Critique Animés/Séries #22 : Demon Slayer

Avis sur Demon Slayer

Avatar Jérémy Raikou
Critique publiée par le

Nouveau manga qui cartonne en ce moment dans le Jump et qui as subi une adaptation animé , Demon Slayer a fais beaucoup de bruit jusqu'à chez nous ici en France , et à vrai dire ça m'avait bien intrigué , car mis à part My hero Académia , je ne suivais vraiment plus de manga/animés récent ^^' . Je m'y suis donc plongé à la fois dans le visionnage de cette première saison et dans la lecture des tomes , Alors il en pense quoi le Raikou ? et ba ça me plait, j'ai des choses à dire et on va voir ça de plus prés ! Il s'agit donc ici de l'adaptation animé du manga demon slayer ( Kimetsu no Yaiba en japonais) de Koyoharu Gotōge par le studio ufotable .
Je précise que je sépare en quelque sorte cette critique de l’œuvre en elle même en deux parties , je veux parler de l'animé en premier pour vous donner un premier avis sur le début de ce manga à succès , puis une seconde partie où je parlerai cette fois du manga en lui même , mais ce , quand il sera à maturité , quand plus de tomes seront sorties et donc quand il y aura plus de personnages , plus de mystères , de combats , d'enjeux etc . ( donc bien plus tard )

C'est l'histoire d'un gamin au gros front qui vas affronter Mickael Jackson pour sauver sa sœur transformée en démone avec un gars qui as une tête de sanglier et Doritos Boy

Japon , début du XX eme siècle , le jeune Tanjiro Kamada vit avec sa famille , sa mère et plusieurs frères et sœurs , et a perdu son père des causes d'une maladie . Il travail comme marchand de charbon et est mis d'une sombre rumeur : celle que des démons mangeur d'Hommes se cache le jour et sortent la nuit . Tanjiro se retrouve d'ailleurs assez tard un soir et décide de rester dormir chez un villageois et retrouver sa famille le lendemain . Sauf que ce n'est que de la neige , du sang et du désespoir qu'il retrouvera ce fameux lendemain , car une fois rentré chez lui , il vit sa famille entièrement décimée . Seule une de ses sœurs , Nezuko , a survécu mais a en contrepartie était transformée en démone . Cependant , cette dernière est assez différentes des autres démons car elle ne vise pas à manger les autres , au contraire , alors qu'il se font attaquer par un pourfendeur de démon ,un membre d'une organisation entrainé à tuer les démons donc , Nezuko ne veut pas le manger ni lui ni son frère et va même jusqu'à le protéger !Le pourfendeur décide alors de les épargner et de recommander Tanjiro pour qu'il devienne à son tour pourfendeur . Ainsi débute la longue quete pour le jeune homme , qu'il puisse être un pourfendeur à son tour et qu'il puisse trouver un moyen de rendre à sa jeune sœur son apparence humaine .

Alors comment décrire demon slayer ? C'est tout à fait honorable , trés correct , un bon animé qui n'est pas désagréable mais dont , encore une fois , la jeune génération où les gens un peu hypé par cet animé et par la Wibe Demon Slayer ( le manga et l'animé ont un franc succès , mérité ) ont la fâcheuse tendance à surestimer .

La première chose qui saute aux yeux : l'animation ! C'est beau , c'est du régal pour les yeux . Que ce soit les persos comme les environnements , on sent qu'on est dans un animé moderne et que le studio Ufotable régale de part la beauté de l'ensemble , mais aussi la qualité de l'animation en elle meme . On sent que les personnages sont vivants , ça bouge et ça bouge bien à chaque épisode , et bon sang oui , il se passe quelque chose à chaque épisode . Attention , je ne dis pas qu'il se passe un truc de ouf a chaque épisode , mais qu'a chaque épisodes , on ne s'ennuie pas . Il faut savoir aussi qu'en 26 épisodes , l'animé arrive donc à adapté l'équivalent des six premiers tomes , ce qui est pas mal du tout .

Un regard sur la mélancolie

Les personnages en combat sont aussi bien animé que lors des phases de discussions , ils ne sont pas figés dans le marbre quoi , et j'ai relevé aussi quelque utilisations de CGI , mais qui n'est pas grossière et utilisé pour montrer des personnages de loin , donc ça va .

