Critique Animes/Séries #24 : Dark Crystal : Age of resistance

Avis sur Dark Crystal : Le Temps de la résistance

Avatar Jérémy Raikou
Critique publiée par le

On va pas se voiler la face , depuis quelques années déja on est dans une période où on ne cesse de faire ramener à la vie certaines licences du passé , pour le meilleur , et pour le pire ... certaines licences s'en sortent bien et d'autres non , la faute à des scénaristes peu compétent ( star wars , Terminator , jurassic world ) ou encore à des stratégies marketings douteuses qui priment sur le reste ( Disney les maléfiques ) etc . Mais vous me connaissez , je suis quelqu'un de plutôt positif et j'ai plus envie de me concentrer sur ce qu'il ya de bon à offrir . J'ai été extrêmement étonné que Netflix produise une série basé sur Dark Crystal qui est certes une licence du passé mais qui quasi inconnu au bataillon tant elle est laissé dans l'ombre alors qu'elle a une certaine renommé et un noyau dur de fan . Meme si j'avais bien aimé le film originel de 1982 , Dark Crystal l'age de la résistance qui en est donc un préquelle ne m'intéressait pas réellement , mais plus j'en voyait les visuels par pur curiosité , et plus ça me donnait envie , j'ai donc regardé et enchainer les épisodes , ça m'a bien surpris !

La saison 1 : bienvenue à Thra !

Dans le monde de Thra vivent en harmonie le peuple des Geflings et des Skeksès . Ces derniers sont tout puissants et jouissent de leur pouvoir grâce aux différents villages des nombreuses tribus Geflings dont on peut avoir un rapide aperçu . Mais même si ils sont très puissants , ils se rendront rapidement compte qu'ils sont loin d’être immortels et chercherons à tout prix de trouver un moyen d'y remédier . C'est alors qu'ils se servent d'une garde du palais des skekses , une Gefling nommée Mira et petite amie de Rian , un autre Garde Gefling , pour lui soutirer son énergie vitale ( ''la drainer'' ) et s'en servir pour gagner une jeunesse éternelle ! Rian est alors victime d'une machination visant à le faire emprisonné et donc exécuté ( et donc se voir drainé à son tour son énergie vitale ) pour le meurtre de sa bien aimée qu'il n'a pas commis . Il s'enfuit alors et part en marche prévenir les autres tribus Geflings que les Skekses ne sont plus les bienfaiteurs d'autrefois . Entre temps , Brea , une autre Gefling princesse d'une des tribus les plus riches , se retrouve elle aussi melée à une machination au sein de sa famille malgré tout l'amour qu'elle leur porte . Et enfin Deet , une jeune Gefling sensible à la nature et un certain arbre l'avertissant d'un certain obscurcissement , un danger à venir ...

Autant le dire de suite , on commence avec un univers qui d'emblée , peut sembler assez classique mais bien penser et dont les péripéties s'enchaine drôlement bien . Pour moi , dark crystal : l'age de la résistance est une réussite , et pourquoi ça ? tout semble correctement bien amené . Pas révolutionnaire non plus mais maitrisé . Cette première saison m'a vraiment bien plu dans le sens où cette série réussi là où beaucoup d’œuvres du passé qui essayent de revenir sur le devant de la scène échouent : Dark Crystal l'age de la résistance n’appuie pas à mort les clins d'oeil au film original de 1982 et arrive à trouver sa propre identité et à étendre son univers( bon en meme temps c'est assez facile car il n'ya eu qu'un seul film alors que d'autres œuvres cités précédemment ont déja eu plusieurs films et livres etc ) . Oui c'est vrai c'est facile pour dark crystal mais toujours est'il que les faits sont là, cette série arrive à étendre l'univers, à nous montrer un peu plus la mythologie de Thra sans pour autant abuser de clin d'oeil ou de références .

