L'arnaque légale d'un groupe pharmaceutique

Avis sur Dirty Money

Avatar Paul Napoli
Critique publiée par le

L’épisode 3 Drug Short commence en comparant l’ancien patron, l’artisan de la gloire boursière de Valeant (2008-2016), à celui qui a été brièvement «l’homme le plus détesté de l’Amérique», Martin Shkreli. Ce dernier avait effrontément augmenté le prix du traitement de sa société pharma, le Daraprim, de 13,50 à 750 $US. Avant d’être arrêté pour fraude.

Immoral au plus haut point, cela semblait ne pas se discuter. Mais «en quoi ce que fait Valeant est différent» lance le journaliste du Vanity Fair. «Si Shkreli était du menu fretin, cela faisait du PDG de Valeant, Mike Pearson, une baleine».

il a acheté plusieurs groupe pharmaceutiques qui avaient un monopole dans le médicament et augmente d'environ 80% en moyenne le prix de chaque médicament qui n'a pas de médicament generique.
Pour un médicament ça revient a + 300.000$ par an ou le patient meurt.
Le cours de l'action s'est écroulé quand cette escroquerie (légale aux USA) a été découverte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1754 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Paul Napoli Dirty Money