Pour en revenir à l'histoire en elle meme , Tanjiro et Nezuko vont devoir traverser tout un périple pour arrivé à leur fin , à savoir trouver un remède pour la jeune fille . C'est surtout Tanjiro qui est mis en avant ( on ne voit pas tant que ça Nezuko au final ) , et nous le suivrons donc dans son ascension en tant que pourfendeur et affronter divers démons dans un premier temps , pour en récolter leur sang et aussi parce que c'est sa mission principale en tant que pourfendeur . On alterne donc entre des phases d'entrainements , de chasse au démon dans certaine ville ou montagne ou foret ( on peut voir une bonne diversité d'environnements d'ailleurs ). Les phases d'entrainements sont bien découpés et nous montre que les pouvoirs qu'acquiert le jeune garçon ne sont pas là juste par magie mis bien par le fruit de l'entrainement et ça c'est bien ! Les pourfendeurs , en plus de tous disposer de sabres pour se débarrasser des démons , disposent d'une technique appelé souffle et permet de faire appel à des mouvements élémentaires ( souffle de l'eau , de la foudre , de la flamme etc ) et même si dans l'animé elles sont clairement définit comme étant des mouvements élémentaires bien précis , j'ai quand même l’impression qu'il s'agit là juste d'imager le mouvement du sabre qu'éxcécute le personnage ( chose que j'ai remarquer également dans le manga ) . Toujours est'il que à chaque souffle utilisé , on en prend plein la vue ! La bande son en général sonne trés Japon traditionnel avec certains cotés fantastiques ( lorsque les démons apparaissent notamment ) et sonne donc trés juste sans être bien marquante , hormis pour l'opening dont la chanson et les images sont quand même bien fichu et m'ont bien plu ( ajouté à la playliste animé :p ) . L'ending m'a moyennement plu , je l'ai trouvé normal .

Il ya bien des points faible à ce manga ? disons des éléments à double tranchants : Le coté Japon traditionnel mais avec un coté legerement moderne, ou encore des démons à chasser ou meme une organisation prête à les éradiquer mêlé à une histoire personnel avec le héros , on peut voir à peux prés les mêmes éléments dans nombre de mangas ( Kenshin le Vagabond , samurai champloo , Bleach , D gray man , Dororo , vous compléterez la liste :p ) . Cependant , forcé de constater que le coté japon traditionnel à une identité vraiment forte et se ressent aussi dans demon slayer qui permet d'user de ce coté déja vu dans les autres animés à son avantage par un élément propre au manga : la mélancolie . On ressent vraiment une douce mélancolie à travers quasiment tous les personnages , les pourfendeurs comme les démons en eux même , et ceux et surtout à travers leurs yeux.

Beaucoup de personnages dans ce manga ont souffert de leur passé et font tout pour lutter et oublier ou passer outre . Et cet élément , j'ai réussi à l'apercevoir avant même de commencer le manga et l'animé , rien qu'en regardant les images des personnages , j'arrivais à savoir le vécu triste des persos ( et je pense que tout le monde aussi aurait deviner ) rien qu'en regardant leurs yeux et je trouve ça finement bien joué de la part de l'auteur Koyoharu Gotōge ou même du studio . Pourquoi je m’exclame sur des yeux ? Car Sergio Leone en personne ( réalisteur de la celèbre trilogie du dollar ) avait dis en interview que si il insistait sur le regard et les zoomes sur les yeux de ces personnages , c'est parce que les yeux sont les miroirs de l'ame et reflètent alors toutes les émotions d'un personnages , et le fait que l'auteur et donc le studio insistent sur les regards et les yeux assez spéciaux de nos personnages et donc un bon point et témoignent naturellement , sans qu'on ai besoin de 0254.54.3574 flashbacks pour comprendre ce qu'ils ont vécu et se qu'il ressentent ( je l'ai surtout ressenti avec Shinobu , la pourfendeuse aux papillons ).

Mais qui sont les personnages ?

Tanjiro Kamada est donc le héros de cet histoire . Il perd toute sa famille hormis sa jeune soeur Nezuko qui a été transformée en démone . Le duo fonctionne naturellement bien , on sent les liens qui les unis et l’affection qu'il porte l'un l'autre ainsi que la tragédie qui les lient ( et ce sans qu'on nous le rappel 1 milliard de fois et c'est trés bien comme ça ) . Comme dit plus haut , au final on ne verra que peu de fois Nezuko pour se concentrer plus sur Tanjiro , mais avant de passer ua grand frère , la grande sœur est trés mignonne et chacune de ses apparitions sont soignés et marrente et sait etre sérieuse dans les moments qu'il faut en faisant appel à son instinct de démone et sa force surhumaine nouvellement acquise . Tanjiro devient petit à petit un vrai pourfendeur de démon , et même si beaucoup lui reproche qu'il a aucun défaut , je répondrai qu'en fait , il est juste trés gentil ! il veut juste aider un maximum de gens car il ne veut pas que la tragédie que sa sœur et lui se répète . Et puis , pour un héros de shonen , et donc pour les jeunes qui suivent ses aventures, je trouve que c'est un trés bon modèle , j'entend par là que le petit vent de nouveauté , même si il n'est pas révolutionnaire , et quand même bien présent et ce en la présence de Tanjiro : il est calme , réfléchi , ne se met pas forcément en avant en gueulant le nom de ses techniques et n'est pas là pour zigouiller des démons par centaine , il le fait par nécessité et surtout pour trouver un remède pour sa sœur . Même , il respecte ses ennemies, qu'il soit humains et démons , et en viens même à avoir une certaine compassion pour ses derniers . Une grande gentillesse et une certaine mélancolie encore une fois se dégage de lui et je trouve ça pas mal du tout .