La Saison 1 : un petit bijou qu'est ce cristal sombre

En vrai il n'y a que peu de clin d'oeil au film original qui sont rapidement délivré dans le premier épisode le temps de quelques réplique et d'une petite musique , mais ce qui frappe vraiment dans cette série, c'est cette volonté d'en plus de délivrer une bonne histoire , d'étendre l'univers et de nous proposer une bonne partie de la mythologie de Thra . Que ce soit aux niveaux des décors , de la colorimétrie , des créatures , des geflings et des skekses , tout à une identité tellement forte , on se dit qu'on est dans dark crystal et pas un autre univers . On sent réellement un travail bien fourni au niveau de la direction artistique et ça se voit pour les bâtiments , les différentes créatures etc . Alors oui tu sens que c'est l'image de synthèse par ordinateur et tout le tralala mais c'est bien fait et ne sonne pas faux ! Même les Gefflins et skeskes ( et toutes les autres bestioles ) qui sont donc la grosse particularité d’être des muppets et animatronique ( aucun acteurs ou actrices en vrai , sauf pour prêter leurs voix ) sont bien incrustés dans ces décors numériques de toute beauté . Et les décors ne sont pas seulement beaux mais très diversifié , ainsi on visitera les quatre coins de Thra en passant par divers villages Gefflings ( en foret , en montagne enneigé , sous la terre , dans le palais des Skekses , dans le désert ...) .

Toute cette beauté sert également un des thèmes majeur de l’œuvre : l'harmonie avec la nature . Alors oui ça peut paraitre cucul la praline dit comme ça , mais là ça marche . Le simple fait que tous les personnages ne font presque un avec la nature ( en particulier mère Aughra que j'ai adoré ) et que les skekses usent de plus en plus de la technologie à des fins personnels et font périr la terre sonnent assez manichéen en soi mais fonctionne car le message est le suivant : etre en harmonie avec la nature et aussi avec soi même et nos proches , pour nous rassembler et ne faire qu'un pour lutter contre l'adversité . On parle quand même d'une terre en proie à dépérir et une race entière à presque disparaitre , là je parle des enlèvements fréquents des geflings qui amèneront donc au film original . Et ce coté trés rassembleur pour lutter face à une menace qui gronde devant nous fais son effet et est donc justifié par le fait que de 1 ils ont pas le choix car ils crèvent tous , et de 2 parce que les geflings ont oublié , pour la plupart , ce qui est le plus important à savoir l'union .

Et ce thème de l'union , on le retrouve vraiment partout . A travers Rian et son père , à travers Brea ainsi que sa mère et sa sœur , à travers Deet et Hup , à travers Aughra et Thra mais aussi à travers des skekses et de leur double , les mystiques . Meme si l'ambiance peut sembler coloré et joyeuse avec ses muppets , la série garde en son sein pas mal de scène forte en émotion et assez trash mine de rien : on hésite pas à faire mourir des personnages pour faire avancer l'intrigue , ce qui renforce le coté dramatique et toute l'idée de l'union sans pour autant en faire des caisses . Et ce qui souligne encore plus ses éléments , ce sont les musiques . Franchement , j'ai vraiment accrochés aux thèmes de Dark Crystal : l'age de la résistance . Je ne dirais pas qu'elles sont toute mémorable mais elles produisent malgré tout leur effet et sont d'une bonne sincérité . Les thèmes sont donc réussi , bien encré dans le genre fantasy ( je retiens donc : the dark crystal age of resistance main theme , rian + mira dreamfast , song of thra , speak for the dead et bien d'autres que je vous laisse découvrir ) .

Le scénario est assez simple en soi mais assez prenant et montant en crescendo : on suit nos geflings qui un à un vont se rencontrer et mêler leur histoires personnels ensemble pour se joindre pour une cause commune , à savoir lutter face aux skekses et faire entendre raison aux autres tribu geflings tout en apprenant plus sur le monde de Thra et les skekses . L'émotion que dégage les personnages sont forts , PAS EXCEPTIONNEL NON PLUS , mais ces petits muppets arrivent à dégager ce petit quelque chose indescriptible , vraiment , je pense que le mot pour décrire cette série c'est sincérité . Meme aux niveaux des tentatives de nous montrer des éléments pour enjoliver l'univers de dark crystal sont bien trouvé : le '' révaillement '' entre les gefllings , les différentes machines des skekses et leur jeu de pouvoir qui alimente l'intrigue , les nouvelles créatures ( en particulier le golem de pierre ) , la quête de la double lame , l’obscurcissement , tout le lien avec la nature etc . En bref , j'ai hâte d'en voir plus car la série nous as bien gaté et à d'autres choses à nous offrir par la suite c'est certain !

Conclusion saison 1 : En seulement une saison de 10 épisodes , Dark Crystal : Age of resistance m'a convaincu de part sa sincérité de développer tout un univers en prenant comme seul base le film de 82 et éventuellement les romans . En attente de voir la suite .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 354 fois
5 apprécient

Autres actions de Jérémy Raikou Dark Crystal : Le Temps de la résistance