Devs monte en puissance et devient peu à peu addictif

Avis sur Devs

Avatar Ugo Lemasson
Critique publiée par le

J'aime Alex Garland, son univers, sa poésie, le soin qu'il apporte aux décors, et ses scénarios alambiqués et teintés de SF. J'aime surtout la SF et il y en a si peu tant les moyens demandés s'avèrent considérables pour certains chef d’œuvres. Si Ex Machina m'avait totalement séduit et emporté, sa série Devs peine à trouver son rythme, son actrice principale est un peu fadasse et manque de charisme mais ceci est très subjectif ( au même titre que le reste de la distribution.) Etrange choix aussi que la copie obscure Zack Gala...kis teintée du mutisme d'un Isaac dans Ex Machina pour le coup car il y a du pompage sur son métrage précédent, c'est indéniable. Tout cela mis de côté, c'est du Alex Garland bien supporté par une bande son aussi prenante que déroutante et un décor hypnotisant. Reste à ne pas s'endormir mais je persiste quand même. Envie de voir où il s'embarque dans ce foutoir à peine SF pour le moment. Ca, c'était après les 3 premiers épisodes. Après la vision des épisodes 4 et surtout 5, la série décolle enfin et devient prenante malgré un concept incompréhensible pour des novices comme moi, quoique. On commence à y voir plus clair. Je rajoute donc une étoile en me disant que cela finira en apothéose.
Et voilà, c'est fini. Bravo Alex Garland car tu restes sur une saison et c'est très bien, la boucle est pour ainsi dire bouclée et la fin est belle. Ce qui est drôle c'est que 3 séries actuelles dont celle-ci ont un point commun "sphérique". Est-ce qu'ils ont fait une table ronde les scénaristes ? Je vous invite à trouver les deux autres séries.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1777 fois
4 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Ugo Lemasson Devs