Tanjiro représente pour moi demon slayer , il a un bon potentiel et je serai curieux de voir jusqu'où il peut aller ! Mais qu'en est'il des autres personnages ? On suivra également d'autres pourfendeurs de démons , notamment Zenitsu que j’appellerai toute ma vie Doritos boy ( à cause des formes de triangles qu'il a sur sa tenue :p ) , un personnage que je trouvais insupportable au début mais qui prend rapidement une certaine ampleur quand on sait de quoi il est capable . Il a e encore beaucoup à apprendre tant au combat que dans sa personnalité mais a un bon potentiel également , encouragement pour ce trimestre ! Onisuké est le gamin à tete de sanglier , il est puissant et ne réfléchi pas du tout ni à ce qu'il ni à ce qu'il fait , mais comme Zenitsu , le coté intéressant se trouve sans aucun doute dans son passé dans on ne sait encore rien et le bougre ne demande qu'à faire ses preuves , bon potentiel qui sert de ressort comique dans cette première saison mais qui peut aussi rapidement évoluer ! Giyu Tomioka est le pourfendeur qui as trouvé Tanjiro et Nezuko et qui les as conseillé pour la suite , il est le ''pillier de l'eau'' parmi les pourfendeurs et de nature calme et posé et cache vraiment un vrai sens à la protection des jeunes ( à moins que je me prend la tête pour rien ? ) , personnage intéressant dont j'aimerai en voir plus . Shinobu Kochō est le'' pilier de l'insecte ''et elle aussi un perso intéressant dont on n'a pu voir qu'un bribe de passé et qui nous révèle un lien assez étrange avec les démons ( elle veut être amie avec eux , sinon elle les tue sans aucun remords ) et allie un coté brutale et sans émotion et se montre extrêmement gentille avec tous les autres humains , c'est cette dualité que je trouve intéressante et que j'aimerai en voir plus sur elle ! Les démons en général ne sont pas juste de simple betes à abbatre et j'ai trouvé ça intéressant , pour la majorité , ce sont des humains qui ont été transformés , qui ont obtenu une '' deuxieme chance '' de pouvoir vivre une nouvelle vie et dont on ressent une profonde tristesse à chaque fois ( les démons sont assez variés en terme de technique et d'apparences ! on a des démons pouvant utiliser des flèches et des ballons , oui oui :p , un démon pouvant utiliser un pouvoir à base de tambours pour faire basculer une pièce , une famille de démon étant lié aux araignées et ayant donc des capa

Je ne vais pas m'attarder sur les autres personnages car on en voit un ptit paquet mine de rien , mais que dire du méchant principale ? Muzan Kibutsuji ( que j’appellerai à jamais Muzan Jackson à cause de sa première apparition qui rappel beaucoup le roi de la pop dans Smooth Criminal :p ) . Il s'agit , apparemment , du premier des démons ,et donc celui qui as contaminé tous les autres . Il a une certaine préstence en temps normal et inspire la crainte tant chez les humains que chez ses propres démons ! Et cette crainte , on la ressent d'autant plus qu'il agit avec calme et dispose d'une énorme autorité qui effraye plus ses propres démons que les autres humains ( cf le combat entre Tanjiro et les démons lanceurs de ballons et de flèches ) . Comme disait Alfred Hitchcock : plus réussi est le méchant , plus réussi sera le film ! Et c'est d'autant plus applicable sur cet animé et ce personnage , qui , encore une fois , démontre un bon potentiel pour la suite sont on aimerait en voir plus , suite qui arrivera non pas avec un nouvel animé mais avec un film d'animation qui as été annoncé .

Conclusion : J'ai vraiment bien aimé Demon Slayer , du moins ce début . Que ce soit les six premiers tomes et donc surtout ce qui nous intéresse ici , cette première saison , j'ai trouvé ça plutôt cool un nouveau manga de cette génération qui me plait et donc je perçois un bon potentiel ( qui semble se validé vu le succès au Japon ) . Attention toutefois : tu peux aimer demon slayer mais ne pas veiller non plus à le surestimer , c'est trés correct , c'est du bon , mais ce n'est pas non plus le meilleur animé/manga qui soit de ces derniers années , ne veillez pas donc à surestimer la chose .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1614 fois
5 apprécient

Autres actions de Jérémy Raikou Demon Slayer