C'est n'sort'd'fontain' : On ouvre, on boit, et on referme. Again and again and again and again and

Avis sur Diabolik Lovers

Avatar Shalynia
Critique publiée par le

Again.

A la base, j'ai regardé cet animé, parce que j'avais trouvé des fan-arts de "Diabolik Lovers" sur la même page que des fan-arts de mon animé préféré d'amour (Shinsekai Yori ). Du coup, et malgré le titre extrêmement nauséabond , je me suis dit : "allons-y". Je n'ai rien contre les histoires de vampires quand elles sont adaptées en animé, parce qu'elles sont encore moins répandues que dans le cinéma et dans les séries américaines, et généralement mieux exploitées. Shiki, même s'il était un peu étrange et facile, n'était pas trop mauvais, grâce à sa chute finale - sans être excellent, loin s'en faut. Blood + passait plutôt agréablement, étant assez classique. Bref, je n'avais pas d'a-priori, "oh, mon dieu, des vampires ! Mais que cette série va être naze ! Un animé nanar, je regarde".

L'animé a pour lui un chara-design loin d'être immonde - l'avantage de l'année 2013 - avec une jolie palette de couleur, même si elle ne colle pas tellement à l'ambiance globale de l'animé et joue un peu trop sur le symbolisme à mon goût (Oh, regardez ! Cette peau parfaitement blanche, en pleine nuit et sans lumière, sur laquelle va perler une goutte de sang rouge !) ; il a aussi un opening plutôt pas mal, du moins au niveau de la musique (l'arnaque commence déjà à se sentir légèrement grâce aux images). L'épisode pilote ne se présente pas trop mal. Notre amie héroïne, vierge effarouchée de nature et idiote de métier (à moins que ce ne soit l'inverse ?) se rend tout de suite compte que quelque chose ne va pas, quand elle trouve l'un de ses six hôtes - elle est hébergée par six jeunes hommes pour prendre des cours dans un lycée d'élite de nuit, lycée dont il ne sera d'ailleurs fait référence qu'une fois (prétexte pour lancer l'histoire, bonjour...) - bref, quand elle retrouve un de ses hôtes morts sur le canapé, et pour cause, c'est un vampire ! Elle fait rencontre avec les six jeunes hommes, et se rend tout de suite compte que quelque chose ne va pas, quand ils menacent tous de la mordre, et tente de s'enfuir. C'est à peu près tout ce qu'il y a de bon : elle fait preuve d'un peu de jugeote, ce qui est assez incroyable puisque c'est une cruche de métier, et qui ne se reproduira pas dans le reste de l'animé, où elle passera son temps à se faire mordre sur le fond d'une histoire incompréhensible de revenante, qui, de toute façon, est inutile, puisqu'elle ne sert que comme prétexte pour transformer Cruche en fontaine publique de sang.

Ce qui me fait rire, c'est que, avec elle et les frères, on peut retrouver le conte des sept nains : Cruche, Blasé, Intello, Arrogant, Pervers, Psychopathe et Renfermé. Ce qui implique que la plupart des personnages possède un comportement, somme toute, parfaitement prévisible et qui ne se développe pas vraiment tout du long de l'animé (à l'exception d'Arrogant, qui développe un comportement presque protecteur et amoureux envers Cruche, mais c'est uniquement parce qu'il veut rendre la fontaine de sang publique, ou presque : l'amour, chez chaque vampire, s'accompagne de la destruction). Ça en est presque lassant, d'ailleurs. Le problème, c'est que, plutôt que d'assumer le pied de nez fait aux autres animés de vampire et de montrer Cruche se faire mordre sur toutes les coutures tout en assumant un développement psychologique intéressant chez les sept autres, "Diabolik Lovers" tente de développer une histoire intéressante qui ne l'est pas, au profit de pseudo suspens et de coupures malvenues effectuées pour rentrer dans la limite des 15 minutes de chaque épisode. La fin est d'ailleurs à la même image : malvenue,prévisible, énervante et expediée pour rentrer dans le format choisi par l'animé.

Ce qui est dommage, c'est que, en moins de trois heures (ce qui serait un format de film relativement raisonnable), l'animé parvient à tourner atrocement en rond et à introduire une routine malvenue. Il n'en reste donc, après visionnage, qu'une vague impression d'ensemble qui ne marque pas et est, somme toute, pour moi, assez négative. Ce n'est pas un animé que je conseille, et pourtant, j'en suis déçue, car il pouvait avoir un potentiel correct, sans lui demander d'être exceptionnel...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7856 fois
9 apprécient

Shalynia a ajouté cet anime à 2 listes Diabolik Lovers

Autres actions de Shalynia Diabolik Lovers