'écriture, j'appelle ça du grand n'importe quoi. Même Miraculous a une suite logique plus abouti que Danganronpa 2.5, et il faut aller fort pour faire pire que Miraculous (Petit coucou à Thomas Astruc). Rien n'es abouti, rien ne tient debout, et au final tu n'attendais rien de cette série, mais t'as quand même l'impression de t'être fait roulé. Tu te sent idiot parce que tu n'as pas compris ce qui devrait être acquis de base, tu es déçu parce que tu n'as pas ce que tu mérites en terme d'écriture, tu n'as pas l'hommage au jeu que t'aime (je n'ai jamais jouer au jeu mais à part le caract design des personnages je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de chose raccord avec les jeux vidéos), et tu sorts de ses 30 minutes en ayant l'impression d'avoir vu un film d'une heure. C'est clairement un travail minable.

3,75/20

Faites vous un avis constructif et n’hésitez pas à le partager. De mon côté je le respecterai s'il est en désaccord avec le miens mais je le respecterai encore plus si vous de vôtre côté vous respectez mon avis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 94 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Youdidi Danganronpa 2.5 : Nagito Komaeda and the World Destroyer