Avis sur

Devs par AntoineRA

Avatar AntoineRA
Critique publiée par le

C'est techniquement très alléchant, et le concept est bien pensé. On reconnaît bien son style de mise en scène, cette impression d'être dans un rêve déphasé. Il y a eu un gros soin apporté à certains décors, notamment le laboratoire de Devs, ainsi que les objets d'architecture autour de ce centre technologique. Les plans aériens de la ville ont une symétrie hypnotique qui fait souvent penser à Koyaanisqatsi ou Baraka, qui plus est avec cette bande son expérimentale et aliénante, faite de nappes ambiantes, percussions ethniques, cordes frottées et bruitages Drone. De quoi renforcer cette atmosphère fantasque et fascinante. Les thématiques portent sur un paroxysme technologique et le pouvoir qu'il offre à l'Homme, remettant en question son libre-arbitre au profit du déterminisme ; tout en questionnant la toute puissance de ces sociétés technologiques majeures. En gros, un peu de Dark et de Mr. Robot, sans jamais s'élever au niveau de ces séries. Tout d'abord parce qu'on peine à s'accrocher aux personnages, qui ne sont pas tous tant approfondis que cela, et ne bénéficient pas forcément d'une interprétation marquante. Mais aussi parce que derrière le puzzle distillé pendant 7 épisodes et les gros discours scientifiques et philosophiques, la série ne semble qu'effleurer la surface de son concept et laisse tellement de possibilités scénaristiques sur la table de montage à l'arrivée de l'ultime générique que c'en est frustrant. On retiendra donc, surtout, une ambiance et un set-design léchés et mémorables, en dépit d'un récit maladroit qui manque clairement de la grandeur présagée, surtout avec tous ces cantiques en fond sonore.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AntoineRA Devs