Dix pour cent d'une série HBO...et encore

Avis sur Dix pour cent

Avatar DaleCooper59
Critique publiée par le

L'année dernière j'ai découvert par pur hasard cette série. Et force est de reconnaître que je me suis pris au jeu. Pour une fois, nous avions sous les yeux une production française originale qui nous changeait des "merdouilles" d'AB production et autres insipides policiers made in TF1 trimballés sur la TNT entière.
Même si le final était un peu décevant, cette première saison fut divertissante dans l'ensemble, bien réalisée et, une fois n'est pas coutume, bien jouée.
J'ai commencé la saison 2 et ses deux premiers épisodes hier soir. Et là, désolé, mais je ne trouve plus que des défauts. A mon sens, il y en a trois principaux:
-Un scénario quasiment nul, des enjeux d'une grande faiblesse, on tourne en rond et on ajoute une espèce de JR Ewing du pauvre à la tête de l'agence. D'ailleurs, grosse incohérence, la signature des contrats, enjeu financier oh combien important, ne se fait même pas en présence des avocats des uns et des autres...
-Une production "embourgeoisée". La promotion autour de cette saison 2 a été assez emmerdante pour rester poli. Présentée comme un événement télévisuel incontournable, cette série nous aura surtout montré l'arrogance de certains acteurs venus en faire la promotion jusque sur le plateau de la météo de F2 hier soir et bien sûr l'omniprésent Dominique Besnehard, un "Ubu Roi" venu parler de sa petite merveille avec tout e qui se fait de pire dans la communication de la production francophone qu'elle soit cinématographique ou télévisuelle: arrogance, snobisme et mépris des séries américaines. Tous les poncifs détestables réunis dans un seul personnage !
- Typique des productions françaises aux scénarios faibles: l'omniprésence du sexe. C'est lourd, très lourd, trop lourd. La scène du vibromasseur est à mourir de rire par sa médiocrité, voir l'agent d'accueil et le brun mal rasé se bécoter sans arrêt au boulot, stop ! on a bien compris qu'ils avaient une relation depuis la fin de la saison 1, inutile d'en rajouter...inutile de s'apesantir sur l'homosexualité de deux des personnages qui ont vraiment l'air de ne penser qu'à ça... dans les séries HBO en Amérique, le sexe est souvent présent mais c'est fait de manière subtile et beaucoup plus fine...

Bref, une série décevante et c'est bien dommage car la réalisation de ces premiers épisodes est assez correcte et les acteurs, à une ou deux exceptions, sont bons notamment Thibaut de Montalembert.
La France a encore bien du boulot pour concurrencer les USA. On a l'impression que l'on nous a servi un plat de nouilles sèches sur la table là où HBO (et d'autres) nous aurait avec élégance servi un plat de pâtes al dente avec une sauce onctueuse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 521 fois
4 apprécient · 8 n'apprécient pas

Autres actions de DaleCooper59 Dix pour cent